Planetary Assault Systems – The Messenger

chronique : Planetary Assault Systems – The Messenger On dirait que cette fin d'année va être propice aux retrouvailles avec nos vieux de la vieille. Jeff Mills, Gescom, Sandwell District, Plastikman, Leyland Kirby... C'est donc une grande joie de retrouver Luke Slater toujours en grande forme chez Ostgut Ton pour son dernier L.P.

Planetary Assault Systems

L’homme est un malin et un artiste au grand coeur, il n’a jamais cédé à la facilité afin de mieux se vendre, sa musique il la dédie aux puristes, quel vilain mot… Sa rigueur parfois un peu martiale ne doit pas faire oublier qu’il est un des vétérans du milieu techno dans ce qu’il a de plus noble. Ses compositions répétitives et roboratives sonnent un peu comme si vous étiez transpercé de milles parts par des flèches acides ou au milieu d’un cataclysme apocalyptique tout en, paradoxalement, laissant une grande respiration. Il n’a jamais oublié d’où il vient et il sait certainement où il va, ce n’est pas à lui de s’adapter à son époque, c’est aux auditeurs de le suivre ou pas. Nul doute que les vieux comme moi n’auront aucun mal à adhérer à son monde brut de décoffrage, et les plus jeunes devraient y trouver une entrée en matière idéale.

Planetary Assault Systems – Rip The Cut

Planetary Assault Systems – Bell Blocker

2 réponses sur « Planetary Assault Systems – The Messenger »

« ce n’est pas à lui de s’adapter à son époque, c’est aux auditeurs de le suivre ou pas. » Voilà une belle définition de l’artiste !

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]
Sombre Magenta

Sombre Magenta

Magenta donnera un peu d’amour le jeudi 22 septembre au Radiant-Bellevue à Caluire près de Lyon.
Berceau des Volontés Sauvages

On s’évade avec le BVS !

You must look up at the comet ! Le BVS n’est pas le Gepan mais le Berceau des Volontés Sauvages, duo néo-kraut & drones lyonnais.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.