Catégories
Chroniques d'albums

Dinosaur Jr. – I Bet On Sky

Dinosaur Jr - I Bet On Sky

Il était une fois trois petits cochons qui s’ennuyaient dans leur Massachusetts natal. L’un pris une guitare, l’autre une basse et le dernier la batterie. Après de nombreuses péripéties, les trois compères arrivèrent sains et saufs en 2012 et publièrent de nouveau un album essentiel.

Dinosaur Jr.

Ces types sont diablement impressionnants. Après quelques disques fondamentaux et des disputes légendaires, J Mascis, Lou Barlow et Murph succombèrent à la tentation de la reformation en 2005. Pourquoi pas… Ils n’étaient pas les seuls à succomber à ce péché. Après la sortie de quelques rééditions, la bande d’Amherst reprit la route.
Comme si la blague n’avait pas assez duré, Dinosaur Jr. s’amusa à sortir un disque, Beyond. Excellent. Surpassant les livraisons des années 90. A l’aise. Un cas d’école. Alors que la grande majorité des reformations se vautraient lamentablement, Dinosaur Jr. sortait un chic disque avec une facilité déconcertante.
Jay et Lou font dans le comique de répétition : en 2009 Farm reprenait paresseusement mais avec talent les affaires de 2005. Nous sommes en 2012 et la blague dure toujours.

Et il se pourrait bien que I Bet On Sky soit le meilleur des trois. Les riffs autistes de Mascis et la basse lourde de Barlow sont au service de chansons parfaites. Les cinq premières de de disque relativement courts sont hallucinantes. Le riff du morceau d’ouverture peut rendre fou les gens fragiles. Une véritable cure de jouvence. 30 ans d’existence et une jeunesse immaculée. A coté d’eux, les Foo Fighters passent pour des séniles et Bloc Party pour des petits vieux débordés par leurs fuites urinaires.
Watch The Corners, morceau schizophrène alternant entre refrain pop juvénile et couple destructeur et abrasif (cette basse..) propulse le disque dans une autre dimension.

Voyage au bout des 90’s. Après un tel moment de bravoure, Dinosaur Jr. ramasse la mise. Almost Fare, clin d’œil à Several Shades Of Why calme les choses.

A l’écoute de ce disque, on ne peut qu’accuser Mascis and co de paresse en ce qui concerne les deux derniers disques. I Bet On Sky est un album diablement inspiré.
Recognition, une des deux chansons écrites par Barlow, frise l’excellence. Rude, quant à elle, est assez dispensable.

Les types de Dinosaur Jr. sont des gens rassurants. Certaines choses sont immuables. La voix de Mascis et cette sempiternelle hésitation entre pop doucereuse et débroussailleuse métallique sont les piliers de ce groupe qui a malheureusement inspiré plus d’un tâcheron sur terre. On sait pourquoi on paye. Mais là, Dinosaur Jr. vient d’envoyer Cortez the Killer dans les nuages.

Dinosaur Jr – Watch the corners.

Dinosaur Jr. – I Bet On Sky
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Dinosaur Jr - Sweep

Dinosaur Jr. – Sweep It Into Space

Né avant la chute du Mur de Berlin, Dinosaur Jr. n’est pas touché par les années qui passent. Et ce n’est pas une pandémie qui va calmer les velléités sonores de ce trio américain… Enregistré en partie en 2020, ce douzième album fait des merveilles et nous propulse dans le monde d’avant tout en espérant…
Mike Johnson

Mike Johnson, les hauts d’un bassiste

Membre de Snakepit (dont il faut réécouter urgemment les morceaux de From Vegas To Memphis), bassiste des Dinosaur Jr, proche de Mark Lanegan, Mike Johnson n’a pas chômé au cours des années 90. Il faut donc profiter de notre retraite forcée pour redécouvrir les disques de cette plume fine et sombre de l’Amérique des 90’s.
Pointu Festival 2017

Chapeau ! Pointu Festival

Un cadre magnifique, une programmation à tomber à la renverse et une entrée gratuite… C’est le Pointu Festival qui remporte donc haut la main le titre du meilleur festival estival de l’année 2017. SK* a sélectionné pour vous les concerts immanquables de cette édition. Il y a des poids lourds (Dinosaur Jr, Kurt Vile, Ride)…
Dinosaur Jr. - Give a Glimpse of What Yer Not

Dinosaur Jr. – Give a Glimpse of What Yer Not

Mais à quoi tourne J Mascis ? Le nouvel album de ses Dinosaur Jr., Give a Glimpse of What Yer Not, fait passer tous les petits jeunes pour des pantouflards armés de déambulateurs. Sur le circuit depuis 1984, Dinosaur Jr. ne tremble pas et tient toujours la boutique.

Plus dans Chroniques d'albums

The Chills - Scatterbrain

The Chills – Scatterbrain

Détruit par l’industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l’écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.
Maxwell Farrington & Le SuperHomard - Once

Maxwell Farrington & Le SuperHomard – Once

Ceci sera une chronique basique d’un disque né grâce à une rencontre autour d’une reprise a cappella de Burt Bacharach et qui doit autant à Scott Walker qu’à Lee Hazelwood.
Belfour - Si la rivière coule

Belfour – Si la rivière coule

Belfour, duo composé des magnétiques Lucie Mena et Michael Sacchetti, prend des chemins de traverse pour atteindre des cimes des arbres centenaires du Colorado.
Dinosaur Jr - Sweep

Dinosaur Jr. – Sweep It Into Space

Né avant la chute du Mur de Berlin, Dinosaur Jr. n’est pas touché par les années qui passent. Et ce n’est pas une pandémie qui va calmer les velléités sonores de ce trio américain… Enregistré en partie en 2020, ce douzième album fait des merveilles et nous propulse dans le monde d’avant tout en espérant…
The Coral - Coral Island

The Coral – Coral Island

Nés dans le sillage des effluves de la Brit pop, les Coral ont cassé la baraque en 2002 avec le premier disque et Dreaming Of You, leur unique tube. Depuis ? Une dizaine d’albums, confinés à un succès anglo-saxon, tous excellents. Maintes fois dépassés dans les classements par la jeune garde, les Coral n’ont jamais…
Olivier Rocabois - Goes Too Far

Olivier Rocabois – Goes Too Far

Olivier Rocabois fait feu de tout bois pour dépasser par la droite Neil Hannon sans le prévenir et laisser tout penauds les frères Brewis de Field Music.