Catégories
Chroniques d'albums

Wooden Shjips – Back To Land

Les types de Wooden Shjips avaient des têtes parfaites pour jouer les seconds couteaux dans la série Breaking Bad. Au lieu de cachetonner chez Walter White, Ripley Johnson et ses gonzes ont décidé de faire de la musique. Pourquoi pas.
Et vu la tête du patron, on sait rapidement ce que l’on va écouter : les Wooden font dans le psychédélisme à faire passer les Grateful Dead pour de dangereux punks.
Et pour ce nouveau disque, le groupe s’est mis en danger : on quitte l’éternelle San Francisco et on se met en danger à Portland.
On vous avait prévenu…

L’album Back To Land pourrait faire grimper le cours de l’action Wooden Shjips. Leur précédent album (West en 2011) avait déjà marqué les esprits.
Mais en 2013, les membres de ce groupe ont décidé de frapper un grand coup. On se met à nu, on frôle le danger ultime. On quitte la Californie et on monte vers l’Oregon. C’est beaucoup pour eux…
Le résultat ? Huit titres mélangeant krautrock et psychédélisme académique. Et c’est foutrement addictif.
Bobby Gillespie des Primal Scream et tous les apprentis Anton Newcombe devraient apprécier ce disque.
Les huit morceaux frisent à chaque fois les cinq minutes réglementaires et devraient attirer les fans de pop et les amateurs de choses farfelues. Vous savez les gens qui apprécient les faces B des Spacemen 3… Car c’est là où les types décrochent le gros lot. Les tortionnaires de tout poil qui apprécient Sonic Boom pourront danser avec les fans de Stuart Murdoch au concert du Point Ephémère en décembre prochain.

Wooden Shjips – Everybody Knows

Les boucles de Ghouls ou les assauts répétés de Servants fonctionnent à merveille. Le tout est porté par une voix nonchalante, sorte de Droopy musical, qui fait preuve d’une joie certaine sur In The Roses. Huit titres de même niveau qui envoient tout valser.
I’m happy qu’il disait….

https://soundcloud.com/selftitledmag/wooden-shjips-back-to-land

Wooden Shjips – Back To Land
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !
3 réponses sur « Wooden Shjips – Back To Land »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Nuits Sonores 2014

Les Nuits Sonores en plein jour

Les Nuits Sonores 2014, douzième édition se dérouleront dans la nouvelle vitrine clinquante lyonnaise, le quartier Confluence et son architecture futuriste, la programmation complète vient d’être dévoilée.

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur. Vestale évanescente au milieu des villes mélancoliques, de territoires sauvages, fauves même… Et puis des ombres, des […]
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.
The Killers - Pressure Machine

The Killers – Pressure Machine

Entouré par Springsteen et par John Steinbeck, Brandon Flowers poursuit sa quête de la chanson parfaite et nous emmène dans les terres de son enfance.
Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout […]
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.