Catégories
News

Les Babyshambles se dévoilent

Babyshambles - Nothing Comes to Nothing
Babyshambles - Nothing Comes to Nothing
Babyshambles – Nothing Comes to Nothing

On vous l’annonçait, on peut désormais écouter grâce à la BBC le premier single Nothing Comes To Nothing du futur album des Babyshambles, Sequel To The Prequel à paraître le 2 septembre. C’est sympathique, vite entendu et vite oublié.


Les Babyshambles seront en concert le 3 octobre au Zénith de Paris.

https://soundcloud.com/babyshamblesofficial/nothing-comes-to-nothing-bbc

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Babyshambles - Sequel to the Prequel

Babyshambles – Sequel to the Prequel

On ne remerciera jamais assez Stephen Street et accessoirement Graham Coxon de s’être penchés sur le berceau (ou le tombeau) de l’enfant Doherty. Les brouillons enregistrés par Mick Jones (ou non enregistrés) laissent désormais place à des chansons sympathiques. Et de temps en temps, l’ex Libertines a un éclair de demi-génie et peut prétendre à […]

Plus dans News

Black Lilys – Gymnopédie

Le baume Black Lilys

Partie trouver l’âme sœur en Ecosse, Camille revient avec une mélodie originelle et matricielle (mais pas que). Robin l’a enluminée.

Lucy Gooch in the sky

Elle avait fait tomber la pluie avec son deuxième EP, Rain’s Break, on se précipite à nouveau pour écouter Rushing, le premier EP de Lucy Gooch avec un titre supplémentaire, Orthione chez Fire Records.
Midlake

Pendant ce temps là… chez Midlake

On avait un peu oublié Midlake depuis Antiphon en 2013. Les texans étaient réapparus cet été avec la réédition de leur premier EP, Milkmaid Grand Army. Les revoilà avec For The Sake of Bethel Woods le 18 mars chez Bella Union / [PIAS].
clairedaysthechoir-mysisterclaire

Au cœur de Claire

Marie Desplechin soutient que « penser est une affaire intime. » Pour Claire Days c’est chanter. Chanter avec grâce, délicatesse, tendresse les affres intérieurs, les effrois enfouis, les douleurs endormies.