Omar S – Thank You For Letting Me Be Myself

Il est sympa Omar S. Tellement sympa qu'il a tenu à remercier ses fans de le laisser faire la musique qu'il veut. D'un autre côté si ses fans écoutent sa musique c'est qu'ils l'aiment... Enfin il me semble.


Avec cet album il va sûrement aussi gagner le prix de la plus jolie pochette de l’année aussi car on est bien content, nous fans transis de bonheur, qu’Omar S avec tous les sous qu’il gagne avec sa musique a pu se payer la voiture de ses rêves et qu’en plus il va loin avec, car la photo semble être prise depuis le Canada. Pas si loin que ça en fait car il suffit de traverser un pont ou passer sous un tunnel pour y aller.
A part ça Omar S fait de la techno de Detroit, de l’électro de Detroit et de la deep-house de Detroit bref il habite Detroit et nous sommes bien contents pour lui, parce que nous, habiter dans une ville en faillite, finalement on n’a pas trop envie.

Omar S – Thank You For Letting Me Be Myself

Discographie

Cela pourrait vous intéresser

Luke Hess & Omar S - Motown Methods E.P.

Luke Hess & Omar S – Motown Methods E.P.

Luke Hess est son pote depuis qu’il a intitulé un de ces disques « Michigan Central Sation E.P. », Omar S est aussi mon pote depuis que je l’ai vu poser devant sa nouvelle voiture. Mes deux potes ne pouvaient que se rencontrer et s’apprécier.
Omar S - 10 Year Compilation Mix Part 1

Omar S – 10 Year Compilation Mix Part 1

Omar S, le gars qui ne sait pas ce qu’est un podcast, qui adore le mot « shit », qui joue à un jeu d’arcade nommé « Robotron » et à qui il faut écrire personnellement quand on veut commander un disque de son label nous fait un beau cadeau avec un compilation pour célébrer les dix ans de […]

Plus dans Son du jour

Kacimi-leballonsonge

Vidéo : Kacimi – Le Ballon Songe

Deuxième extrait de Couronne d’Ephémères, le nouvel album de Kacimi à paraître le 20 janvier 2023 chez Le Pop Club Records, It’s a Gas Records et Echo Orange.
Blacklilys-newera

Vidéo : Black Lilys – New Era

Se relever. Se régénérer. Et finalement renaître. Black Lilys titre son deuxième disque New Era et point d’errance ici, que de bonnes ondes, celles que l’on recueille tels des chamanes dans la forêt matricielle.