Chris Garneau en forme olympique

L'hiver est à la mode, demandez à Ólafur Arnalds, l'iceman au piano de soie. Mais Chris Garneau vise les Olympiades du cœur, et point besoin d'aller à Sotchi.

Chris Garneau - Winter Games
Chris Garneau revient jouer avec nos émotions avec un troisième album, Winter Games. Il s’est mis au vert, a quitté Brooklyn pour le Larzac Etats-Unien avec chèvres et poules. Il a demandé à ses proches de se remémorer et d’écrire les souvenirs les plus lointains liés à l’hiver, particulièrement ceux de l’enfance, moment privilégié de la construction de l’individu. Comment la froidure, les ténèbres, l’hiver bouleversent ces moments constitutifs essentiels et intimes.

Cristal Chris

Et le résultat est somptueux, des chansons comme des cristaux de neige grossis des millions de fois, scintillants dans la nuit. On est happé par cette voix toujours aussi émouvante, sur le fil même s’il avoue s’être fait plaisir en faisant du « bruit à la campagne », enfin pour Chris, tout est relatif, on est loin de Metallica. Orgue de cathédrale, pizzicato de violon, cor anglais, trompette ou un piano grave et sourd composent une riche pâte sonore Les thématiques de ses chansons sont connues, la maltraitance, la négligence, la cupidité, la misogynie, la famille, l’échec de vie et pourtant l’album est plus lumineux que les précédents avec des pincées de sons électroniques glanées peut être au contact de son pote Perfume Genius. Parisien d’adoption pendant un temps, l’album commence par une phrase en français « Vas-y tu peux me parler en anglais si tu veux, je m’en fous ! » et contient un titre élégiaque toujours en français, Pas Grave qui fait frissonner : « Quand j’ai eu peur et pour rien, tu étais là… Tu étais là, tu étais là, t’as pris mon bras, t’as pris mon bras et fort et puis voilà, c’était fini… mais c’est pas grave, c’est pas grave, c’est pas grave, tu me manqueras, tu me manqueras plus tard… »

Discographie

Chris Garneau - Winter Games

Chris Garneau – Oh God (live Paris)

Chris Garneau – Winter song (live Paris)

Chris Garneau – Pas Grave

Chris Garneau en forme olympique
10/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

[EXCLU] Céleste Chris Garneau

On a bien besoin de la douceur de Chris Garneau avec ce nouveau titre en exclusivité extrait de son prochain disque, The kind, produit par Patrick Higgins à paraitre le 29 janvier chez The Orchard et Rough Trade.
Chris Garneau © Fabrice Buffart

Chris et chuchotements

Quel concert de Chris Garneau à l’Épicerie Moderne de Feyzin ! Un moment d’intense intimité, de mise à nu avec pour seul paravent, ce nouveau disque, Yours qui est déjà le notre.

Plus dans News

Le SuperHomard

En avoir encore avec Maxwell Farrington & Le SuperHomard

Envie de faire la roue dans la futaie ? De ne pas être le dindon de la farce du temps qui passe ? De baguenauder dans la nature pour un badinage musical ? Alors il faut écouter le nouvel EP de Maxwell Farrington & Le SuperHomard, I Had It All et vous aurez tout !
Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.