Vidéo : Bernard Lavilliers & Terrenoire – Je tiens d’elle

Saint-Étienne ma belle. Les gueules noires bien sûr découvrant le précieux minerai. Germinal dans la Loire. Mais ça c’était avant. En 2021, la querelle des anciens et des modernes n’est plus de mise. Les frangins de Terrenoire ne pouvaient pas ne pas croiser l’aventurier au cœur du monde.

Passé et présent. Raconter le rapport intime à sa ville n’est pas chose aisée. Avec Je tiens d’elle, on suit les aventures croisées de trois Huckleberry Finn des corons. Partir pour mieux revenir, marqué par l’humanité et les traditions d’une ville qui a connu un paquet d’épopées. Ce nanard là n’a rien à voir avec l’autre. C’est un passeur. Raphaël et Théo ont saisi le témoin et l’ont transformé en flambeau. Eux aussi marqués par la ville, par cette ville de Saint-Etienne, par leurs racines, luttant contre les forces contraires. Partir pour mieux s’ancrer et aller voir se qui se cache derrière le soleil. Cette terre noire est gorgée de générosité comme cette chanson et les regards croisés. Il y a 46 ans, Bernard Lavilliers chantait « On n’est pas d’un pays mais on est d’une ville ». Terrenoire répond en déclarant, « c’est assez inexprimable ce que les villes ouvrières laissent dans la poitrine, quelque chose entre le vague à l’âme et une certaine idée de la fraternité ». C’est le bon mot, ce morceau transpire la fraternité entre générations, du puits Couriot aux vidéos familiales.

Bernard Lavilliers sortira son nouvel album Sous un soleil énorme le 12 novembre. Il sera en concert au Zénith de Saint-Étienne le samedi 26 mars. Terrenoire sera en concert avec La Belle Vie au Fil à Saint-Étienne le samedi 20 novembre.

Bernard Lavilliers – Je tiens d’elle

Je tiens d’elle
Ma Saint-Étienne
Plus brave que belle
Plus frère que fière
Plus fière que celles
Qu’ont pas souffert

Je suis noire, je suis belle
Je suis fumée poussière
Vacarme assourdissant
Mais ça c’était avant

Il faudra que je parte mais promis je reviens
Poser ma rose fière sur la terre des anciens
Je f’rai rugir les gares les rêves de grands chemins
Il faut bien que je parte pour devenir quelqu’un

Au quartier du Soleil quand j’apprenais la boxe
Pour secouer les grilles d’un avenir branlant
Brûlant comme une torche que n’éteint pas le vent
J’ai franchi l’océan

Je tiens d’elle
Ma Saint-Étienne
Plus brave que belle
Plus frère que fière
Plus fière que celles
Qu’ont pas souffert

Je savais pas bien
Comment devenir ce musicien
Partir loin d’elle
Ouvrir mes ailes
Quel visage auras-tu demain ?
Ma Saint-Étienne
Ma Saint-Étienne

Il faudra que je parte
Le tramway du désir à cinq heures du matin
Les paupières mi closes
La musique sur pause
Les mains calaminées
Et les rêves en sursis
La guitare si lointaine
Me parle de pays
D’amazones en cavales
Et de femmes fatales
Il fallait que je parte

Je crache mes poèmes, je crache mes première cigarettes
J’gueule dans l’usine morte les entrailles ouvertes
Milliers d’arpèges dans le garage, chasseur d’orages à vélo
L’aventure c’était les fruits volés, les plans d’eau
Si mon cœur est bizarre c’est p’t’être que mon accent est bizarre
Tous les mots que j’écris jaillissent de ma terre noire
J’ai tordu la vie pour elle dans ces forges imaginaires
J’suis pas un marin mais j’ai pris la mer

Je tiens d’elle
Ma Saint-Étienne
Plus brave que belle
Plus frère que fière
Plus fière que celle
Qu’ont pas souffert

Je savais pas bien
Comment devenir ce musicien
Partir loin d’elle
Ouvrir mes ailes
Quel visage auras-tu demain ?
Ma Saint-Étienne
Ma Saint-Étienne

Oh ma première guitare ma petite espagnole
Qui ressemble à un voilier
Le manche a tant souffert sous mes doigts malhabiles
Mes rires mes colères
C’est ma mère qui me l’a offerte
Elle m’attend quelque part
Elle m’attend quelque part

Je tiens d’elle
Ma Saint-Étienne
Plus brave que belle
Plus frère que fière
Plus fière que celles
Qu’ont pas souffert

Je savais pas bien
Comment devenir ce musicien
Partir loin d’elle
Ouvrir mes ailes
Quel visage auras-tu demain ?
Ma Saint-Étienne
Ma Saint-Étienne

Bernard Lavilliers en concert.
DateLieuTickets
19
Fév
2022

CENTRE EVENEMENTIEL COURBEVOIE

Courbevoie (FR)
TICKETS
24
Fév
2022

CIRQUE ROYAL-KONINKLIJK CIRCUS

Brussels (Belgium)
TICKETS
25
Fév
2022

Forum

Liège (Belgium)
TICKETS
10
Mar
2022

Les Espaces Culturels du Silo d'Arenc

Marseille (FR)
TICKETS
11
Mar
2022

Les Espaces Culturels du Silo d'Arenc

Marseille (FR)
TICKETS
12
Mar
2022

ACROPOLIS SALLE APOLLON

Nice (FR)
TICKETS
17
Mar
2022

Le Colisée

Roubaix (FR)
TICKETS
18
Mar
2022

CAPITOLE EN CHAMPAGNE

Châlons-en-champagne (FR)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !
1 réponse sur « Vidéo : Bernard Lavilliers & Terrenoire – Je tiens d’elle »
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

'éPOPée Verte - Bande annonce mini documentaire

L’éPOPée Verte en images !

Saint-Etienne n’est peut être plus relégable en foot mais est assurément en tête dans la division pop. Souvenez-vous, l’éPOPée verte, c’était le 3 octobre au Fil avec Fils Cara, La Belle Vie, Cœur, Terrenoire et Zed Yun Pavarotti.
Terrenoire © Fabrice Buffart

[En lutte] Photos : L’éPOPée verte @ Le Fil, Saint-Etienne | 03.10.2020

Le Fil était en lutte ce samedi 3 octobre à Saint-Etienne. En lutte pour proposer une soirée pop qui devait avoir lieu le 1er avril à La Maroquinerie et faire découvrir la richesse de l’émergence artistique stéphanoise avec Fils Cara, La Belle Vie, Cœur, Terrenoire et Zed Yun Pavarotti. En lutte pour ne pas faire […]
MaMA2020

MaMA MiA Festival 2020 !

Incontournable MaMA chaque automne. Indispensable MaMA en cette année si spéciale où Paris se doit d’être à nouveau une fête pour la musique, les musiciens et le public les 14, 15 et 16 octobre 2020 avec 130 concerts en 3 jours dans 10 salles de Pigalle.

Plus dans Son du jour

Lonny - Comme la fin du monde

Vidéo : Lonny – Comme la fin du monde

« La fin du monde n’est pas encore pour demain. » affirmait Tite-Live il y a un peu plus de deux mille ans et on ne peut lui donner tort malgré tous les efforts de l’humanité pour le foutre en l’air.
turfu-poneyclub

[EXCLU] Vidéo : Turfu – Poney club

Turfu vous invite à leur Astrale Nouba le 19 mars chez Airfono. Mais avant cela, on fait un tour au Poney Club en exclusivité et la bride est lâchée.
La Féline – Tant que tu respires

Vidéo : La Féline – Tant que tu respires

Il y a des âges où le rapport à la mort se fait plus prégnant. La Féline réussit le tour de force d’évoquer un sujet grave qui nous touche tous un jour avec pudeur et sans gravité.
blacklips

Vidéo : Black Lips – Gentleman

Robin Williams affirmait, « adolescent, j’étais pyromane. On m’a placé dans un foyer. » Les Black Lips brûlent toujours même en vieillissant.