Bleep : 100 Tracks 2011 Après Resident Advisor c'est au tour de Bleep, le magasin en ligne de Warp, de compiler sa liste de 100 meilleurs titres de cette année.

Comme chez RA, pas de grosses surprises, de nombreux talents éclos cette année, une avancée significative de ce que les journalistes ont appelé la chillwave même si malheureusement 80% de ce qui en sort est tout juste bon à jeter, une prédominance anglo-anglaise, peu de nord-américains, quelques allemands égarés et un seul français Rone dont le talent n’est plus à démontrer. Allez Warp encore un petit effort et ta playlist est presque parfaite. Il faudrait juste que les gens chargés de compiler les titres sortent un peu de leurs bureaux….

» bleep.com

Discographies










1 réponse sur « Bleep : 100 Tracks 2011 »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Django Django- Marble Skies

Django Django – Marble Skies

Tranquillement mais sûrement, Django Django gère l’héritage du Beta Band et s’amuse à jouer aux savants fous dans leur studio.
Django Django

Le beat enflammé de Django Django

Après avoir fait travaillé John Maclean (Slow West) pour le clip de Tic Tac Toe, les Django Django ont fait bûcher SKG (Sophie Koko-Gate) et la graphiste Brodie Kaman pour leur nouveau clip.

Plus dans News

Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.
Talisco-human

De la nature humaine

Retour sur terre pour Talisco avec un titre, Human qui annonce un nouvel album.
Jeanfelzine-cettefemmeestunmystre

Le Roy Jean

« Ne dépouillez pas la femme de son mystère » écrivait Friedrich Nietzsche. C’est souvent elle qui pourtant nous dépouille de nos certitudes et de nos illusions. Jean Felzine adapte magistralement en français le She’s a Mystery to Me chanté par Roy Orbison paru en 1989 sur son album posthume.
Miossec-mesvoitures

Au volant avec Miossec

Miossec nous conte son épopée automobile. On prend alors la route à rebours où les voitures sont des compagnes, presque des amantes défuntes.