Ryan Adams – Ryan Adams

Ryan Adams - Ryan Adams
Il va vraiment finir par nous faire craquer celui-là... On le pensait devenu calme et raisonnable. Que nenni! En effet, Ryan Adams sortait un disque tous les neuf mois dans les années 2000. Le changement de décennie avait calmé les choses. Depuis 2011, le bougre n'a rien publié: un miracle pour ses fans qui ont enfin pu se remettre à économiser quelques euros sur leurs P.E.L. Il faut dire qu'Adams avait réussi l'exploit de fatiguer ses fans et la presse américaine en même temps. Alors en 2011, Ashes & Fire a sonné comme un renouveau. Le type laissait enfin du temps au temps... Pensez donc, pour cette rentrée 2014, Adams ne sort pas qu'un seul disque. Mais deux. Le même jour. Chronique du premier d'entre eux, le bien nommé Ryan Adams.

Ryan Adams

Ryan Adams est l’antithèse de Noel Gallagher. Alors que le frère ainé des Gallagher va bientôt publier la réédition de What’s The Story Morning avec un inédit et demi au compteur, Adams publie son quinzième album en moins de 16 ans. Si Noel Gallagher met une plombe pour publier une chanson, Adams lui n’a honte de rien et publie tout ce qui lui passe par la tête. A ses risques et périls. Enfin surtout à nos risques et à notre funeste péril car le type nous a fait avaler quelques couleuvres à la fin des années 2000.

Ryan Adams – Gimme Something Good

Enregistré aux studios Pax Am de Los Angeles et produit par Ryan Adams en personne, Ryan Adams s’avère un plaisir coupable d’enfer. Oublions les heures douces et délicates de Ashes & Fire. Oublions les heures sacrées de Gold
Inspiré par les Smiths (!!!) et le Velvet Underground (???) selon les dires de l’intéressé, ce disque est une ode à l’Amérique des années 80. Regardant du coté de Springsteen et de Tom Petty, Adams déroule onze chansons qui nous projettent dans la banlieue d’une ville anonyme de la côte Est au volant d’une Ford Mustang de 1982.
Les refrains bodybuildés de Tired of Giving Up et de Feels Like Fire devraient faire des ravages dans tous les bowlings du New Jersey et les discothèques de Caroline du Nord. Am I Safe devrait faire tomber tous les apôtres du bon goût. Pas fan d’Oasis pour rien le garçon…

Au final, ce disque a un seul défaut. Il s’appelle Lost in the Dream de The War On Drugs.

Tracklist : Ryan Adams - Ryan Adams
  1. Gimme Something Good
  2. Kim
  3. Trouble
  4. Am I Safe
  5. My Wrecking Ball
  6. Stay With me
  7. Shadows
  8. Feels Like Fire
  9. I Just Might
  10. Tired of Giving Up
  11. Let Go

Ryan Adams – Ryan Adams
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Foncedalle-kdb

La défonce Foncedalle !

Breaking news ! Foncedalle nous offre en exclusivité leur nouveau titre KDB et comme d’habitude, cela nous retourne le cerveau et nous fait perdre la tête.
Foncedalle-meghan

Vidéo : Foncedalle – Meghan

Avec cette Meghan, on fonce avec Foncedalle et c’est addictif. Le trio lyonnais sort un premier album le 8 mars 2024 chez EXAG Record et participe aux auditions régionales des iNOUïS du Printemps de Bourges ce mercredi 31 janvier au Marché Gare.

Plus dans Chroniques d'albums

Lesmarquises-soleilsnoirs

Les Marquises : Fiat Lux

Avec Soleils Noirs, Les Marquises nous entraîne dans un archipel du bout du monde, un voyage au long cours en deux plages mystérieuses et fascinantes aux titres puissamment évocateurs, L’étreinte de l’aurore et Le sommeil du berger.
Karkwa Dans-la-seconde

Karkwa – Dans la seconde

Qui l’eût cru ? Karkwa revient dans la seconde, treize ans après Les Chemins de verre. Peu connue en France, la formation québécoise est la valeur sûre de la Belle Province avec des arrangements amples et une voix, celle amicale de Louis-Jean Cormier.
Imagecouv-abelk1-sk

AbEL K1 – AbEL K1

AbEL K1 dessine des trajectoires. Il en a dessiné beaucoup, à l’écart, pour celles qui les chantent, ou les tracent avec lui. De Pomme à Blondino. Et elles sont à chaque fois ciselées, tendues, presque émaciées. Sans déséquilibre. Des chevauchées sensibles, vers des endroits non bornés, qui pourraient tout aussi bien en être d’autres. Mais […]
Guilhemvalay-aubrac

Guilhem Valayé – Aubrac

Le français est une belle langue. C’est une évidence. Mais il faut l’écrire, la manier, la chanter avec honnêteté, simplicité et pureté. Guilhem Valayé livre à l’ancienne le plus bel EP de cette année avec son voyage en Aubrac et ses terres rêches comme nos cœurs.