Catégories
Chroniques d'albums

Monument Valley – Walking On Skin

Monument Valley - Walking On Skin
Monument Valley - Walking On Skin
Monument Valley – Walking On Skin

L’univers enchanteur et planant du londonien – et se revendiquant comme tel dans ses vidéos – officiant sous le pseudonyme de Monument Valley nous avait déjà capturé les oreilles avec Your Cover Blown, ce genre de chansons que l’on peut écouter le temps d’une éternité environ, sans s’en lasser.

Monument Valley

Cette fois-ci, c’est encore sur la toile que l’histoire a lieu. Puisque Ned Younger, de son vrai nom, se plait à demeurer à une échelle relativement intime, c’est d’abord sur internet que son premier album, Walking On Skin, est disponible début juin.
On y retrouve, évidemment et heureusement, les déjà connues Your Cover Blown, Decade of Divas – réenregistrée et plus lunaire cette fois, à la façon de la précédente citée -, When I Go Clear et la plus récente Plans. Si ce premier volume sonore ne surprend guère, c’est avec joie que l’on retrouve un musicien fidèle à lui-même, à la voix et aux mélodies toujours aussi apaisantes, et dont les mélodies ont toutes ce « petit truc », soutenues par une union synthé/guitare à la Monument Valley que l’on avait aimés à ses tous premiers pas en tant que tel.
Conteur d’histoire et de différentes formes de solitude, sensible et touchant, le jeune homme nous rend accro à ses enregistrements ; Too Loud, qui introduit ce LP, ferait presque songer à un habile brassage de Soap & Skin et Chris Garneau dans son instru ; Tattooed Fists nous livre son histoire avec nostalgie et délicatesse, mais insufflant avec force un vent de robustesse et de vitalité (« And they waited for you to fall but your glass jaw isn’t glass anymore »). La voix de Kerry Leatham accompagne toujours notre narrateur pour When I Go Clear, et Walking Home, déconcertante par sa musicalité plus commune, n’en est pas moins une réussite de par sa mélodie, portée par une voix plus vigoureuse qu’à l’accoutumée. Enfin, Plans, avec des paroles toutes aussi soignées que ses consœurs (« You’re saying now that you wished me luck but never meant me to have that much »), clôt ce premier album, que l’on trouvera forcément trop court (une demi-heure).

Monument Valley – Tattooed Fists

A l’instar de son artwork, la musique de Monument Valley est simple mais magnifique, naturelle, accompagne le quotidien de tout un chacun. Et si vous n’aviez pas été insensible à son compatriote britannique King Krule sans pour autant en devenir un inconditionnel, c’est peut-être avec Ned Younger que vous trouverez la fragilité, la délicatesse et l’évidence de la vie dont vous manquiez pour être hypnotisé. Et si vous éprouvez l’envie de vous évader dans un univers où une réalité cruelle devient poétique et délicieuse, Walking On Skin vous attend. Enfin.

Monument Valley – Your Cover Blown

Monument Valley – Walking On Skin4.0
8/10
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Vidéo : KCIDY – Les gens heureux dansent

Avec Les gens heureux dansent, on tombe immédiatement sous le charme du sourire et de cette mélodie faussement sucrée de KCIDY. Pauline décompresse à défaut de déconfiner, son air d’autoroute ces temps-ci nous fait rêver. Un petite bouffée de départ en vacances, côtoyer des vrais gens et pas ceux qui ont fui à Varennes.
Balthazar – Losers

Vidéo : Balthazar – Losers

Coïncidence ? Au lendemain d’annonces incohérentes les beaux belges de Balthazar sortent un nouveau titre, Loosers, pour annoncer leur cinquième album Sand à paraitre le 29 janvier.

Vidéo : Jur – En Stationnaire

Jur c’est Jur Domingo, chanteuse espagnole mais c’est aussi son compagnon, Julien Vittecoq et on vous le jure, Jur et leur Sangría nous enivrent et nous émoustillent en ces temps anxiogènes.
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Chien Noir

[MaMA 2020] 5 questions à … Chien Noir

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Chien Noir qui aurai du mordre la scène de la Cigale lors du MaMA festival. Il sort aujourd’hui un nouveau titre…

Plus dans Chroniques d'albums

The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.