Inglenook – Inglenook

Inglenook - Inglenook Inglenook s’est déjà produit aux Trois Baudets, à La Dame de Canton, aux Francofolies... Cette année ils sortent leur premier EP, avant de démarrer une nouvelle série de concerts. Pour faire court, on pourrait dire qu’Inglenook est un trio de Folk, dans la tradition d’une Laura Marling au d’un Beirut. Sauf qu’évidemment, c’est un plus compliqué que ça.

Inglenook

Le trio est formé à la musique classique. Ce qui ne les empêche de mêler Tom Waits et Béyoncé à Debussy lorsqu’il s’agit d’aborder leurs influences. Agathe et Albane, les deux voix, sont chanteuses lyriques, ce qui donne une première particularité, une première texture au son d’Inglenook. Puissance et délicatesse sont entremêlées dans leur chansons aux arrangements soignés et fournis : piano, ukulélé, percussions en tous genres…

https://www.youtube.com/watch?v=fKhSYiTj1Es

Sur cet EP, Inglenook nous sert tour à tour des comptines, des chansons de marins, des berceuses, teintées de folk évidemment, mais aussi de sonorités presque médiévales. Et lorsqu’Agathe chante en français, c’est une douce poésie au ukulélé qui s’échappe. L’EP se clôt sur End Of The World, où l’apocalypse laisse place à une joyeuse mélodie qui prend corps et force tout au long de ses cinq minutes.

Une première réussite qui laisse espérer de jolies choses pour la suite.

Inglenook – Inglenook
6/10
Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.

Cela pourrait vous intéresser

The Tallest Man On Earth

Toujours plus grand

Sixième album pour le suédois Kristian Matsson alias The Tallest Man On Earth, Henry St. sort le 14 avril 2023 chez Anti et l’on peut écouter un premier extrait, Every Little Heart.
Matt Elliott – January’s Song

Vidéo : Matt Elliott – January’s Song

En Janvier, on voudrait du repos. Oublier les amours défuntes, les décès prématurés, les vœux hypocrites, les réformes iniques. Alors on écoute l’immense Matt Elliott avec désormais un saxophone envoûtant.
Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.

Plus dans Chroniques d'albums

Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.
Nickwheeldon-gift

Nick Wheeldon – Gift

Nick Wheeldon nous a fait cette année un beau cadeau avec Gift, un classique instantané dès la première écoute pour les Fragile Minds dont on fait partie.
Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?