Stephen Malkmus & The Jicks – Wig Out at Jagbags

Stephen Malkmus & The Jicks - Wig Out at Jagbags
Déjà le sixième disque des Jicks de Malkmus. Le temps passe vite... Après avoir passé une décennie à maltraiter des mélodies avec Pavement, Stephen Malkmus a décidé de maltraiter des mélodies avec les Jicks. Histoire de cadrer les choses, qui sont toujours non cadrées avec le docteur Foutraque de l'indé U.S., Wig Out at Jagbag remet le gusse en selle après quelques années de vache maigre. C'est rarement compliqué avec Stephen.

Stephen Malkmus & The Jicks

Bon c’est toujours aussi désorganisé avec le Stephen. 47 ans, deux enfants, le slacker en chef des 90’s ne s’est toujours pas décidé à effectuer le rangement de la maison. Il a pourtant déménagé…
On le retrouve avec ses Jicks dans la campagne ardennaise, sous la férule du fidèle Remko Schouten (ingénieur son chez la maison mère Pavement), pour ce sixième disque.

En vieux roublard, il nous refourgue les deux meilleurs morceaux en single. On ne va pas lui apprendre les règles du business. Lariat déclenchera une immense vague de nostalgie chez les fans de Pavement et Cinnamon and Lesbians déconcertera par son charme désuet.

Stephen Malkmus & The Jicks – Cinnamon And Lesbians

Et le reste mon capitaine? Du Malkmus de première catégorie.
Les Jicks s’amusent à casser les jouets qui ont le malheur de tomber entre leurs mains. Malgré la présence du très pop Fran « Travis » Healey (voisin de palier de Malkmus à Berlin) qui a calmé le jeu sur Chartjunk et J Smoov, Wig Out at Jagbags comportent son lot de petites comptines chantées à l’abrasif. Jouissif.

Domino Records réalise donc la bonne opération de ce début 2014 avec l’un de ses éternels piliers.

Stephen Malkmus & The Jicks - Wig Out at Jagbags

Stephen Malkmus & The Jicks – Wig Out at Jagbags
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

PITCHFORK_2018

Le Pitchfork 2018 fait fort !

Ah…Novembre. L’heure d’hiver. Les matins où il fait encore nuit quand on part travailler et déjà noir quand on en revient. La Toussaint. Le froid qui s’installe. Les écharpes et les manteaux. Le gel sur la voiture le matin. Le repli dans l’entre soi de 4 murs et d’un radiateur. Alors pour lutter contre la […]
Photos concert : La Route du Rock, Saint-Malo | 12 août 2012

photos : La Route du Rock,12 août 2012

Déjà le sixième disque des Jicks de Malkmus. Le temps passe vite… Après avoir passé une décennie à maltraiter des mélodies avec Pavement, Stephen Malkmus a décidé de maltraiter des mélodies avec les Jicks. Histoire de cadrer les choses, qui sont toujours non cadrées avec le docteur Foutraque de l’indé U.S., Wig Out at Jagbag remet le gusse en selle…

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.