« La nuit tombe, je ne tombe pas » récite Julia Lanoë, nous non plus !

Nous ne sommes pas dans le Bleu Lagon mais peut être sur les rives de l’Achéron avec Mansfield. TYA en statue hiératique et pythonisse. Rythmique lancinante à la Ravel, Haïku résistant, stroboscope aveuglant, images épileptiques entre Pasolini et Lynch, La nuit tombe est un titre puissant qu’il faut absolument écouter en concert extrait de Corpo Inferno, l’un des disques français importants de cette année.

Mansfield. TYA – La nuit tombe

Mansfield. TYA - Corpo Inferno

Mansfield. TYA sera en concert :

  • 16/12 à Poitiers (Le Confort Moderne)
  • 17/12 à Limoges (La Fourmi)
  • 19/12 à Auray (Les Nuits Soniques)
  • 4/03 à Canteleu (ECFM)
  • 5/03 à Arras (Théâtre d’Arras)
  • 24/03 à Tours (Le Temps Machine)
  • 25/03 à Orléans (L’Astrolabe)
  • 26/03 à Caen (Le Cargö)
  • 31/03 à Allonnes (L’Excelsior)
  • 9/04 à Quimper (Le Novomax)
  • 21/04 à Paris (La Cigale)
  • 30/04 à Bruxelles (L’Atelier 210)
  • 20/05 à Biarritz (L’Atabal)
  • 21/05 à Pau (La Route du Son)
  • 14/07 à Carhaix (Festival des Vieilles Charrues 2016)