Daisy on ice

Daisy Lambert - My Pearl (Live @ La Patinoire Charlemagne)
Petit retour sur une séance de patinage artistique avec Daisy Lambert qui invitait dans les frimas de l'hiver un cothurne aussi cool que lui, Charles-Baptiste qui a marqué les Francopholies de Montréal cette année. Alors si vous suez ou suppliez, mettez un peu de fraîcheur dans vos oreilles avec ce My Pearl à déguster glacé comme une bière japonaise.

On vous rappelle que vous pouvez gagner le premier album de Daisy Lambert ici.

Daisy Lambert – My Pearl (Live @ La Patinoire Charlemagne – Lyon – 2013)

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Charles-Baptiste - Meurtre Monstrueux

Vidéo : Charles-Baptiste – Meurtre Monstrueux

Pour les non bilingues ou pour les fainéants, Charles-Baptiste adapte en français et au piano le récent Murder Most Foul, chef d’oeuvre de Bob Dylan. Et en plus d’être bouleversant et éclairant cela change des concerts conconfinés.

Plus dans News

Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.
Talisco-human

De la nature humaine

Retour sur terre pour Talisco avec un titre, Human qui annonce un nouvel album.
Jeanfelzine-cettefemmeestunmystre

Le Roy Jean

« Ne dépouillez pas la femme de son mystère » écrivait Friedrich Nietzsche. C’est souvent elle qui pourtant nous dépouille de nos certitudes et de nos illusions. Jean Felzine adapte magistralement en français le She’s a Mystery to Me chanté par Roy Orbison paru en 1989 sur son album posthume.
Miossec-mesvoitures

Au volant avec Miossec

Miossec nous conte son épopée automobile. On prend alors la route à rebours où les voitures sont des compagnes, presque des amantes défuntes.