Howard Hugues & David Tattersall – The Lobster Boat

Howard Hugues & David Tattersall - The Lobster Boat Pendant que Dark Spring illumine le théâtre de la Villette dans un spectacle immanquable jusqu'au 17 Novembre, Howard Hugues, soit 1/6ème des Coming Soon poursuit ses side projects, après The English are Leaving l'an dernier avec Adam Cotton, il pérennise une collaboration de longue date avec David Tattersall chanteur guitariste des Wave Pictures avec un nouvel album The Lobster Boat à déguster Thermidor ou au four gratiné à l'Epoisses.

Howard Hughes

Howard Hughes aime voyager et raconter des histoires en chansons. Il a donc embarqué sur un frêle esquif son frère Billy Jet Pilot à la basse, David Tattersall & Franic Rozycki des Wave Pictures et Jean Thevenin à la batterie pour une pêche miraculeuse de petites comptines musicales et amicales. Cela donne un album sans prétention où chacun prend la barre pour chanter des mots de tous les jours, des sentiments partagés, des situations vécues, une collection de polaroids musicaux écrits à quatre mains dont il faut écouter attentivement les paroles. On préférera la mélancolique He can see her, les entraînantes The Lobster Boat et Would you care to dance, la voix suave d’Howard sur le slide de David dans There In Bristol After Christmas, le dépouillement de Maria Callas qui rime avec Telly Savallas, inspirée de Point Blank de John Boorman, le très velvetien He Has Come Back Home ou la somptueuse ballade finale, Waving At You, piquée à The Mountain Goats. Un album à deux voix sans macadam mais une belle dose de complémentarité.

The Lobster Boat est à écouter ici, mais le bateau ayant le 6 octobre accosté à la BBC dans l’émission de Marc Riley (The Fall), Soul-Kitchen vous permet d’écouter et de télécharger 4 titres joués à cette occasion, Dogs, The Brilliant Fire, There In Bristol After Christmas, et The Lobster Boat ci-dessous :

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.