Catégories
Chroniques d'albums

Scott Of The Antarctic – Same EP

Scott of the antarctic - Same EP

Scott of the antarctic - Same EP
Scott of the antarctic – Same EP

Ce n’est ni un officier de la Royal Navy, ni un explorateur polaire britannique. Quoique. Scott, c’est un genre d’hommage hilare au Flying circus des Monthy python. Son prénom c’est Jérôme. Ca fait un moment qu’il traine ses guêtres dans les rues de Paris. Copain et guitariste des Captain kid, La Féline, Melody’s Echo Chamber, Reza et d’autres encore, il a voulu y mettre de sa prosodie enjouée, balancer son propre groove et ses poèmes mélancoliques.

Produit par le tout nouveau label Savoury Snacks Records, son premier EP à l’étiquette pop-folk est comme un retour de voyage évasif d’un froid glacial polaire aux tropiques brésiliens heureux. Une douce escale solitaire.
On y retrouve subjectivement des inspirations afrobeat à la Kuti, un tropicalisme Gilberto Gil au ministère, en passant par la grâce spirituelle des Fleet foxes – Quiet wild– et des langueurs de farniente d’un Jack Jonhson croisé sur la plage – Chickens. Sur One fuzzy morning, je me passe en boucle la sensualité des échos de voix qui viennent caresser les oreilles avec le « tchi-tchi » des maracas qui rappelle étrangement celui des cigales.
Sur ces arpèges égrainés au nylon, on est clairement sur le transat d’été, adonné aux mains d’une délicieuse vahiné à des kilomètres du traintrain urbain. Scott y aurait sans doute puisé dans les souvenirs des parfums d’enfance d’une région gorgée de soleil.

Quiet wild. Le ton mélancolique accompagné des proses finales du violoncelle rappelle un peu l’engourdissement du corps et appelle au repos de l’âme. « C’est comme lorsqu’en plein hiver vous êtes seul dans votre appartement, le chauffage s’allume et vous ressentez un petit frisson. » m’explique Scott.

Chanter les pieds dans l’eau, flirter avec l’écume des vagues, Scott en rêverait. Mais pas en Antarctique. Sur une colline, dans une rue, ou même dans sa salle de bain, il le fera. Ce sera brut et varié. Au gré des saisons et des instants de vie, comme lui.

Ne le ratez pas, le 3 décembre au Pop In à Paris, dans le 11ème.

Tracklist : Scott Of The Antarctic - Same EP
  1. Chickens
  2. One Fuzzy Morning
  3. Quiet Wild
  4. Day Boy
  5. I Can't Breathe
Scott Of The Antarctic – Same EP
7/10
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Captain Kid - Saturn's Eye

Vidéo : Captain Kid – Saturn’s Eye

Captain Kid était parti pour un voyage au long court, il revient au port fin 2015 avec de nouveaux titres à la rentrée pour mieux négocier l’album à venir.

Plus dans Chroniques d'albums

The Chills - Scatterbrain

The Chills – Scatterbrain

Détruit par l’industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l’écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.
Maxwell Farrington & Le SuperHomard - Once

Maxwell Farrington & Le SuperHomard – Once

Ceci sera une chronique basique d’un disque né grâce à une rencontre autour d’une reprise a cappella de Burt Bacharach et qui doit autant à Scott Walker qu’à Lee Hazelwood.
Belfour - Si la rivière coule

Belfour – Si la rivière coule

Belfour, duo composé des magnétiques Lucie Mena et Michael Sacchetti, prend des chemins de traverse pour atteindre des cimes des arbres centenaires du Colorado.
Dinosaur Jr - Sweep

Dinosaur Jr. – Sweep It Into Space

Né avant la chute du Mur de Berlin, Dinosaur Jr. n’est pas touché par les années qui passent. Et ce n’est pas une pandémie qui va calmer les velléités sonores de ce trio américain… Enregistré en partie en 2020, ce douzième album fait des merveilles et nous propulse dans le monde d’avant tout en espérant…
The Coral - Coral Island

The Coral – Coral Island

Nés dans le sillage des effluves de la Brit pop, les Coral ont cassé la baraque en 2002 avec le premier disque et Dreaming Of You, leur unique tube. Depuis ? Une dizaine d’albums, confinés à un succès anglo-saxon, tous excellents. Maintes fois dépassés dans les classements par la jeune garde, les Coral n’ont jamais…
Olivier Rocabois - Goes Too Far

Olivier Rocabois – Goes Too Far

Olivier Rocabois fait feu de tout bois pour dépasser par la droite Neil Hannon sans le prévenir et laisser tout penauds les frères Brewis de Field Music.