Mansfield. TYA excelle dans la chanson vénéneuse et Bleu lagon ne déroge pas à la règle.

« Mon corps n’en fait qu’à sa tête. » disait Marcel Achard. En septembre dernier, Mansfield. TYA, le duo draconien nantais sortait Corpo Inferno, un disque à écouter la nuit tombée en contemplant Sodome et Gomorrhe. « Faire la fête à en crever » devant l’imposture de nos écrans colorés, Mansfield. TYA réussit la mise en images de son Bleu lagon avec une farandole enivrante et joyeusement macabre.

Mansfield. TYA – Bleu lagon

Mansfield. TYA - Corpo Inferno

Mansfield. TYA - La main gauche

Christophe – Tu Te Moques – (Mansfield. TYA Remix)

Mansfield. TYA en concert : www.mansfieldtya.com

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Odezenne - Géranium

Vidéo : Odezenne – Géranium

Chez Vian, un nénuphar poussait dans le poumon droit de Chloé et la maladie était repoussée un temps par traitement florale. Odezenne « fait pousser bien les géraniums » avec peut-être les larmes tirées à chaque écoute d’Une danse de mauvais goût, l’une des grandes chansons de cette année avec Mansfield.TYA.

Mansfield.TYA – Monument Ordinaire

Sans vraiment savoir pourquoi, dans Monument Ordinaire, on s’attendrait à voir des trucs. Et rien ne nous surprendrait. En écoutant, vaguement, comme ça, quelques minutes au hasard. Peut-être déjà parce que Mansfield. TYA ça ne respire pas toujours follement la joie, ça a même quelques fois une tête de sonnerie aux morts. Ou bien celle…

Bonjour Mansfield. TYA !

Cinq ans après Corpo Inferno, les Mansfield. TYA reviennent au grand jour. Phantasmagorique comme la musique des Damned, le futur sonique de ce duo nous promet les enfers.
Juliette Armanet - Cavalier Seule

En selle avec Juliette Armanet

« J’ai traversé le désert l’amour en solitaire » chantait il y a un an Juliette Armanet dans ce titre sucré / salé.

Plus dans Son du jour

Odezenne - Géranium

Vidéo : Odezenne – Géranium

Chez Vian, un nénuphar poussait dans le poumon droit de Chloé et la maladie était repoussée un temps par traitement florale. Odezenne « fait pousser bien les géraniums » avec peut-être les larmes tirées à chaque écoute d’Une danse de mauvais goût, l’une des grandes chansons de cette année avec Mansfield.TYA.
Les Louanges - Pigeons

Vidéo : Les Louanges – Pigeons

Avec son nouveau titre Pigeons, Vincent Roberge alias Les Louanges semble être le dindon de la farce avec une chanson introspective après les excès, la fatigue, les aléas et peut-être la lassitude de deux ans de tournée.

Vidéo : John Moods – Talk To Me

The return of the Mullet. C’est le Daily Star qui l’annonce, 2021 sera l’année du retour de la coupe ramasse miettes façon Patrick Swayze dans Ghost ou Chris Waddle au Vélodrome de Marseille. Jonathan Jarzyna (Fenster) prend les devants capillaires avec son projet John Moods et son titre Talk To Me.
Mogwai - Ceiling Granny

Vidéo : Mogwai – Ceiling Granny

C’est sans doute le morceau le plus efficace du dernier album de Mogwai, As The Love Continues. Ceiling Granny est comme un ride en skate, plein de soif de vivre, de liberté, d’insouciance : un paradis perdu où l’on ne craint plus Satan et où l’on survit à sa jeunesse.
Snuts

Vidéo : The Snuts – Glasgow

The Snuts est the next big thing venue d’Ecosse avant la suivante. Ils viennent de sortir un premier album, W.L. chez Parlophone dont est extrait ce Glasgow pétaradant.