« Merci, cela n’arrive pas tous les soirs des concerts comme ça » s’exclamait, ému, Benoit, l’un des points cardinaux de Grand Blanc à la fin de leur très belle prestation au Marché Gare à Lyon vendredi soir dernier.

Le cliché de la froideur du public lyonnais a en effet été balayé, ce vendredi la nuit par la déferlante cold wave des ex messins Grand Blanc qui ont mis en fusion le Marché Gare avec leur pop froide et fiévreuse sortie de leur laminoir musical. En deux ans et leur passage remarqué dans le charivari Berruyer , ils ont gagné en puissance et ils ont surtout gagné un public, venu pour eux, pour écouter sur scène les tubes du EP, symphonie sombre en quatre mouvements et deux voix, L’homme serpent, Degré Zéro, Petites frappes, et l’incontournable Samedi la nuit, essai transformé par le récent premier album, Mémoires vives avec entre autre le programmatique, Surprise party.

Car même si les textes de Benoit demeurent sombres et viscérales, Grand Blanc sait désormais faire danser sur ses dissonances et ses fulgurances qui mêlent clavier synthétique et guitare ombrageuse. Le chant orgasmique de Camille à faire traverser le Bosphore à la nage, le torse nu et les tatouages dans la voix de Benoit ont mis un coup de boule au Marché Gare à Lyon aussi mémorable que le dernier ballon du dernier match de Sylvain Kastendeuch au FC Metz.

Grand Blanc sera en concert au Printemps de Bourges 2016 le mardi 12 avril (Le 22) avec Bagarre, Salut c’est cool, Flavien Berger, Samba De La Muerte et Pierre Kwenders et à Saint-Etienne (Le Fil) le vendredi 20 mai avec Feu! Chatterton et Radio Elvis dans le cadre du festival Paroles et Musiques.

Grand Blanc

2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc
2016_04_08_Grand_Blanc

Photos © Fabrice Buffart

Grand Blanc - Mémoires vives

Grand Blanc - Désert désir (Spitzer remix)

Setlist du concert de Grand Blanc @ Le Fil, 9 avril 2016
  1. Surprise Party - Grand Blanc
  2. L'homme serpent - Grand Blanc
  3. Petites frappes - Grand Blanc
  4. Disque sombre - Grand Blanc
  5. Summer summer - Grand Blanc
  6. Degré Zéro - Grand Blanc
  7. L'amour fou - Grand Blanc
  8. Tendresse - Grand Blanc
  9. Evidence - Grand Blanc
  10. Bosphore - Grand Blanc
  11. Verticool - Grand Blanc
  12. Samedi la nuit - Grand Blanc
Rappel du concert de Grand Blanc @ Le Fil, 9 avril 2016
  1. Montparnasse - Grand Blanc
Date : 9 avril 2016
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article
1 réponse sur « Grand Blanc voit rouge ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Grand Blanc au Fil

Et le Fil fût tordu

Plateau d’argent massif au Fil ce vendredi 20 mai à Saint-Etienne au festival Paroles et Musiques.
Oiseaux-Tempête - Unworks & Rarities

Drôles d’oiseaux

« Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » disait Mark Twain. Avec Ütopiya?, Oiseaux-Tempête était allé au delà de l’impossible, un somptueux double album vinyle sous la forme d’un tremblement de terre musical, un voyage au centre de leur terre, abrasif et jouissif.

Vidéo : Katel – Cyclones

Sur SK* on aime les filles qui chantent comme Nathalie Réaux, Maissiat, Robi, Jeanne Added, Tatiana Mladenovitch et bien sûr Katel en chef de bande !
The Limiñanas

Les Limiñanas ne nous barbent pas

On a découvert les The Limiñanas en 2013. A cette époque, Lionel (la partie masculine du duo) n’avait pas de barbe. En 2015, le label Because Music a publié l’anthologie Down Underground. La France a découvert ce duo catalan et la barbe du Père Lionel a commencé à pousser. Il y a quelques heures, Because…
Dionysos - Vampire de l'amour

Vidéo : Dionysos – Vampire de l’amour

Qui ne rêve pas d’embrasser tous les jours ? pourtant derrière cette petite ritournelle légère pointe la gravité métaphorique, la lutte victorieuse de Mathias Malzieu contre une maladie rare.

Plus dans Photos de concert

Terrenoire © Fabrice Buffart

[En lutte] Photos : L’éPOPée verte @ Le Fil, Saint-Etienne | 03.10.2020

Le Fil était en lutte ce samedi 3 octobre à Saint-Etienne. En lutte pour proposer une soirée pop qui devait avoir lieu le 1er avril à La Maroquinerie et faire découvrir la richesse de l’émergence artistique stéphanoise avec Fils Cara, La Belle Vie, Cœur, Terrenoire et Zed Yun Pavarotti. En lutte pour ne pas faire…
Énoïa © Fabrice Buffart

Photos : Finale Tremplin À Thou Bout d’Chant @ Comédie Odéon, Lyon | 27.09.2020

Belle fin d’après-midi au théâtre Comédie Odéon où se déroulait la finale du tremplin À Thou Bout d’Chant, la salle de concert dédiée à la chanson en français devenue grâce au Covid l’épicentre des concerts lyonnais avec sa jauge intimiste. Six groupes ou artistes étaient à l’honneur en ce dimanche 27 septembre avec des projets…
Neptune © Fabrice Buffart

Photos : Neptune – Azajilly – Kayak @ Salle des Rancy, Lyon | 19.09.2020

C’était malgré tout la fête de la musique ce vendredi 18 septembre pour la septième édition du Kiwi festival, tremplin organisé par la Maison pour tous des Rancy à Lyon avec cette année Neptune, Azajilly, Kayak et J’accuse. Un petit air du monde d’avant sous l’oeil bienveillant de Fabrice Buffart.
Martin Luminet et les enfants de l’ALAE

Fabrice Buffart s’expose aux Chants de Mars

Dans le cadre de la 14ème édition du festival Les Chants De Mars à Lyon, Fabrice Buffart proposait à l’espace d’art de la MJC du vieux Lyon, une exposition dévoilant son regard sur ce festival printanier qui irrigue d’habitude les salles lyonnaises d’artistes qui chantent en français. Il aurait été dommage vu les circonstances de…