Ils sont courageux ces oiseaux mais finissent par casser selon Arlt.

“Manier savamment une langue, c’est pratiquer une espèce de sorcellerie évocatoire.” affirmait Baudelaire. On ignore si Arlt manie savamment la langue mais leur univers est assurément barré, psyché, perché, dada, incantatoire. Les oiseaux cassent est une Deableries à paraître le 16 octobre, une comptine animalière qui en dit beaucoup sur l’humain, les voix d’Éloïse Decazes et de Sing-Sing s’emmêlent délicatement, dirigées par un crabe chef d’orchestre.

Arlt sera en concert le 10/10 au festival La Souterraine au Centre Culturel Charlie Chaplin à Vaulx en Velin avec Forever Pavot et Julien Gasc.

Arlt – Les oiseaux cassent

Arlt – Nue comme la main

Arlt - Deableries

Arlt en tournée :

  • 04 mars / Bertrand Belin / Festival Hibernarock / Le Rouget
  • 11 février / + Stranded Horse / Le 104 / Paris
  • 02 décembre / + Bertrand Belin / Le Confort Moderne / Poitiers
  • 21 novembre / + Silvain Vanot + Julien Orso Jesenska / Lieu Unique / Nantes
  • 19 novembre / + Silvain Vanot + Julien Orso Jesenska / Allones
  • 17 novembre / + Sourdure / Divan du Monde / Paris
  • 13 novembre / La Bobine / Grenoble
  • 12 novembre / La Péniche / Chalon-sur-Saône
  • 10 novembre / + Eric Chenaux / Le Temps Machine / Joué-lès-tours
  • 28 octobre / + Calvin Johnson / Lille
  • 27 octobre / + Calvin Johnson / Maison des Musiques / Bruxelles
  • 25 octobre / + Calvin Johnson / Espace en Cours / Paris
  • 24 octobre / + Calvin Johnson / Espace en Cours / Paris (complet)
  • Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
    Partager cet article

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Cela pourrait vous intéresser

    BB percu_bis

    Belin percute !

    Après un concert en apesanteur un vendredi 3 juillet sur France Inter et au studio 104 de la maison de la radio avec Dominique A et Thibault Frisoni, Bertrand Belin reprend la route avec une série de concerts exceptionnels avec l’ensemble des Percussions Claviers de Lyon.
    Arlt - Soleil enculé

    Arlt arrive à temps !

    Et si on tenait le titre de l’année ? Alors évidemment, cela ne passera ni sur rance-inter ou ne satisfera les esgourdes de Valérie. Mais pourtant que cela lâcher prise est jouissif comme l’ensemble de Soleil enculé le nouvel album dingo d’Arlt.
    Arlt - La violence est rose

    Vidéo : Arlt – La violence est rose

    Alors évidemment, avec un titre d’album pareil, cela va être compliqué médiatiquement. Pourtant, ce disque pourrait être la bande son idéale des envolées lyriques de Greta, de l’hommage nationale à Chichi ou du dernier Fabcaro, Formica, Une tragédie en trois actes.
    Bertrand Belin - Nuits bleues

    Vidéo : Bertrand Belin – Nuits bleues

    Ces Nuits bleues de Bertrand Belin sont peut être les plus bashunguiennes de ce bijou qu’est Persona. Mais Bertrand Belin est unique chez les grands carnivores de la chanson en français.

    Plus dans Son du jour

    STRUCTURES - Robbery

    Vidéo : Structures – Robbery

    I know we’re all infected. Pendant que la horde ne jure que par Idles, Fontaines D.C, Protomartyr ou Shame, quatre amiénois font le casse du moment avec Robbery et ses guitares perforant nos coffres-forts.
    Matt Berninger - One More Second

    Vidéo : Matt Berninger – One More Second

    Il est libre Matt. En solo, on quitte la nationale pour le suivre sur les chemins de traverse à émotions et à désillusions. One More Second sonne l’heure des adieux à jamais, des regrets mâtinés d’espoir.
    Neptune - Stella

    Vidéo : Neptune – Stella

    On a tous rencontré une Stella, une pour qui le dernier verre est de trop, celui qui au choix fait perdre un peu de dignité ou gagner un peu d’humanité.
    Rosemarie - Nuit d'été

    Vidéo : Rosemarie – Nuit d’été

    Hier c’était notre dernière Nuit d’été, et c’est un renouveau pour Rosemarie qui a rangé les Paillette et l’anglais pour chanter enfin en français.