On n’oublie pas Cyrz !

Cyrz au Mistral Palace
Retour aux affaires pour le mélancolique frénétique Cyrz, il jouait au Mistral Palace de Valence ce samedi, c'était son premier concert depuis 2 ans.

Et pourtant Cyrz n’a pas été inactif. Il est devenu doublement papa, ce qui n’est pas une mince affaire.

Ce samedi Cyrz était l’invité avec les lyonnais de Yard de la photographe Carine Chevalier qui exposait au Mistral Palace des photos de la colorée Burano chère à Dominique A.

Discographie

Cyrz, c’est un gars qui transpire la poésie de ses chansons par tous les pores de la peau, voir, en fait des ‘rototos’. Il n’aime pas qu’on les qualifie de littéraires mais pourtant il fait parti de ces artistes qui choisissent ses mots avec soin.

Cyrz joue avec les mots, avec les maux, il nous emmène souvent en voyage immobile avec des mots valises qui nous en mettent plein les mirettes sans cernes !

Cyrz au Mistral Palace
Cyrz au Mistral Palace

Cyrz, c’est une sensibilité à fleur de peau, parfois vache.

Cyrz, ce sont des chansons gigognes qui se lisent et s’écoutent, des textes qui prennent parfois de l’ampleur, se développent sur une même composition.

Cyrz veut faire partager plus que ses chansons, il souhaiterait des titres hyper-textualisés, car une chanson ne se suffit pas à elle-même.

Cyrz a dans ses tiroirs et ses placards des centaines de chansons depuis celles rassemblées sur Un morceau de mon avenir ou sur Mélancolie Frénétique qu’il désespère de dévoiler au plus grand nombre.

On ne peut oublier Cyrz quand on a entendu ses chansons lypémaniaques lumineuses, chantées fébrilement, assis sur son tabouret pivotant, cherchant des yeux des amis pour évacuer son trac, car il joue sur la corde, sensible, une vingtaine de titres totalement nouveaux, des chansons à l’os qui s’égrènent sur son pupitre et évoluent sans cesse au gré de son humeur. Elles ont quasi toutes été enregistrées et n’attendent qu’un label amateur de mots.

Non, vraiment, on ne peut oublier Cyrz.

Cyrz

Cyrz – Live au Mistral Palace

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Cyrz_oubli

14 minutes de poésie et plus !

Il y a des chansons qui surgissent sur la toile par miracle et l’on se rend compte que c’est exactement ce que l’on voulait écouter ce jour-là. Qu’il y a des fils invisibles et aléatoires qui se tissent dans nos cerveaux, revoir un jour Walter, retour en résistance, apprendre la mort d’un autre résistant à […]
Cyrz @ Guimauve 2014

Cyrz nous est conté

C’est la bonne nouvelle du printemps, Cyrz, le néo villeurbannais toujours dompteur du Pétochin de sa native Drôme s’apprête à sortir un disque, non un très bel objet chez son compère Mathias Malzieu d’Eggman Records.
Cyrz - Un morceau de mon avenir

Et Cyrz m’était conté

« Avant tout j’écris des chansons pour moi » commençait Cyrz sur son premier album, Un Morceau De Mon Avenir qui fêtera déjà ses 10 ans en février. On est quand même bien heureux de pouvoir les écouter !

Plus dans Concerts (live reports)

Bandabardò & Cisco a Ripatransone

Festa a Ripa !

Bardot chantait nue au soleil, Bandabardò invite Cisco sur son dernier album, Non fa paura à rester nu et manifester. Date : vendredi 12 août
Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.