Bill Callahan ne nous prend pas pour des pigeons

Bill Callahan accélère méchamment le rythme. Pendant des années, notre héros était réglé comme une horloge suisse et publiait un disque tous les deux ans. Il a cassé une première fois le rythme en mettant cinq années pour écrire la suite de Have Fun With God. Il le casse de nouveau cette année en mettant…

Bill Callahan @ La Cigale, Paris I 05.10.2019

Il a fallu attendre cinq ans pour que Bill Callahan donne une suite à Have Fun With God avec l’imposant Shepherd in a Sheepskin Vest. Il a fallu aussi attendre cinq ans pour que celui qui se faisait appeler Smog dans les années 90 revienne jouer en France. Et il nous faudra encore du temps…

Purple Mountains – Purple Mountains

Il y a des disques auxquels on ne croyait plus. Celui des Purple Mountains est de cette trempe. David Berman, qui avait tiré le rideau des Silver Jews en 2008 revient avec un nouveau nom, des nouveaux musiciens et toujours les mêmes états d’âme. Et c’est foutrement jouissif.

Purple Mountains au sommet

Onze ans après Lookout Mountain, Lookout Sea, David Berman revient avec le projet Purple Mountains, un disque enregistré avec les membres de Woods et ou apparaissent Anna St Louis et Haley Fohr (Circuit des Yeux).

Ty Segall, tu peux pas Taste !

Ouf ! On commençait à s’inquiéter ! Voilà plus d’un an que Ty Segall n’avait pas sorti un nouvel album… Drag City est là pour nous rassurer et nous annonce la sortie de First Taste, le nouveau bébé de Tonton Segall.

Bill Callahan et les six morceaux

Chez Drag City, on ne fait rien comme personne. On annonce la sortie du prochain Callahan un mois avant sa sortie. Et on balance six titres de ce fameux disque sur la toile en une seule fois.

Purple Jews !

Les deux prochains mois de l’année 2019 seront des mois bénis grâce à Drag City. En juin, c’est Bill Callahan qui fera son grand retour. Et en juillet David Berman et ses Silver Jews…. Drag City, que ton nom soit sanctifié.

I WAND to believe

Dieu que l’époque est angoissante. Après le Brexit et les Fontaines D.C., voilà que la frontière naturelle entre le Mexique et les Etats-Unis s’infiltre dans la musique de Wand.

What do you Wand ?

Deux ans après Plum, les californiens de Wand ont repris leur plume et ont écrit un nouvel album. Et cela se passe toujours chez Drag City.

[1998 – 2018] L’or en barre des Silver Jews

“In 1984, I was hospitalized for approaching perfection.” murmure David Berman sur Random Rules, le morceau qui ouvre American Water. En 2018, on est toujours en soins intensifs avec l’écoute de la réédition du troisième disque des Silver Jews.

File dans la CAVE

Il n’y pas que les Smashing Pumpkins qui font de la muique à Chicago. Il y aussi CAVE. Certes c’est plus confidentiel mais c’est tout aussi bien.

Scout Toujours

Cinq ans après la publication de son sixième album (It’s Up To Emma), revoilà (enfin) Scout Niblett.

[1997 – 2017] Et Smog sortit du brouillard…

Originaire du Maryland, Bill Callahan alias Smog débuta sa carrière dans les années 90 uniquement accompagné de sa guitare. En 1996, Smog publia The Doctor Came At Dawn (son cinquième album) et nous plongea dans la plus belle des dépressions.

Alasdair Roberts à la rescousse

Alasdair Roberts suit plus ou moins la même trajectoire que son compatriote King Creosote. Après avoir publié une ribambelle d’albums en auto-production, Roberts a trouvé un label qui lui donne les moyens de ses ambitions. Tout comme le King. Pour Kenny Anderson, ce fut Domino en 2009. Pour Roberts, c’est Drag City qui le sponsorise…

Le nouveau son de Cory Hanson

Cory Hanson, leader des Wand, se lance en solo. Il a visiblement oublié de brancher sa guitare et a laissé les larsens chez son ami Ty Segall. Le résultat devrait décontenancer les fans historiques du garçon.

Le Bon Tim Presley

Le label Drag City a enfermé Zébulon Premier alias Tim Presley avec Cate Le Bon pour travailler sur son premier album solo. Le résultat est un joli mariage entre le littoral gallois et les collines de San Francisco.

Les High Llamas nous racontent des histoires

Après avoir aidé les Charlatans à sortir un disque correct, Sean O’Hagan s’occupe enfin de ses propres affaires avec la publication d’ici quelques semaines du prochain High Llamas. Nous sommes joie.