Catégories
Chroniques d'albums

Todd Terje – It’s Album Time

Todd Terje - It's Album Time

Il faudra bien qu’un jour un musicologue se penche sur les raisons obscures qui propulsent la Norvège à l’heure actuelle et ce depuis quelques années comme le centre de gravité de ce que l’on peut appeler la nu-disco ou norvegian disco au choix. Vous quand on vous dit « Norvège », vous pensez immédiatement à ça ? A cette musique soyeuse et câline qui vous emporte et vous subjugue dans un tourbillon de sortilèges.

Todd Terje - It's Album Time
Todd Terje – It’s Album Time

Todd Terje

On connaissait bien Lindstrøm et son acolyte Prins Thomas en fourvoyeurs de cette nu-disco scandinave. Il faut donc aussi compter avec Todd Terje qui est disco jusqu’au bout des ongles, l’attitude, les fringues. Bon parfois ce L.P. sonne un peu low-fi lounge et musique de films françaises des années 70 et peut sembler un peu vain, il y a aussi des titres complètement dispensables comme la reprise de Johnny and Mary avec en guest Brian Ferry qui sonne un peu creuse. Pourtant le snober serait passer à côté d’une musique rafraîchissante et d’une joyeuse naïveté. A consommer rapidement donc, la date de péremption risque fort d’arriver avant l’été. Un disque de printemps en quelque sorte.

L’album est disponible sur Deezer.

Todd Terje - It's Album Time

Tracklist : Todd Terje - It's Album Time
  1. Intro (It's Album Time)
  2. Leisure Suit Preben
  3. Preben Goes to Acapulco
  4. Svensk Sas
  5. Strandbar
  6. Delorean Dynamite
  7. Johnny and Mary (feat. Bryan Ferry)
  8. Alfonso Muskedunder
  9. Swing Star Part I
  10. Swing Star Part II
  11. Oh Joy
  12. Inspector Norse
Partager cet article
1 réponse sur « Todd Terje – It’s Album Time »

Ce est une vraie bombe (parmis tant d’autre me direz-vous)!

Allez savoir d’ou vient ce nouvel engouement pour la musique qui surf sur la Norvège, quoiqu’il en soit ce mec donne la pêche et nous ici on va en avoir besoin et ça à plutôt tendance à nous plaire ! Même pendant l’été ahah

A faire connaitre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Venezia More Festival 2017

Venezia More Festival 2017

Alors que la saison des festivals commence tout juste, la fête battait son plein aux quatre coins de l’Europe ce week-end, entre le festival We Love Green à Paris, TINALS à Nîmes ou encore NOS Primavera Sound à Porto, il y avait de quoi prendre le soleil avec du bon son dans les oreilles.

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…