Avec une précision d’horloger suisse, les Gallois sortent un nouveau disque le mois prochain.
Revigorés par les ventes de son dernier disque (Graffiti on the Train), la machine de guerre de Kelly Jones voit grand.
La biographie fournit par le label aussi. Extrait choisi: « Ils sont le huitième groupe à placer consécutivement cinq albums à la première place des charts, les autres étant The Beatles, Led Zeppelin, ABBA, Genesis, Oasis, Blur et U2. »
C’est qu’on déconne pas au Pays de Galles…

En 2015, le brushing de Kelly Jones est toujours aussi impeccable et le jeu du batteur Jamie Morrison toujours aussi efficace. Ce nouveau disque fait le boulot correctement et sera comme le précédent, une B.O de qualité pour les apéritifs de l’automne. Après ça ? Pas grand chose ma petite dame.

Après des débuts très honorables (Word Gets Around en 1997), les Stereophonics ont eu raison du bon goût et de notre tolérance en publiant des disques de piètre qualité dotés de pochette au goût douteux (Pull The Pin en 2007).
Depuis quelques années, les choses vont un peu mieux et Kelly Jones prend très au sérieux son rôle de compositeur de chansons de pub rock.
Ce gars simple, qui déteste Radiohead et qui aime les refrains bien gras, est toujours capable d’écrire quelques titres qui font mouche malgré le temps qui passe.
Les fans d’Oasis et de l’happy hour joyeuse en auront donc pour leur argent. I Wanna Get Lost With You fait le boulot comme ce n’est pas permis et Sing Little Sister fera plier les plus récalcitrants.

Stereophonics – I Wanna Get Lost With You

Attention ! Il faut profiter de la première partie du disque. Dans la seconde, le père Jones se la joue romantique et se prend les pieds dans le tapis. Et à nous l’ennui !
Fight or Flight ou Sunny ne décollent vraiment pas et fatiguent.

Stereophonics – C’est La Vie

Keep The Village Alive sera publié le 11 septembre 2015 via Ignition/PIAS.
Les Stereophonics seront en concert le 29 août 2015 au festival Rock En Seine (Paris).

Tracklist : Stereophonics - Keep The Village Alive
  1. C'est La Vie
  2. White Lies
  3. Sing Little Sister
  4. I Wanna Get Lost With You
  5. Song For The Summer
  6. Fight Or Flight
  7. My Hero
  8. Sunny
  9. Into The World
  10. Mr And Mrs Smith
Stereophonics – Keep The Village Alive3.0
6/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Inigo Montoya - Nuit Blanche

Inigo Montoya en pleine lumière

Vous n’avez pas pris assez de couleurs cet été ? Inigo Montoya nous allume dans un jardin des délices aux néons évocateurs.
We Are Match - Shores

Shark attack !

Shark, nouvel extrait du premier album de We Are Match à paraître le le 25/09.
We Are Match

We Are Match fait le point

La déferlante We Are Match inondera nos rivages pour prolonger l’été fin septembre. Un premier album et un passage attendu à Rock en Seine, l’occasion de faire le point avec le quintette normand.
Mark Lanegan - Houston

Mark Lanegan – Houston (Publishing Demos 2002)

Nous allons donc tranquillement ranger les disques de Kurt Vile et de Beirut sous le tapis du salon. En effet, inutile de chercher plus loin, c’est Mark Lanegan qui signe sans le savoir le disque de la rentrée. Le bougre ne savait qu’en enregistrant ces chansons en 2002, il signerait le disque qui mettrait au…

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…