Les High Llamas nous racontent des histoires

Après avoir aidé les Charlatans à sortir un disque correct, Sean O'Hagan s'occupe enfin de ses propres affaires avec la publication d'ici quelques semaines du prochain High Llamas. Nous sommes joie.


La suite du très bon Talahomi Way (2011) sera donc publiée au mois de janvier 2016 via le label Drag City et s’intitule Here Come The Rattling Trees: Music From The Original Stage Production.
Il s’agit d’un album concept où O’Hagan met en scène une certaine Amy dans le quartier londonien de Peckham.
Évidemment, les milieux autorisés parlent d’un disque sous l’influence de Brian Wilson. Comme c’est étonnant…

The High Llamas – Here Comes The Rattling Trees

Tracklist : The High Llamas - Here Come The Rattling Trees: Music From The Original Stage Production
  1. Prelude
  2. Amy Recalls
  3. Here Come the Rattling Trees
  4. Runner Recalls
  5. Bramble Underscore
  6. Bramble Black
  7. Mona
  8. Underscore
  9. Mona's Song
  10. Decorator Recalls
  11. McKain
  12. Underscore
  13. McKain James
  14. Plumber Recalls
  15. Livorno Underscore
  16. Livorno
  17. Jackie Underscore
  18. Jackie

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Cabane - là, sous le vent

Vidéo : Cabane – Là, sous le vent

Il y a des sons du jour évident. On avait déjà été terrassé par la beauté du Sangokaku de Cabane, voilà que déboule Là, sous le vent, une brise qui se mue en une tempête d’émotions.
Cabane

Cabane en bois précieux

Il y a des chansons qui vous prennent par surprise et qui font du bien parce qu’elles arrivent au bon moment. Sangokaku de Cabane en fait partie.

Plus dans News

Le Floyd P.U.L.S.E. toujours

Le film P.U.L.S.E. Restored & Re-Edited de Pink Floyd sortira pour la première fois en Blu-ray le 18 février 2022 chez Warner Music.
Midlake - Bethel Woods

Les revenants de Midlake

Midlake est de retour sur la route avec For The Sake of Bethel Woods disponible le 18 mars chez Bella Union/[PIAS].
stromae-lenfer2

Enfermidable !

Arf, encore un coup de com’. Ce coup-ci, vl’à l’clip. Avec des images et du son. Sobre pourtant. D’un gros plan pour finalement disparaitre comme cette méchante dépression.