Plug est un des alias de Luke Vibert. On peut le connaitre sous le pseudo de Wagon Christ, le retrouver au côté d'Apex Twin ou Tom Middleton ou chez l'agent des Chemical Brothers pour son 3 ème album, le premier sous le nom de Plug. Back On Time est donc le second album de Vibert sous cet alias et il est composé de morceaux datant de 1995 à 1998, jamais sortis jusque là.


La jungle du premier titre est matinée de sonorités house et des voix garage que l’on retrouve encore sur Feeling So Special. Come on My Skeleton est un gros tune Drum’n’Bass relevé de percus cristallines et de boucles de beat box, de folklores asiatiques, de voix lyriques qui se superposent en une construction nerveuse et dansante. No reality rappelle quelques heures d’Aphex Twin avec des sonorités de fêtes foraine de film d’horreur. On retrouve des accointances avec le DJ anglais sur les titres frénétiques Drum N Bass et Flight 78… Sur Mind Bending on garde une cadence et une rythmique drum’n’bass, mais sur des sons presque 8 bit saupoudrés d’un esprit rétro futuriste qui font pencher le tout du côté d’une techno sauce Plug. Une inquiétude, aussi, traverse les morceaux de Plug quand il y ajoute des samples parlés et presque bruitistes. Le titre éponyme, avec encore une fois une base jungle, est à la frontière avec la Trip-hop.

Plug - Scar City

Plug maitrise les codes de la drum’n’bass et de la jungle. Il y ajoute des teintes electro, house, garage, qui font de Back On Time un album résolument tourné vers le passé. Le tout est fait avec un supplément classe qui en font une pièce de club plus que de free party et qui ressuscite un esprit old school. Si Back On Time fait voyager dans le temps, il n’en est pas dépassé pour autant, il passe l’épreuve du temps sans prendre trop de rides et réveille une nostalgie délicieuse. De là à sortir un « C’était mieux avant »…

Plug - Drum N Bass

Plug - Feeling So Special

Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.

Cela pourrait vous intéresser

Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]
Sombre Magenta

Sombre Magenta

Magenta donnera un peu d’amour le jeudi 22 septembre au Radiant-Bellevue à Caluire près de Lyon.
Berceau des Volontés Sauvages

On s’évade avec le BVS !

You must look up at the comet ! Le BVS n’est pas le Gepan mais le Berceau des Volontés Sauvages, duo néo-kraut & drones lyonnais.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.