Anita Drake – Lady Vine EP

Anita Drake - Lady Vine EP
Anciens pensionnaires de C.T.R.L. qui a fait remuer pas mal de salles, Manuel et Dorothée ont largué les amarres et ont pris un vol simple vers le Kentucky et les villes perdues du Mississippi.

Anita Drake

Anita Drake n’est pas qu’un physique.
La preuve par quatre avec la sortie de cet E.P. Ou plutôt par deux.
Lady Vine est comme ces singles où les faces B dominent les voisines logées en A.
Les deux premiers morceaux sont là où on les attend. Bien polis, ils font le job à l’ancienne. Bien. La suite ? Un plaisir de damnés.
En effet les choses prennent une autre tournure avec Crawling on the ground. Riff d’entrée cradingue, refrain enchainé à la voix d’Anita, chœurs plaintifs : si ces deux là ne peuvent pas aller jouer à la prison de San Quentin comme qui on sait, leur label se doit de leur payer une journée à Fleury-Mégoris.
Quant à I’m running, elle clôt à merveille ce disque. Les flots des voix et des guitares entremêlés font tourner la tête de l’auditeur. La voix crâneuse et profonde de la miss et les guitares poisseuses font de ce morceau la perle du disque.

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Anita Drake - Crossroads - E01S01

Anita Drake – Crossroads – E01S01

Saison 01, épisode 01. Anita Drake vire sa cuti après avoir enregistré un E.P qui ne lui plaisait pas. Et décide de publier pendant huit mois, à raison d’un morceau accompagné d’un clip par mois, une série. Concept quand tu nous tiens.
Vidéo : Anita Drake - Crawling On The Ground

Vidéo : Anita Drake – Crawling On The Ground

Le duo parisien Anita Drake passe par la case clip. Après les chansons, l’image. Et c’est l’un des meilleurs titres de l‘E.P. qui se retrouve habillé de noir et blanc. On en demandait pas tant. La chanson, petit plaisir contaminant, fonctionnait bien toute seule. Un clip ? Bon d’accord. Et le tout en exclusivité sur […]
Anita Drake

Top SK* Sessions 2012

La saison 2012 des SK Sessions fut courte mais de qualité, seulement 22 sessions et j’aurais pu inclure dans ce top tout le monde, la douce Lisa Hannigan, la géniale Mina Tindle, la session qui finit en tempête avec Saint-Augustine, les Belleruche et la voix chaude de Kathrin DeBoer, ou les français Hyphen Hyphen avec […]
Anita Drake (session acoustique)

SK* Session : Anita Drake

Anita Drake, comme je le disais, est le gros coup de coeur de cette rentrée. Comment ne pas tomber raide dingue de la voix de Dorothée et ne pas avoir envie de rencontrer le duo pour tourner cette session acoustique ? Et bien on ne résiste pas et on savoure ce moment.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.