Puro Instinct – Headbangers In Ecstasy

chronique : Puro Instinct - Headbangers In Ecstasy Piper et Skylar sont deux soeurs blondes de Los Angeles. Et si elles n'avaient pas fait de musique et qu'elle étaient nées plus tôt, elles auraient été des égéries hitchcockienne. Sinon, elles auraient pu jouer deux soeurs Lisbon dans une adaptation de Virgin Suicides. Leur duo, Puro Instinct sort son premier album Headbangers In Ecstasy.

Puro Instinct

Puro Instinct est un duo dont l’essence même réside dans le cover art du premier album. Un lapin, des sous vêtements vintages apparents et dorés, du rose de boudoir, une typo ringarde, un flou artistique: du sexy, du cool, du kitsch, du hype, du girly. On a la recette du succès.
Leur musique, c’est un mélange de shoegaze doux et garage nettoyé, des synthés éthérés et atmosphériques, très 80’s. On sent bien qu’elles ont été élevé au Sofia Coppola et que leur livre de chevet doit être Virgin Suicides. L’imagerie est maitrisée jusqu’à la corde.

Mais mon dieu ce qu’il ne se passe rien sur cette album. C’est froid, pas un soupçon de rien du tout. Les ficelles sont trop apparentes pour qu’on les oublie. Alors oui, les Puro Instinct sont peut être de fines observatrices, mais elles manquent cruellement de personnalité.

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
2 réponses sur « Puro Instinct – Headbangers In Ecstasy »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Jonile-nomade

Vidéo : Joni Île – Nomade

La grisaille de décembre vous donne le spleen ? Vous voulez vous réchauffer à peu de frais ? Il faut écouter Joni Île et son nomade qui migre dans l’Ain.
Grandblanc-pilulebleue

Vidéo : Grand Blanc – Pilule Bleue

On ignore ce que contient cette pilule bleue, mais elle provoque des hallucinations. Mad – Camille – Max joue de la harpe et un robot bringuebalant l’accompagne à la recherche d’un lieu secret.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.