Gulcher – Cocktails

Gulcher - Cocktails
Il faut acheter de toute urgence Cocktails. Pourquoi ? Car dans les dix titres proposés par les Parisiens, on trouve un petit bijou du nom de Johnny's Square. Les types ont franchi la Manche en toute discrétion et sont allés en bagnole à Glasgow. Ils ont fait les poches des piliers de pubs de la ville d'Orange Juice et de Joseph K et sont revenus parmi nous. Le résultat est bluffant.

Gulcher

Nouvelle sortie du label Without My Hat Records, Cocktails de Gulcher pourrait avoir des répercussions sur notre santé physique. Julia, avec ses courbes new yorkaises et ses sous vêtements estampillés Gordon Raphael, devrait être utilisée cet été par tout(e) amant(e) désirant arriver à ses fins. Dieu que ce n’est pas permis d’être aussi sexy.

Les Gulcher essaient de la jouer méchant sur Bird Nine et Up Against the Wall. Mais les masques tombent assez rapidement.
Avec un costume d’un Mark E Smith sombre et sobre, la musique de Gulcher fait étrangement écho à l’œuvre des Television Personalities ou à tout autre trésor caché de la pop britannique que les junkies de la mélodie se refilent sous le manteau. Up Against The Wall et sa dégaine vocale de branleur, Velvet Trees et ses riffs crâneurs… Tout y est. Ces gens ont tout compris. Et à l’écoute des claviers de The Upper Hand, on peut se poser la question : « Laisseriez-vous votre fille épouser un membre des Gulcher ? »

Dans un monde merveilleux, Gulcher devrait vendre des palettes entières de son disque. Dans un monde normal, on se doit d’espérer un minimum syndical de succès pour ces esthètes de la pop de luxe. Ni plus ni moins.
Le gang sera le 02 juillet à l’OPA (Paris) et le 18 juillet au Bus Palladium (Paris). Planquez les filles et le mauvais gout.

Gulcher – Up Against The Wall

Gulcher – Cocktails
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
1 réponse sur « Gulcher – Cocktails »

je ne m’en lasse pas. De cet album élégant qui m’évoque les Beach Boys pour Julia qui a ensoleillé mon été, et le rock londonien dans ses meilleures années. A s’offrir impérativement.

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Whithout my hat records

Olivier Combes : I left with my interview

Créer un label en 2011 qui sort des disques en format vinyle, c’est complétement fou. C’est comme déposer le brevet d’invention de l’éclairage domestique à la bougie après l’invention d’Edison. C’est comme vouloir sortir un disque du calibre de Definitely Maybe à l’âge de 40 ans. On est dans cet ordre d’idées. Et pourtant… Pourtant […]
Gülcher

Gülcher dans les bacs

« Gülcher est un groupe français de musique pop originaire de Paris. » Si c’est Wikipédia qui le dit…. Les Parisiens reviennent cet été avec quelques cartouches de gros calibre dans leur escarcelle. Joie.
Gülcher chez Without My Hat Records

Gülcher se réfugie à Lyon

Il ne faut pas être net pour ouvrir un label en 2011. Il ne faut pas être net pour sortir un 45 tour en 2012 d’un groupe qui se la joue à l’ancienne. Et il faudrait vraiment être idiot pour passer à coté de ces deux projets.

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.