Erotic Market réveille les morts

Erotic Market
En avril, ne te découvre pas d'un fil dit le dicton mais le très prometteur groupe lyonnais Erotic Market ne l'a pas suivi et est allé tourner à Londres son nouveau clip pour la sortie de leur premier EP le 2 avril. Tout Lyon bruisse, Marine aurait joué à l'effeuilleuse dans les frimas d'un cimetière bien connu des fans d'Amy Winhouse.

Erotic Market sera en concert à L’Usine de Genève le 6 avril, à St Etienne le 22 avril, au Printemps de Bourges le 24 avril, à Vienne le 3 mai, au Transbordeur à Lyon le 9 mai et à la MJC de Montbard le 25 mai.

https://www.youtube.com/watch?v=A4KsOZfwYNM&feature=youtu.be

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
2 réponses sur « Erotic Market réveille les morts »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Billie fait son French Kiss

Billie à l’appel

Au Club Transbo à Lyon, c’est devenu une institution, on roule des pelles aux artistes du cru en leur proposant une carte blanche pour découvrir leur répertoire et leurs coups de cœur, accompagnés sur scène d’invités de leur choix.
Erotic Market - I want to be some booty

Vidéo : Erotic Market – I want to be some booty

Blahblahrians d’Erotic Market est sorti en avril dernier, avec I want to be some booty, les mondes parallèles se côtoient, fusionnent dans univers sombre et inquiétant où Marine se mue en gourou d’un Lyon ésotérique souterrain.

Plus dans News

Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.
Talisco-human

De la nature humaine

Retour sur terre pour Talisco avec un titre, Human qui annonce un nouvel album.
Jeanfelzine-cettefemmeestunmystre

Le Roy Jean

« Ne dépouillez pas la femme de son mystère » écrivait Friedrich Nietzsche. C’est souvent elle qui pourtant nous dépouille de nos certitudes et de nos illusions. Jean Felzine adapte magistralement en français le She’s a Mystery to Me chanté par Roy Orbison paru en 1989 sur son album posthume.
Miossec-mesvoitures

Au volant avec Miossec

Miossec nous conte son épopée automobile. On prend alors la route à rebours où les voitures sont des compagnes, presque des amantes défuntes.