Catégories
Découvertes

BC Camplight

BC Camplight

Attention, un beau poisson vient d’être attrapé dans nos filets.
Derrière BC Camplight se cache en réalité un seul homme, le dénommé Brian Christinzio. Quelques clics sur la toile et on comprend assez vite que le garçon est fragile. Après quelques menues galères, le type revient aux affaires en ce début d’année.
En effet, BC Camplight a déjà publié deux disques entre 2005 et 2007 dont la qualité impressionne. Une dépression et une installation à Manchester et le revoilà.

BC Camplight
BC Camplight

BC Camplight

De 1980 à 1997, Manchester était synonyme de ville squattée par des footballeurs, des drogués et accessoirement des musiciens. En 2015, c’est une station thermale réputée pour les artistes ayant des soucis de santé et de créativité.
La preuve avec BC Camplight. Éloigné de son New Jersey natal et de ses amis de Philadelphie (The War On Drugs, Sharon Van Etten), Brian Christinzio a découvert une nouvelle Jérusalem avec Manchester. Grâce à cette dernière, il a retrouvé le goût de l’écriture.
BC Camplight – Just Because I Love You

Discographie

BC Camplight
BC Camplight

Avec How to Die in the North, il quitte la pop teintée de psychédélisme de ses deux premiers disques et embrasse une pop plus douce.
Le premier single, Just Because I Love You, est impressionnant.

How to Die in the North sera publié le 19 janvier 2015 via Bella Union/PIAS.

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

BC Camplight - Shortly After Take Off

BC Camplight – Shortly After Takeoff

Pour son cinquième album, Brian Christinzio aka BC Camplight a reçu la note maximale de 5/5 par le très chic The Guardian. Logique, cinquième album, cinq étoiles. Sauf que c’est tout sauf la logique qui anime Shortly After Takeoff, dernier volet de la trilogie commencée How To Die In The North et Deportation Blues…. On […]

BC Camplight n’est pas HS

Découvert en 2015 grâce au magnifique How To Die In The North, BC Camplight sera de retour en avril 2020 avec Shortly After Takeoff, un disque de pop totalement allumée.
BC Camplight - Deportation Blues

BC Camplight – Deportation Blues

Américain expatrié en Angleterre, Christinzio aka BC Camplight a cru trouver le paradis à Manchester. Il y a trouvé en réalité la rédemption (parfaitement illustrée avec son précédent album How To Die In The North) et surtout l’enfer depuis que le Royaume-Uni a voté le Brexit. Notre Américain a réussi à échapper à Trump mais […]
BC Camplight

A la rencontre de BC Camplight

Voilà dix mois que le troisième disque de BC Camplight a été publié. Les multiples écoutes de How To Die In The North n’ont pas usé les chansons de ce beau disque. Au contraire ! Le Mancunien d’adoption revient en France pour une tournée automnale dans le nord de la France. How To Die In […]
BC Camplight

Le b.a.-ba de BC Camplight

Brian Christinzio, alias BC Camplight, n’a pas la tête de ses chansons. On s’attend à un petit gars avec une coupe de cheveux bourgeoise et le polo Ralph Lauren adéquat. Tout sauf à ce bûcheron fragile venu de Philadelphie et aujourd’hui installé à Manchester en gros. Oui, BC Camplight a le physique pour être maître […]

Plus dans Découvertes

Grand Ressac

Ecouter (le) Grand Ressac

Grand Ressac, c’est déjà un nom. Car il y a tellement de noms de scène stupides. Grand Ressac c’est une évocation, ou peut être un souvenir d’école, à apprendre Rimbaud et son bateau ivre, « je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes / Et les ressacs et les courants : je sais le […]
FUR

Au FUR et à mesure

Produit par Theo Verney et mixé par Caesar Edmunds (Queens of the Stone Age, Foals, St. Vincent), le premier disque des Fur redonne confiance et promet un hiver radieux.
SUN GAZOL

En quête de Sun Gazol

A Tours il n’y a pas que la vie de château. Sun Gazol propose de suivre les aventures en dix titres de Nick Alvani, un flic dépité en quête de renommée.
Ponta Preta

Surfin’ Ponta Preta !

C’est la bande son de Thomas Pesquet en transit dans l’espace, ce sera la votre en transat sur la plage. Ponta Preta surfe sur le Rhône en cru et nous procure de bonnes vibrations.
Diana Hutch & Val Nacho - Jennifer

Diana Hutch & Val Nacho, et notre cœur fait boum !

Vous cherchiez un EP à écouter en boucle cet été en sirotant votre Spritz sur votre Vespa, direction l’Italie pour courir la gueuse avant le râteau final, suivez les aventures de Jennifer sans Jonathan du duo lyonnais Diana Hutch & Val Nacho.
Teeth

Dans les dents !

Mordant Teeth ? Assurément avec ce premier disque au titre tranchant, J’ai Raté Ma Vie. Selon ces bordelais, ce projet est « à la fois sarcastique, léger et colérique, tout en étant très honnête, profond et sensible. »