Catégories
Chroniques d'albums

Mark Lanegan – Houston (Publishing Demos 2002)

Nous allons donc tranquillement ranger les disques de Kurt Vile et de Beirut sous le tapis du salon. En effet, inutile de chercher plus loin, c’est Mark Lanegan qui signe sans le savoir le disque de la rentrée. Le bougre ne savait qu’en enregistrant ces chansons en 2002, il signerait le disque qui mettrait au tapis toute la concurrence de la rentrée des classes.

En 2002, la carrière solo de Mark Lanegan est encore confidentielle. Les Screaming Trees viennent de se séparer et seulement quelques milliers de personnes s’intéressent aux errements de Mark Lanegan. Pourtant à défaut d’avoir enregistré un disque d’envergure avec son groupe, l’Américain a déjà signé quelques beaux disques dont l’indispensable Whiskey for the Holy Ghost. Mais nous sommes en 1994 et le projecteur s’est déplacé de Seattle à Manchester…
Mark Lanegan – No Cross To Carry

Houston (Publishing Demos 2002) réussit le tour de force de nous projeter violemment en 2002.
A cette époque, la mue médiatique de Mark Lanegan n’a pas encore commencée. Révélé au grand public avec le succès de Songs for the Deaf des Queens of the Stone Age quelques mois plus tard, Mark Lanegan n’est pour l’instant qu’un gentil second couteau de l’indie américain. On peut donc voir par l’entrebâillement de la porte la naissance d’un grand monsieur et se délecter de petites merveilles comme High Life et Two Horses.

D’ailleurs, sa mue artistique est encore au point mort. Avec ce disque, nous sommes encore loin du son de Bubblegum ou de la production de Blues Funeral. On se retrouve donc face à un Lanegan brut de décoffrage dont le coffre fait voler en éclat toutes les compositions. Sur Blind et I’ll Go Where You Send Me, on peut percevoir le début du changement de ton qui marquera les prochains disques. Mais Houston magnifie les ondes poisseuses de Field Songs: le Lanegan 2.0 n’est pas encore né.

Discographie

Enregistré en quelques jours au mois d’avril 2002, ces morceaux ont donc échoué sur une bande originale de film (Cook County) ou dans la pénombre d’un concert du Lanegan Band. Le label Ipecac rattrape donc la sauce et évite un gâchis monumental.

L’écoute de ce disque se révèle difficile puisqu’il faut une trentaine d’écoutes de No Cross To Carry, premier morceau sensationnel, pour espérer passer au suivant. De démos, ces pistes n’en ont que le nom…
La production de Randall Jamail est sensationnelle et sublime la voix de Lanegan qui est déjà un régal à l’état brut.

Mark Lanegan - Houston (Publishing Demos 2002)

Houston (Publishing Demos 2002) de Mark Lanegan est disponible depuis le 21 août 2015.
Mark Lanegan sera en concert les

  • 25 août 2015 au Grand Mix (Lille)
  • 30 août au Festival Rock En Seine (Paris)
Tracklist : Mark Lanegan - Houston (Publishing Demos 2002)
  1. No Cross
  2. Two Horses
  3. When It's in You (Methamphetamine Blues)
  4. High Life
  5. I'll Go Where You Send Me
  6. Grey Goes Black
  7. The Primitives
  8. Blind
  9. Halcyon Daze
  10. Nothing Much to Mention
  11. A Suite for Dying Love
  12. Way to Tomorrow

Mark Lanegan – Houston (Publishing Demos 2002)
10/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Dark Mark

Dark Mark vs. Skeleton Joe sont sur un bateau…

Et qui tombe à l’eau ? L’auditeur. Après avoir collaboré avec Josh Homme dans les Queens of The Stone Age et avoir exploré les chemins de traverse abandonnés par Johnny Cash, Mark Lanegan s’acoquine avec Joe Cardamone des Icarus Line.

Dark Mark vs. Skeleton Joe

Derrière Dark Mark vs. Skeleton Joe se cache Mark Lanegan, ex Screaming Trees et Joe Cardamone des The Icarus Line.

Tout est ok avec iAN Ottaway

Roadie des Black Rebel Motorcycle Club, proche de Mark Lanegan, iAN Ottaway a publié un disque ravageur aussi sombre que punk. Séance de rattrapage.

Agrio : Viva Lanegan !

Le duo madrilène recrute Mark Lanegan en tant que milieu offensif et s’apprête à publier un EP aussi sombre que vital.
Mark Lanegan @ 106, Rouen, 05-11-2019

Joyeux Noël avec Mark Lanegan

Après une autobiographie célébrée par toute la critique littéraire anglo-saxonne et un beau disque, Mark Lanegan clôture l’année en publiant un disque de Noël.

Plus dans Chroniques d'albums

Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.
Tar - Tar Box

Tar – Tar Box

En 1991, Nirvana décrochait le jackpot avec Nevermind, leur deuxième album. En 1991, Tar ne décrochait pas le jackpot avec Jackson, leur deuxième album. Passée à l’époque sous les radars de la presse européenne, la musique de Tar revient sur le devant de la scène avec un élégant coffret.
The Killers - Pressure Machine

The Killers – Pressure Machine

Entouré par Springsteen et par John Steinbeck, Brandon Flowers poursuit sa quête de la chanson parfaite et nous emmène dans les terres de son enfance.
Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout […]
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.