Paul, Pope music

Paul à la maison

Macca est plus fringant que jamais, il revient avec un très bon disque, New, à ranger entre Flowers in the Dirt et Chaos and Creation in the Backyard.

Paul à la maison
Paul à la maison

Pour Queenie Eye, perle pop inspirée d’un jeu de balle durant son enfance à Liverpool, il convie quelques amis pour un fête improvisée aux studios Abbey Road. Et Il y a foul’ pour le petit gars de Liverpool, tous disent la même chose, les Beatles ont changé leur vie (Tracey Hullman) voir le monde (Johnny Depp). Chris Pine vénére la basse Hoffner, Alice Eve joue la star (Trek) sur la piano à queue entourée modestement de Sean Penn, Meryl Streep, Jude Law, Jeremy Irons, Tom Ford le single man, Gary Barlow de Take That, ou encore de la top Kate Moss, de James Corden, de Laura Bailey ou encore de Peter Blake qui a co-réalisé la couverture mythique de Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band.

Discographie

Dans le making of, Paulo improvise Lady Madonna sur l’antique piano du studio et raconte le premier enregistrement de Love me do, comment il a eu le lead au chant quand Georges Martin demanda à John de ne jouer que l’harmonica. C’est à la fois tout et rien, rien et tout, ces petites choses qui ont changé la musique populaire.

Tous s’amusent gravement et ont le sentiment de pénétrer dans une cathédrale avec le pape en personne, se pincent pour y croire, se prennent en photo devant la console légendaire de la pièce qui a changé le monde selon Johnny (Depp).

En bonus, le gouffre Gravityesque entre les talks show US et les émissions bas du front du vendredi soir sur TF1 où le mug ne fait pas le présentateur…

Paul McCartney

Paul McCartney – Queenie Eye

Paul McCartney – Queenie Eye

Jimmy Fallon and Paul McCartney – Switch Accents

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

paulo

Macca régna !

Paulo est un éternel jeune homme de 79 ans. Il a trouvé sa voie mais continue à nous indiquer la notre.
paulo

Vidéo : Paul McCartney – Find My Way

Sir Paul est toujours vert avec son McCartney III peaufiné à la maison. Find My Way semble être la parfaite ritournelle pour commencer la nouvelle année si vous êtes adepte de la méthode Coué.

Mac(ca) 3

Paul is not dead. Après un plutôt bon Egypt Station et la réédition de l’excellent Flaming Pie, Macca revient en 2020 faire sa révolution (9) avec un disque, McCartney III qui fêtera le cinquantième anniversaire de son premier album solo.
Paul Mc Cartney - Deluxe Boxset Cover

Cerise sur la tarte !

Flaming Pie, le dixième album solo de Sir Paul est réédité luxueusement pour les soins de la Paul McCartney Archive Collection après le dernier en date, Wings over Europe toujours sous la supervision du maître.

Plus dans News

Adrien Legrand

[EXCLU] Bel-Vu, beau disque

Qu’il évoque ses cicatrices des premiers pas ou son quartier d’enfance d’Hérouville-Saint-Clair, Adrien Legrand nous tend un miroir même si ses chansons sont autobiographiques. On se souvient aussi de ces doux étés où l’on se croyait sur le toit du monde ou les jeux en bas d’immeubles défraichis.
caramia-entreparenthses

Parenthèse désenchantée

Cara Mia fait onduler les corps avec Entre Parenthèses son nouveau titre avec l’aide de Thibault Eskalt et Pierre Locatelli (Pharms).
Spitzer

Spitzer traque Chevalrex

Après avoir dynamité Thousand, remué Aquaserge et secoué Sure, Spitzer enténèbre le déjà angoissant Tant de fois sans doute le morceau le plus sombre de Chevalrex extrait de son quatrième album, Providence.
kramies-ohioillbefine2

Kramies va toujours bien

Deux versions, deux ambiances, mais toujours en Ohio. Si Matt Berninger a quitté l’état du pavier même s’il demeure dans son sang, Kramies va bien, qu’il soit dans une forêt féérique ou sur le toit d’un bulding.