La Maison Tellier – Beauté Partout

La Maison Tellier - Beauté Partout
Nous allons conseiller à la Tellier Corporate de filer rapidement enregistrer son cinquième album. Car après avoir publié un superbe quatrième disque (Beauté pour tous), voilà qu'arrive le temps du supposé imposé disque live. Et c'est une sacrée réussite. Pourtant, l'intérêt d'un disque live est mince : autant écouter la version studio du morceau concerné ou aller voir le groupe en question. Mais à de rares exceptions, l'exercice est pleinement réussi. C'est le cas avec Beauté Partout. Diantre que ce disque est une réussite. Petit ouragan de saloon, il emporte sur son passage. Alors, vite, en studio pour de nouvelles chansons !

La Maison Tellier

Putain que c’est bon. Beauté Partout envoie La Maison Tellier là où son quatrième disque l’avait envoyé, c’est à dire en bons colocataires de Calexico et 16 Horsepower. En effet, le chant des Tellier s’y fait oppressant et salvateur comme celui d’un certain David Eugene Edwards.
Les nombreuses chansons de Beauté Pour Tous prennent ici une dimension nouvelle. Porte-étendard d’un courant musical qui a toujours suscité les interrogations les plus faciles et les moqueries les plus radieuses, La Maison Tellier pourrait mourir pour sa musique. Et réussit là où tous les autres ont plus ou moins échoué. Normal, les Normands payent l’addition : dansez, c’est la Maison qui régale.

La Maison Tellier – A Rebours (live 2014) – officiel

Discographie

La mafia normande refourgue ici une flopée de titres de l’excellent Beauté Pour Tous. Comme il s’agit de leur meilleur disque et que les types savent de quoi ils parlent en matière de concert, évidemment on se régale. Les cuivres sur « Les Beaux Quartiers » et « A Rebours » font office de petites confiseries irrésistibles et la basse martiale de « Petit Lapin » achèvera les derniers rednecks des Appalaches.

Vite, en studio pour enregistrer la suite !

› Disponible le 27 octobre en Digipack et double album (studio+live)

La Maison Tellier – Beauté Partout
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

La Maison Tellier - Un Beau Salaud

Hé bien, mon salaud !

On connait tous de beaux salauds. On peut l’être parfois soi même. Mais quand on prend conscience des mensonges et des compromissions on se rêve en Judith décapitant Holopherne.
La Maison Tellier – Atlas

Vidéo : La Maison Tellier – Atlas

Ouvert pour cause de communion, La Maison Tellier revient aux sources avec un septième album et un second souffle, ample, épique, homérique.

Plus dans Chroniques d'albums

Michelcloup-backflipaudessusduchaos

Michel Cloup – Backflip au dessus du Chaos

Encore rien à écouter sur les internets et pourtant on a envie déjà de vous parler de Backflip au dessus du Chaos de Michel Cloup qui ne sort que le 18 novembre chez Ici d’ailleurs et qui est déjà essentiel.
Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]