Catégories
Chroniques d'albums

Inglenook – Inglenook

Inglenook - Inglenook

Inglenook s’est déjà produit aux Trois Baudets, à La Dame de Canton, aux Francofolies… Cette année ils sortent leur premier EP, avant de démarrer une nouvelle série de concerts. Pour faire court, on pourrait dire qu’Inglenook est un trio de Folk, dans la tradition d’une Laura Marling au d’un Beirut. Sauf qu’évidemment, c’est un plus compliqué que ça.

Inglenook

Le trio est formé à la musique classique. Ce qui ne les empêche de mêler Tom Waits et Béyoncé à Debussy lorsqu’il s’agit d’aborder leurs influences. Agathe et Albane, les deux voix, sont chanteuses lyriques, ce qui donne une première particularité, une première texture au son d’Inglenook. Puissance et délicatesse sont entremêlées dans leur chansons aux arrangements soignés et fournis : piano, ukulélé, percussions en tous genres…

http://www.youtube.com/watch?v=fKhSYiTj1Es

Sur cet EP, Inglenook nous sert tour à tour des comptines, des chansons de marins, des berceuses, teintées de folk évidemment, mais aussi de sonorités presque médiévales. Et lorsqu’Agathe chante en français, c’est une douce poésie au ukulélé qui s’échappe. L’EP se clôt sur End Of The World, où l’apocalypse laisse place à une joyeuse mélodie qui prend corps et force tout au long de ses cinq minutes.

Une première réussite qui laisse espérer de jolies choses pour la suite.

Inglenook – Inglenook3.0
6/10
Discophage et habituée des salles parisiennes, Queen Mafalda donne son avis, surtout si on ne le lui demande pas.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

J.S. Ondara - Shower Song

Vidéo : J.S. Ondara – Shower Song

On poursuit notre voyage en visages avec J.S. Ondara avec un nouvel extrait de son album Tales Of Isolation qui passe cette fois-ci par Tokyo avec l’a cappella Shower Song, miroir de nos âmes tourmentées.
Théo Charaf

Vidéo : Théo Charaf – Going Down

Vous aimez les jeunes talents ? Les voix de l’outre-monde ? Découvrir dès aujourd’hui un futur grand de demain. Ne ratez pas les concerts de Théo Charaf comme celui ce jeudi 16 juillet dans le cadre du Bel Été au Fort de la Ville de Feyzin avec l’Épicerie Moderne.
Bill Callahan @ La Cigale, 05-10-2019

Bill Callahan ne nous prend pas pour des pigeons

Bill Callahan accélère méchamment le rythme. Pendant des années, notre héros était réglé comme une horloge suisse et publiait un disque tous les deux ans. Il a cassé une première fois le rythme en mettant cinq années pour écrire la suite de Have Fun With God. Il le casse de nouveau cette année en mettant…
J.S. Ondara - Pyramid Justice

Vidéo : J.S. Ondara – Pyramid Justice

Le Zim nous offre un nouvel album, Rough and Rowdy Ways, le premier original et magistral en 8 ans et il continue d’influencer des centaines d’artistes dont le flamboyant J.S. Ondara qui vient de sortir Folk N ‘ Roll Vol 1 : Tales of isolement écrit en quelques jours de claustration.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…