Catégories
Découvertes

Grosse chaleur avec Marika Hackman

Marika Hackman © Teri Pengilley

2013 fut une année très riche pour Marika Hackman, un mini album, That Iron Taste deux fois clipés Bath Is Black et ses postérieurs, Cannibal et sa Cène à la Marco Ferreri et produit par Charlie Andrew (Alt-J) et un EP, Sugar Blind.

Marika Hackman © Teri Pengilley
Marika Hackman © Teri Pengilley

Marika Hackman

Comment ne pas être séduit par cette jeune et jolie anglaise du Hampshire aux mélodies fragiles, au visage d’ange, au jeu de guitare étrange et à la voix déjà maîtrisée ? Autodidacte, elle joue du piano, de la basse, de la guitare, de la batterie, a migré pour une école d’art à Brighton, pourrait être modèle à plein temps (elle a joué pour Burberry et ses lunettes grâce à son amie d’enfance, Cara Delevingne qui chantait dans son premier groupe d’ado) mais admet être « très paresseuse et ne pas vouloir être incommodée en portant des vêtements inconfortables » et « préfère une demi heure de plus au lit plutôt que de se lever pour se maquiller« , « je ne connais pas grand chose à la mode, je porte ce que je trouve de propre par terre dans la chambre » d’où peut être sa passion pour Kurt Cobain.

Marika Hackman – Call Off The Dogs

Elle avoue avoir un côté sombre, surtout quand elle écrit des chansons, influencée par la poète Sylvia Plath. « j’aime écouter les chansons qui ont cette obscurité obsédante qui vous entraîne vraiment dedans, c’est probablement quelque chose que je veux créer dans mes chansons. « Laura Veirs possède assurément ce don, ce sentiment triste que vous conservez au creux de votre estomac, je suis une grande fan depuis mes 13 ans, Warpaint a cela aussi. »

Marika Hackman
Marika Hackman

Influencée dans sa famille par Simon & Garfunkel, elle a pourtant beaucoup entendu sur le chemin de l’école, Led Zeppelin, Steely Dan, Pink Floyd, Genesis ou encore Yes. Elle est proche de Joanna Newsom dont elle a repris 81′ sur son précédent EP, ou peut être de Beth Orton, ou de son mentor Johnny Flynn ou de Laura Marling avec qui elle a tournée en Australie.

Marika Hackman – Deep Green

« On me compare souvent avec Laura Marling sans doute parce que nos voix ne sont pas travaillées ou à cause de la guitare acoustique, mais si on déconstruit nos chansons, il y a une grande différence et puis je veux continuer à expérimenter et explorer des sons » comme sur ce nouvel EP, Deaf Heat où elle joue de la cithare. Elle décrit sa musique comme de la folk abstraite et grungy teintée d’obscurité espiègle et reprend le I Follow Rivers de Lykke Li d’une voix grave, envoûtante, captivante. On peut aussi la retrouver sur un titre en téléchargement gratuit, I Hold, avec Sivu avec qui elle a partagé la scène en fin d’année dernière.

Marika Hackman – Bath Is Black

A 21 ans, Marika Hackman possède déjà son hymne par le groupe Itchy Teeth, un des titres de son premier EP, Sugar Blind, signe peut être qu’il faudra garder une oreille attentive à son incandescente ascension.

Les citations proviennent d’une interview pour The independent et le nouvel EP, Deaf Heat de Marika Hackman vient de paraître chez Dirtyhit.

https://www.youtube.com/watch?v=geSY0hbO6dE

Marika Hackman – You Come Down

Marika Hackman - Deaf Heat


Marika Hackman - Sugar Blind


Marika Hackman - That Iron Taste

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Roni Alter - What's on your mind ?

Vidéo : Roni Alter – What’s on your mind ?

Roni Alter vient de Tel Aviv mais s’est installée depuis peu à Paris, elle a grandi « dans une maison riche d’art et de culture » avec des parents musiciens, elle a débuté avec le grand Avishai Cohen, adore Randy Newman comme son papa et est une intime de Keren Ann.
A nous Paris - Fireworks

Feux d’artifice à Paris

Vous aimez la découverte, l’évasion, les nouvelles voix, la musique qui fait frissonner ? Le festival A Nous Paris Fireworks devrait vous intéresser.
Marika Hackman - Drown

Vidéo : Marika Hackman – Drown

Marika Hackman poursuit sa route, prochaine étape, son premier album, au titre programmatique d’après agapes de fin d’année, Slept At Last. Marika Hackman – Drown
Festival Inrocks / Philips

Le festival inRocks / Philips 2014

Le festival les inRocks / Philips aura lieu du 11 au 18 novembre avec un paquet d’artistes que nous aimons beaucoup. Festival Inrocks / Philips
Lykke Li – Gunshot

Lykke Li – Gunshot

Si vous ne connaissez pas Lykke Li vous la connaissez quand même, son I Follow River vous ayant rebattu les oreilles à chaque sujet sur les fêtes de jeunes au Moyen-Orient de Zone Interdite. Les deux premiers albums peinaient à être convaincant en leur entier (ils regorgent tout de même de diverses perles, This trumpet…

Plus dans Découvertes

LAEL NEALE

L’aède Lael Neale

Sub Pop (Nirvana, Mudhoney, The Shins, Fleet Foxes et des dizaines d’autres) a signé Lael Neale. Et a bien fait…
Darc Rama

Lumineux Darc Rama !

Darc Rama en ce triste anniversaire n’a rien à voir avec Daniel (Darc). Davantage avec Robert (Smith) dont la sœur est la maman de Darc Rama et un père, Pearl Thompson, guitariste historique de The Cure.

Oh, Marina

Au croisement d’une compilation de Fiona Apple et de la discographie de Karen Carpenter, Marina Allen vient de trouver sa place. Et c’est Fire Records (The Chills, The Lemonheads et tant d’autres) qui se charge de propager les bonnes ondes.

La beauté Belfour

Lucie Mena et Michael Sacchetti nous emmènent sur les routes d’Auvergne avec une superbe chanson. Que demander de plus ? Un EP. Souhait exaucé dans quelques mois.
Chico Bernardes

Place à Chico Bernardes !

Il y a des conjonctions par la pensée, des combinaisons d’étoiles et l’on est à notre place. Avec Em Meu Lugar, Chico Bernardes balance un coup de boule de douceur, on a envie de le suivre dans sa pérégrination introspective même si penser à l’autre se perd, où l’oubli devient une punition.
Gabriel Edé

L’archange Gabriel

Pour faire vite, Gabriel Edé pourrait être le pendant chilien/brésilien de l’italien Andrea Laszlo De Simone avec ses mélodies barrées, ses harmonies bancales, ses arrangements luxuriants.

L’amour selon Buzzy Lee

Buzzy Lee, 30 ans, n’est pas vraiment une découverte. Mais avec son journal intime Spoiled Love c’est assurément une artiste à suivre.