L’urgence Low Roar

Low Roar © Pascal Küng
Guimauve - 20/05/2015

« Réfléchis avec lenteur, mais exécute rapidement tes décisions. » affirmait le rhéteur antique Isocrate. Il faut prendre son temps pour écouter 0 le deuxième album de Low Roar sorti chez Tonequake Records pour goûter à cette sérénité, ce calme qui cache pourtant une âme tempétueuse. Et l’on a alors envie d’écouter prestement le trio néo-islandais sur scène pour vivre une expérience quasi spirituelle et extatique.

Low Roar est en tournée en France à partir du 20 mai et passera par L’Epicerie Moderne de Feyzin près de Lyon le mercredi 27 mai. Des places sont à gagner sur SK*.

En France, la Californie fait rêver avec son soleil, comment as-tu découvert l’Islande, qu’aimes-tu particulièrement là-bas ? est-ce que l’on y respire mieux ?

J’ai d’abord voyagé en Islande en 2008 et j’en suis vraiment suis tombé amoureux, j’ai donc décidé de m’y installer. À ce point dans ma vie j’ai aimé et j’avais besoin de vivre dans une petite communauté unie, j’ai grandi dans de grandes villes toute ma vie donc c’était un changement très agréable et très positif pour moi.

Comment as-tu composé 0 ou plutôt crée l’atmosphère générale du disque, calme, sereine, si riche en images et surtout très cohérent d’un bout à l’autre ? tu t’es isolé façon Bon Iver ou le contraire ?

C’était juste une progression naturelle du premier album. Rien n’a été forcé ou a sur analysé, juste le prolongement, l’étape suivante.

As-tu appris la musique à l’école, au conservatoire ou es-tu autodidacte ? Comment travaille-tu ta voix si pure et pleine d’émotions ?

Non, tu sais, j’ai fait comme beaucoup de gens, j’ai commencé à jouer de la guitare vers 16 ans, j’étais dans un groupe et nous n’avions personne pour chanter alors je m’y suis mis et j’ai juste continué à le faire. Et à force de jouer, d’écrire, de chanter, on s’améliore, enfin je crois.

Low Roar – Live on KEXP

Tu joues avec un quatuor à cordes, Amiina, nous avons à Lyon un festival, Les Nuits de Fourvière qui propose régulièrement à certains artistes de se produire avec l’Orchestre National de Lyon, as-tu déjà joué avec un orchestre symphonique ?

Non, je ne l’ai jamais fait mais ça à l’air sympa !

As-tu déjà composé pour de l’image ou des films comme par exemple Ólafur Arnalds? Si ce n’est pas le cas, quel film aurais-tu aimé mettre en musique ?

C’est une question ardue… Je ne suis pas sûr… Je vais y réfléchir et vous dirais cela lors de mon prochain passage en France.

Comment transposes-tu la richesse de la palette sonore du disque sur scène ?

Nous sommes trois et nous jouons ensemble depuis maintenant un certain temps mais nous avons jamais vraiment parlé tellement de la façon d’arranger les chansons pour la scène, on monte sur scène ensemble et on commence à jouer. Nous choisissons juste les morceaux que nous pensons importants et on tente de les faire sonner. Joue sur scène m’apparaît souvent plus important et plus intéressant que ce que je fais sur disque.

Utilises-tu des projections durant les concerts ?

On en a eu mais pas sur cette tournée.

La pochette de 0est-elle de toi ?

C’est un robot qui a eu l’idée initiale et une amie graphiste, Anna s’est penché dessus, on peut voir son travail ici.

Pourquoi ce titre d’album, Zero ?

C’est à cause de notre manager, Amy… Notre label demandait un titre pour faire figurer l’album sur les sites en ligne comme iTunes et Amazon. Mais nous n’avons pas voulu de nom. Donc la meilleure solution était de l’appeler 0.

Low Roar – Nobody Loves Me Like You

Peux-tu raconter la genèse de de Nobody Loves Me Like You, un très beau titre, miroir pour beaucoup d’auditeur, pour moi en tout cas ?

J’ai écrit cette chanson juste après mon divorce et tout de suite on a enregistré en à peine deux heures au studio, c’est venu très simplement et honnêtement.

Nous sommes un site de découvertes musicales, tu as des groupes à nous faire découvrir ? des amis ?

Vök et Júníus Meyvant sont de talentueux artistes islandais que l’on a croisés sur la route dernièrement et qui font de très belles choses !

Vök – If I Was

Júníus Meyvant – Live on KEXP

Low Roar - 0

Low Roar sera en concert :

Le 20 mai à l’Eglise du Sacré Coeur à Lille
Le 21 mai au Le Krakatoa à Mérignac
Le 22 mai à L’Atabal à Biarritz
Le 23 mai à Fuzz’Yon à La Roche-Sur-Yon
Le 24 mai au VIP à Saint-Nazaire
Le 25 mai au Saint des Seins à Toulouse
Le 27 mai à L’Epicerie Moderne à Lyon
Le 28 mai au Silencio à Paris

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

À mon W. Hamon

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.

Octave_Noire_presse2019_credit_Fabien_Tijou_2

5 questions à … Octave Noire

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Octave Noire qui de retour de Los Angeles s’apprête à sortir une nouvelle galette, non un monolithe pop le 14 février 2020…

Mélodie Lauret © Sarah Balhadere

5 questions à … Mélodie Lauret

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Mélodie Lauret, jeune artiste de 19 ans sur qui on mise une pièce sans trop de risques tant son naturel et…

Yannick-Owen

5 questions à … Yannick Owen

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Yannick Owen, jeune artiste lyonnais fervent adepte de la six cordes et des mélodies ouvragées. Mais quand en plus on aime…

Le Punk voit la vie en rose !

Punk is not dead, Lexique franco-punk est un ouvrage collectif dirigé par Luc Robène et Solveig Serre qui regroupe 178 entrées/définitions élaborées par 50 contributeurs du monde universitaire et de la scène punk.

[1989 – 2019] Rire (et chanter) avec les Mighty Lemon Drops

En 1989, les Mighty Lemon Drops sont à la croisée des chemins. En 1988, World Without End a fait une percée conséquente dans les charts anglais et américains. Originaires de Wolverhampton, les hommes en noir avaient ce qu’il fallait pour faire la nique à Manchester et Liverpool.

Miossec

Miossec – Discuter

10 avril 1995. Il y a bientôt 25 ans, celui qui est tombé nez à nez avec Non non non non (je ne suis plus saoul) a toujours Le Cul par Terre. Miossec s’en est relevé. En 2019, le Brestois a sorti onze albums et est toujours aussi passionnant sur disque comme sur scène.

Photo Presse - Leon Newars

[EXCLU] 5 questions à … Leon Newars

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Leon Newars , anagramme de New-Orleans, ce qui veut tout dire de la nature du projet du Bordelais Vincent Pollet-Villard et…

L’art d’être Camilla Sparksss

Échappée de Peter Kernel, Barbara Lehnhoff aka Camilla Sparksss a publié cette année Brutal, suite sans concession de For You The Wild (2014).

Bandit Bandit

5 questions à … Bandit Bandit

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Bandit Bandit qui a déjà fait du chemin avec un premier EP et quelques concerts crasseux et torrides. Leur playlist est…

Juan Wauters

5 questions à … Juan Wauters

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Juan Wauters en provenance de Montevideo, Uruguay mais citoyen de la République libre de Jackson Heights, NY, quartier cosmopolite par excellence…

Les photographies sonores de Delphine Ghosarossian

Delphine Ghosarossian réunit ses beaux clichés dans un livre élégant et conséquent. Faces of Sound réunit les bouilles de Thurston Moore (Sonic Youth) ou d’Irak Kaplan (Yo La Tengo) de Brett Anderson (Suede). Et en plus de photographier Sir Brett, Ghosarossian fait parler Bernard Butler (et d’autres) sur leur relation à leur image et au…

© Clara Ozem

[EXCLU] 5 questions à … Johnnie Carwash

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Johnnie Carwash dont le nom réveille nos sens et nos tuyaux d’arrosage. Normal, leur mère est punk et vivante ! Le…

Jim Jones

Jim Jones toujours au top !

Jim Jones avait fait exploser la maison avec son premier groupe, The Jim Jones Revue. Et alors qu’on ne s’était pas tout à fait remis de Burning Your House Down, Jim Jones a mis au placard sa Revue et est revenu encore plus fort avec Jim Jones And The Righteous Mind. Jim Jones, Gavin Jay,…

The Fat Badgers © Bartosch Salmanski

5 questions à … The Fat Badgers

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de The Fat Badgers, le groupe qui fait danser l’Alsace et bientôt le monde avec leur premier album Soul Train le 29…

Paul Et Mickey - Mortel

5 questions à … Paul Et Mickey

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. On connaissait Paul & Nany, Paul une Tourtel, faire pleurer paupaul, ou Gainsbourg qui avait un « mickey maousse, un gourdin dans sa housse et quand…

Crime & The City Solution

[1989 – 2019] Crime And The City Solution à bride abattue

Formés en 1977 par l’Australien Simon Bonney, Crime & The City Solution fut un groupe qui inventa des nouveaux mondes sonores grâce au soutien indéfectible par Mute Records. En 1989, le groupe poursuivit sa période berlinoise entamée un an plus tôt avec Shine et publia The Bride Ship. Adulés par Wim Wenders (qui les avait…

Stan Mathis

5 questions à … Stan Mathis

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Stan Mathis à découvrir de l’intérieur avec une playlist punchy et un nouvel album, Plexus solaire. Il sera en concert avec…

Robi

C’est dire le bonheur de revoir Robi

On ne meurt plus d’amour dit la chanson de Robi… Nous, on pourrait bien mourir d’amour pour ses chansons. On est même volontaire. Après cinq ans d’absence (qui ne sont pas synonymes d’inactivité), Robi fait son retour avec un disque pénétrant qui vous transperce et vous sublime. Comme les dernières chansons de Vincent Delerm, les…

La tornade Oiseaux-Tempête

A peine un an après la sortie du splendide طرب TARAB, Oiseaux-Tempête revient avec From Somewhere Invisible, un disque auquel participe Radwan Ghazi Moumneh (Jerusalem In My Heart), Jessica Moss de (Thee Silver Mt. Zion), Mondkopf, Jean-Michel Pirès ou encore G.W. Sok. Un disque hors-normes pour un groupe qui est hors-normes.

A ne pas rater dans Interviews !