On aimait déjà beaucoup le label allemand Tapete Records (The Lilac Time, Lloyd Cole), mais on l'aime encore plus depuis qu'on sait qu'il héberge Robert Forster et qu'il va publier son prochain disque. Sept ans après son dernier disque The Evangelist (2008), l'ancien Go-Betweens s'apprête de nouveau à évangéliser la planète avec ses chansons.

Enregistré près de Brisbane (logique…) avec Scott Bromley et Luke McDonald (The John Steel Singers, les australiens du label Full Time Hobby), Matt Piele et la violoniste Karin Bäumler, Songs To Play s’annonce donc comme du Robert Forster assez classique.
La preuve avec ce premier extrait:
https://soundcloud.com/tapete-records/robert-forster-let-me-imagine-you

On ne connait toujours pas le tracklisting complet mais on sait que Songs To Play comprendra Learn To Burn, Let Me Imagine You, Songwriters On The Run, I Love Myself (And I Always Have) et Disaster In Motion.

Discographie

Robert Forster - Songs To Play
Songs To Play de Robert Forster sera publié le 18 septembre 2015 via Tapete Records.

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Robert Forster

En attendant Forster

Robert Forster est de retour. Enregistré avec Victor Van Vugt, déjà présent à l’époque de Danger in the Past, Inferno étonne par son apparente simplicité et séduit par son efficacité redoutable. Ecouter ce disque nous renvoie au début des années 90. A la fin de 1989, les chemins de Grant McLennan et Robert Forster se […]
Robert Forster - Inferno

Robert Forster – Inferno

Pour bien débuter la semaine, il suffit d’écouter le nouveau disque de l’ex Go-Betweens, Robert Forster. En 35 minutes, montre en main, ce bon vieux Robert vous emmène loin des vicissitudes du quotidien tout en chantant les vicissitudes de son quotidien.
Robert Forster

Robert Forster, la pop de l’enfer

Robert Forster, ex Go-Betweens sera de retour avant le printemps avec un nouveau disque. Et comme d’habitude avec la grande seringue, c’est du tout bon !

Plus dans News

Nits

Brillant Neon !

Avec Neon enregistré avant l’incendie qui a détruit leur studio Werf à Amsterdam, les Nits bouclent une trilogie avec Angst en 2017 et Knot en 2019.
Come

Come again !

Attention, mythe underground. Come, « l’un des joyaux les plus insaisissables du catalogue Matador » selon Pitchfork avec son 11:11 en 1992, revient avec la parution en février dernier de Peel Sessions enregistrées en 1992 et 1993.
Arno

Arno à jamais

Des racines. Opex, c’est un quartier de l’est d’Ostende où les grands parents d’Arno tenaient un café, Chez Lulu, le prénom de sa mère.
Bruce Springsteen

Merci patron !

La pêche du jour vient d’un monsieur de 73 ans qui annonce un album de reprises de standards de la soul avec Do I Love You (Indeed I Do) et effectivement on l’aime. Merci Boss !