Stereophonics – Keep The Village Alive

Avec une précision d'horloger suisse, les Gallois sortent un nouveau disque le mois prochain. Revigorés par les ventes de son dernier disque (Graffiti on the Train), la machine de guerre de Kelly Jones voit grand. La biographie fournit par le label aussi. Extrait choisi: "Ils sont le huitième groupe à placer consécutivement cinq albums à la première place des charts, les autres étant The Beatles, Led Zeppelin, ABBA, Genesis, Oasis, Blur et U2." C'est qu'on déconne pas au Pays de Galles...


En 2015, le brushing de Kelly Jones est toujours aussi impeccable et le jeu du batteur Jamie Morrison toujours aussi efficace. Ce nouveau disque fait le boulot correctement et sera comme le précédent, une B.O de qualité pour les apéritifs de l’automne. Après ça ? Pas grand chose ma petite dame.

Après des débuts très honorables (Word Gets Around en 1997), les Stereophonics ont eu raison du bon goût et de notre tolérance en publiant des disques de piètre qualité dotés de pochette au goût douteux (Pull The Pin en 2007).
Depuis quelques années, les choses vont un peu mieux et Kelly Jones prend très au sérieux son rôle de compositeur de chansons de pub rock.
Ce gars simple, qui déteste Radiohead et qui aime les refrains bien gras, est toujours capable d’écrire quelques titres qui font mouche malgré le temps qui passe.
Les fans d’Oasis et de l’happy hour joyeuse en auront donc pour leur argent. I Wanna Get Lost With You fait le boulot comme ce n’est pas permis et Sing Little Sister fera plier les plus récalcitrants.

Stereophonics – I Wanna Get Lost With You

Discographie

Attention ! Il faut profiter de la première partie du disque. Dans la seconde, le père Jones se la joue romantique et se prend les pieds dans le tapis. Et à nous l’ennui !
Fight or Flight ou Sunny ne décollent vraiment pas et fatiguent.

Stereophonics – C’est La Vie

Keep The Village Alive sera publié le 11 septembre 2015 via Ignition/PIAS.
Les Stereophonics seront en concert le 29 août 2015 au festival Rock En Seine (Paris).

Tracklist : Stereophonics - Keep The Village Alive
  1. C'est La Vie
  2. White Lies
  3. Sing Little Sister
  4. I Wanna Get Lost With You
  5. Song For The Summer
  6. Fight Or Flight
  7. My Hero
  8. Sunny
  9. Into The World
  10. Mr And Mrs Smith

Stereophonics – Keep The Village Alive
6/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Photos : Stereophonics @ l’Olympia, Paris | 28.01.2020

Avec une précision d’horloger suisse, les Gallois sortent un nouveau disque le mois prochain. Revigorés par les ventes de son dernier disque (Graffiti on the Train), la machine de guerre de Kelly Jones voit grand. La biographie fournit par le label aussi. Extrait choisi: « Ils sont le huitième groupe à placer consécutivement cinq albums à la première place des charts,…

The Blind Suns : retour d’expérience texan

Les The Blind Suns sont de retour en France après avoir foulé le sol américain et joué au festival SXSW. Avant que ces boulimiques de travail repartent sur la route, on a attrapé au vol Romain Lejeune pour évoquer avec lui son séjour au Texas.
Stereophonics @ l'Olympia, Paris | 26.01.2016

Photos : Stereophonics @ l’Olympia, Paris | 26.01.2016

Avec une précision d’horloger suisse, les Gallois sortent un nouveau disque le mois prochain. Revigorés par les ventes de son dernier disque (Graffiti on the Train), la machine de guerre de Kelly Jones voit grand. La biographie fournit par le label aussi. Extrait choisi: « Ils sont le huitième groupe à placer consécutivement cinq albums à la première place des charts,…

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.