Vidéo : Pagan PoEtry – The Dark Side of the Moon

Pagan Poetry - The Dark Side of the Moon
Rendez-vous du soleil avec la pleine lune avec Pagan PoEtry. Le soleil c'est Nathalie Réaux qui irradie la tournée de Miossec dans les plus belles salles de concerts de France mais qui s'épanouit au sein de son projet Pagan PoEtry qu'elle qualifie de "grimoire musical, d'écrin poétique, de vaisseau païen". Citant Einstein à la recherche de nouveaux mondes dans son premier EP, The Unseen sorti il y a un an, elle nous transporte très loin avec sa voix virevoltante dans une odyssée musicale, un rêve d'ailleurs.


Pagan PoEtry rêve assurément du trou de ver d’Interstellar de Nolan. Mais peut être que celui-ci ne se trouve pas aux confins de la galaxie mais dans sa bouche, plutôt sa voix à volutes qui est une invitation à la pérégrination immobile. Cette riche palette vocale a séduit beaucoup d’artistes et lui a permis de collaborer avec Claire Diterzi, Nosfell, Syd Matters, Olivier Libaux pour la tournée « undercovered QOTSA », Bernard Lavilliers, Katel et dernièrement Miossec. Ce riche mélange ne l’empêche pas de créer avec Pagan PoEtry un univers original que l’on a découvert avec un premier EP, The Unseen, véritable périple cosmique et intime vers un monde obscurément éblouissant.

Pagan Poetry – The Dark Side of the Moon

Depuis la nuit des temps la lune fascine mais avec The Dark Side of the Moon, Pagan PoEtry lorgne peut être du côté de Mark Twain qui affirme dans son récit de voyage, En suivant l’équateur que « chacun de nous est une lune avec une face cachée que personne ne voit. » Alors même si la conquête spatiale est de nouveau à l’ordre du jour avec des noms toujours porteurs d’ailleurs, Philae, Orion, Ariane, c’est sans doute à un voyage intérieur que nous convie la Pagan PoEtry de Nathalie Réaux qui espère bien décrocher la lune avec la sortie d’un album en 2015.

Pagan Poetry - The Unseen

Pagan Poetry sera en concert le 15 décembre à La Scène du Canal, 116 quai de Jemmapes à Paris avec L’Arbre à Kiwis.

Plus d’infos sur www.paganpoetry.net et sur sa page Facebook.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Bernard Lavilliers & Terrenoire – Je tiens d’elle

Vidéo : Bernard Lavilliers & Terrenoire – Je tiens d’elle

Saint-Étienne ma belle. Les gueules noires bien sûr découvrant le précieux minerai. Germinal dans la Loire. Mais ça c’était avant. En 2021, la querelle des anciens et des modernes n’est plus de mise. Les frangins de Terrenoire ne pouvaient pas ne pas croiser l’aventurier au cœur du monde.
H-Burns

Thanks for the show

Merci Arte pour ce concert capté le 7 juillet 2021 au festival Days Off. L’art de la reprise est difficile, celui de l’hommage encore plus. Renaud Brustlein bien entouré revisite Léonard Cohen avec amour et déférence en chantant les « Master Songs » du maître canadien.
Miossec

Saint Christophe !

Miossec sera en concert ce jeudi 8 juillet au fort de Bron dans le cadre du festival de Fort en scène pour nous déchirer l’âme et le cœur et étreindre amicalement les rescapés avec ses chansons ordinaires universelles.

Plus dans Son du jour

The Haunted Youth © Jessica Calvo

Vidéo : The Haunted Youth – Teen Rebel

Cela fait un moment que l’on vous parle de The Haunted Youth. Le premier album des messies belges sort le 4 novembre 2022 et l’on réécoute avec bonheur Teen Rebel enfin mis en images !
Björk - Ancestress

Vidéo : Björk – Ancestress

Si vous faites partie des déçus d’House of the Dragon ou des fans de Midsommar, suivez la procession funéraire de Björk avec Ancestress qui rend hommage à sa mère Hildur Rúna Hauksdóttir, disparue en 2018.
Johnnie Carwash - Nothin'

Vidéo : Johnnie Carwash – Nothin’

Ils ont mis le feu au Club Transbo à l’anniversaire de Cold Fame samedi dernier au Transbordeur, les teens de Johnnie Carwash sont le remède à la morosité de l’automne approchant.