Carnation est le troisième disque de Daughn Gibson, esthète et éphèbe sur scène comme à la ville. Et ce nouveau disque est exceptionnel : on tient peut-être ici le disque solo que Dave Gahan ne sortira jamais.

Coproduit par Randall Dunn (Earth, Sunn O))), Tim Hecker), Carnation oublie les penchants pour la country de son auteur et l’emmène dans des territoires au final assez singuliers.
La production, l’écriture et la texture de ce disque sont vraiment exceptionnels.
Cerise sur le gâteau : Matt Chamberlain (Soundgarden, Pearl Jam) assure la batterie sur l’ensemble des morceaux.

https://soundcloud.com/subpop/shatter-you-through

Les deux premiers disques de l’ancien batteur des Pearls and Brass avaient fait leur petit effet. Me Moan, paru en 2013, et son grand frère All Hell (2012) montraient un crooner qui avait l’esprit dans les champs de maïs de sa Pennsylvanie natale. Une signature chez Sub Pop et un album enregistré à Seattle plus tard, la métamorphose est impressionnante. Sur les 11 morceaux de Carnation, Daughn Gibson déploie toute sa force vocale sur des morceaux pouvant être terrifiants ou extrêmement sensuels. La voix impressionne (I Let Him Deal) et les compositions laissent pantois. Qui pouvait prévoir que ce type avait en réserve des morceaux de l’envergure de Shatter You Through ? Personne…
Carnation est donc un long voyage…

Daughn Gibson – It Wants Everything

On se trouve donc au croisement de la bande originale de Killer Joe et d’un disque de Dave Gahan écoutant de manière récurrente Scott Walker.

Daughn Gibson - Carnation

Carnation de Daughn Gibson sera publié le 01 juin 2015 via Sub Pop Records/PIAS.

Tracklist : Daughn Gibson - Carnation
  1. Bled to Death
  2. Heaven You Better Come In
  3. Shatter You Through
  4. For Every Bite
  5. Daddy I Cut My Hair
  6. A Rope Ain't Enough
  7. I Let Him Deal
  8. Shine of the Night
  9. Runaway and the Pyro
  10. It Wants Everything
  11. Back With the Family

Daughn Gibson – Carnation
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

thewavepicturaces-flightfromdestruction3

Vidéo : The Wave Pictures – Flight From Destruction

Bain de jouvence. Même si The Wave Pictures a sorti régulièrement des albums dont deux en 2018, les retrouver c’est revenir en 2008 avec leur formidable Instant Coffee Baby, un temps où l’on croisait David Ivar, Stanley Brinks ou Coming Soon.

Le Floyd P.U.L.S.E. toujours

Le film P.U.L.S.E. Restored & Re-Edited de Pink Floyd sortira pour la première fois en Blu-ray le 18 février 2022 chez Warner Music.

Plus dans Chroniques d'albums

Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.