Major Hadfield

Chris Hadfield ne fait pas partie du show-biz mais aime s'envoyer en l'air. Il était commandant de la station spatiale internationale et vient de passer 5 mois dans l'espace, là où l'on ne vous entend pas chanter selon certains. Et pourtant.

L’astronaute canadien, twittos assidu depuis son départ, a enregistré avant de quitter la vie en apesanteur le Space Oddity de David Bowie. Il a modifié légèrement les paroles, le cosmonaute major Tom meurt probablement en se perdant dans l’espace, « Before too long, I know it’s time to go, our commander comes down back to Earth and knows the time is near » (« D’ici peu, je sais qu’il sera temps de partir, notre commandant redescend sur Terre et sait que l’heure approche »), chante le premier commandant canadien de l’histoire de l’ISS, Chris Hadfield, très ému. Le Major Chris avait du aider ses deux camarades, les Américains Chris Cassidy et Thomas Marshburn afin de colmater dans l’espace une fuite d’ammoniac. Publiée le 12 mai, la vidéo a déjà été vue plus de 6 millions de fois. Chapeau l’artiste !

Chris Hadfield – Space Oddity

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Cavale

Cavale – Le crocodile, les chouchous et le clitoris

Tout colle. Derrière la confortable banquette émeraude où elle est enfoncée, un crocodile coiffé d’un couvercle de vieille cafetière sur le crâne se donne des airs farceurs ou de joyeux touriste. A sa gauche, deux canards, empaillés comme lui, se disputent la porcelaine d’une tasse toute britannique. Le thé, qui aurait pu s’y trouver, doit […]
Elysian Fields

Les fantômes d’Elysian Fields

Jennifer Charles et Oren Bloedow seront de retour à la fin du mois d’avril avec leur dixième album pour célébrer une carrière de vingt ans ! Avec Elysian Fields, les comptes sont toujours ronds.
Steve Mason

Rencontre avec l’humanoïde Steve Mason

Meet The Humans, le nouvel album de l’ancien leader de feu The Beta Band, va marquer une rupture dans sa discographie. En effet, en 2016, Steve Mason atterrit sur terre. Le changement, c’est maintenant !
David Bowie tire sa révérence

Bowie, une étoile est morte

Voilà, ce coup-ci, c’est fait. Des années que la rumeur le disait moribond, que son absence scénique inquiétait. David Bowie est mort.

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.