Les temps changent, la musique aussi.

Sur son dernier L.P. qui sort le 6 mai, le dublinois exilé à Stuttgart Shit Robot n’échappe pas à la règle. Sa musique semble plus organique, analogique, de moins en moins électronique. Plus sombre aussi. Il raconte qu’il a composé son album à la maison entouré de ses machines et de batteries et qu’il est ensuite allé rejoindre son pote de label Juan Maclean dans le New Hampshire pour le mixage. Marcus Lambkin sait toujours bien s’entourer quand il s’agit d’inviter des guests à pousser peu de la voix, on retrouve ainsi à deux reprises Alexis Taylor, la voix reconnaissable entre toutes de Hot Chip, Nancy Whang compagne de label ainsi que Museum of Love de DFA toujours, un compatriote de Dublin, New Jackson et même un chanteur punk, Jay Green. Le L.P. oscille donc entre chansons électroniques mélancoliques et longues plages plus dansantes car même si sa musique s’est assombrit Shit Robot n’en oublie pas pour autant le dancefloor.

Shit Robot – End Of The Trail

Discographies

Shit Robot – OB-8

Shit Robot - What Follows

Tracklist : Shit Robot - What Follows
  1. In Love feat. Alexis Taylor
  2. What Follows feat. Museum Of Love
  3. Ten Miles High
  4. Lose Control feat. Nancy Whang
  5. End Of The Trail feat. Alexis Taylor
  6. Phase Out feat. New Jackson
  7. Wir Warten
  8. Is There No End feat. Jay Green
  9. OB-8 (Winter Mix)

Cela pourrait vous intéresser

Muse @ Musilac 2015 | Aix-les-Bains, 10-11-12 et 13 juillet 2015

photos : Musilac 2015 | Aix-les-Bains, 10 – 13 juillet 2015

Les temps changent, la musique aussi. Sur son dernier L.P. qui sort le 6 mai, le dublinois exilé à Stuttgart Shit Robot n’échappe pas à la règle. Sa musique semble plus organique, analogique, de moins en moins électronique. Plus sombre aussi. Il raconte qu’il a composé son album à la maison entouré de ses machines et de batteries et qu’il…
Rock en Seine 2015

Rock en Seine 2015 : la programmation complète

Comme tous les ans, depuis 2003, Paris et surtout la paisible Saint Cloud deviennent l’épicentre du rock européen le temps du dernier week end de l’été. Une fois passé ce festival, c’est la rentrée des classes. Les vacances sont mortes, tous à Saint Cloud ! Qu’il parait loin le temps de la première édition et […]
Nick Cave @ La Route du Rock 2013

Photos : La Route du Rock – 15, 16, 17 août 2013

Photos de La Route du Rock, les 15, 16, 17 août 2013 avec : Chk Chk Chk, Allah-Las, Bass Drum Of Death, Concrete Knives, Disclosure, Electric Electric, Efterklang, Fuck Buttons, Hot Chip, Iceage, Jacco Gardner, Jackson Scott, Junip, Local Natives, Moon Duo, Nick Cave, Suuns, Tame Impala, Widowspeak.
clip : Hot Chip - Don't Deny Your Heart

Vidéo : Hot Chip – Don’t Deny Your Heart

Quand le stade de foot devient un dance floor géant sans Oliv’ et Tom mais plutôt avec Véronique et Davina, cela donne un hymne à l’amour sans chute de savon sous la douche avec ce Don’t Deny Your Heart de Hot Chip que renierait certainement Civitas. Vivement la sortie du jeu ! DiscographieHot Chip

Plus dans Chroniques d'albums

Jana Horn – Optimism

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]
H- Burns -Burns The Wire

H-Burns – Burns on the Wire

H-Burns décide de prendre tous les risques et quitte l’Amérique de Jason Molina et de Rob Schnapf pour le Canada du Perdant Magnifique.