Catégories
Interviews

Le hip-hop selon Lambchop

Lambchop, Paris, 20/09/2016

On savait Lambchop capable de quelques sorties de route. En 1997, la troupe de Kurt Wagner avait repris un brelan de chansons d’East River Pipe. En 2002, sur le splendide Is a Woman, l’homme à la casquette fricotait avec le reggae.

Pour donner une suite au parfait Mr. M, Kurt Wagner opère une pirouette et emmène Nashville se promener dans les quartiers de L.A. Pour faire plaisir à Madame Wagner, Mary Mancini (une élue démocrate du très républicain Tennessee), Kurt emmène son bolide dans les confins du hip-hop et fait se rencontrer deux Amérique qui s’ignorent jusque là. Fascinant.

First Lady of the United States

Ce bouleversement de paradigme chez Lambchop est dû à la personne de la femme de Kurt Wagner. Élue démocrate dans l’état très conservateur du Tennessee, Mary Mancini est la raison principale de FLOTUS.

Pourquoi as-tu appelé cet album FLOTUS (For Love Often Turns Us Still) ?

Kurt Wagner : J’ai essayé de faire un disque que ma femme pourrait aimer. Elle écoute beaucoup de pop mainstream et de musique commerciale. J’ai essayé d’utiliser les sons et les techniques de cette musique à mes sensibilités. FLOTUS joue le rôle de soutien à une femme politique. Dans ma situation, je suis le supporter de ma femme et de son action dans le Tennessee. Je suis FLOTUS !

Lambchop, Paris, 20/09/2016
Lambchop, Paris, 20/09/2016

Quelle est l’histoire de la photographie de la pochette ? ?

Kurt Wagner : Cette photo est un tableau de ma femme qui pose pour un portrait officiel de Barack Obama. La Maison Blanche m’a interdit d’utiliser la photographie. J’ai donc choisi de peindre un détail de cette dernière. C’est une main sur son épaule. La main de POTUS sur FLOTUS. Elle est FLOTUS !

Ce disque est très influencé par le hip-hop. Tu penses que u peux perdre une partie de ton public ?

Kurt Wagner : Vous êtes tous plus préoccupés par cette idée que moi.
.

Quelles relations entretiens-tu avec Nashville ? Tu te vois quitter cette ville ?

Kurt Wagner : J’ai grandi dans cette ville. J’y vis depuis les années 60. Cette ville connait de grands changements. Comme j’ai pu survivre au racisme et au conservatisme des années 60, je me dis que que je peux survivre à la gentrification de 2016. Il faudra me faire quitter cette ville sur une civière.

Pourrais-tu décrire cet album en un seul mot ?

Kurt Wagner : Drogue.

Quelle est l’histoire de Writer ? C’est ma chanson favorite de FLOTUS !

Kurt Wagner : Writer a été écrite comme une chanson folk avec dans l’idée qu’il y a un lien entre le folk et la musique électronique. C’est une chanson qui évoque les réflexions d’un écrivain et les changements de sa vie créative.

Où a été enregistré cet disque ? L’enregistrement a été facile ?

Kurt Wagner : L’enregistrement s’est passé aux studios Battle Tapes de Nashville avec Jeremy Ferguson en tant qu’ingénieur et co-producteur. Jeremy a rendu les choses très faciles et avait une idée de ce que nous voulions faire.

Comme j’ai pu survivre au racisme et au conservatisme des années 60, je me dis que que je peux survivre à la gentrification de 2016. Il faudra me faire quitter cette ville sur une civière.

Comment as-tu rencontré Bill Morrison, le réalisateur du clip de The Hustle ?

Kurt Wagner : J’ai rencontré Bill au festival du court métrage de Clermont-Ferrand in France. Nous étions tous les deux membres du jury. C’est un chic type.

Lambchop – The Hustle

Quels sont tes sentiments par rapport aux futures critiques de FLOTUS ? Lis-tu les chroniques qui concernent la musique de Lambchop ?

Kurt Wagner : Je crois que je ne vais pas trop les lire ce coup ci.

Une édition de FLOTUS est vendue avec une caisse de vins. Quel est ton vin préféré ?

Kurt Wagner : Je buvais une bouteille de Clémentine l’autre soir. Un bon vin. Transcendantal !

Tu portes une casquette DDC. Quelle est cette marque ?

Kurt Wagner : Il s’agit de la marque Draplin Design Group qui est basée à Portland (Oregon). Leurs casquettes sont chouettes. J’en fait donc la promotion. J’aime leur côté « farm style » et leurs couleurs son cools.

FLOTUS est l’acronyme de For Love Often Turns Us Still, ce nouvel album sort le 4 novembre chez City Slang.

Lambchop - FLOTUS

Tracklist : Lambchop - FLOTUS
  1. In Care of 8675309
  2. Directions to the Can
  3. FLOTUS
  4. JFK
  5. Howe
  6. Old Masters
  7. Relatives #2
  8. Harbor Country
  9. Writer
  10. NIV
  11. The Hustle
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Jason Molina © Steve Gullick

[Micro-Photos] Steve Gullick, les pellicules du désir

Originaire de Coventry en Angleterre, Steve Gullick a parcouru les Etats-Unis avec son Widelux pour immortaliser les géants du rock indé dans leur ville. Avec Gullick, on se surprendra à croiser Jason Molina sur le toit d’un building anonyme de Chicago et Kurt Wagner devant un club de strip-tease de Nashville. Autodidacte, il a appris…
Lambchop & Massive Attack

Lambchop à l’attaque

Deux retours remarqués en ce mois d’août, Massive Attack en bonne compagnie et Lambchop pour une danse langoureuse.
Karl Blau - Introducing Karl Blau

Karl Blau – Introducing Karl Blau

Mais comment le label Bella Union a-t-il dégoté ce cabot de Karl Blau ? Parce que dans le genre O.V.N.I, ce type est un modèle du genre !
Top 2012 - SOUL KITCHEN

Top album & more 2012

Bon sang de bonsoir, pensais-je hier, en me renversant sur mon fauteuil en cuir, un verre de scotch dans une main et une attachée de presse dans l’autre, l’année 2012 était enfin terminée. Trois cent soixante-cinq jours de dur labeur à trimer pour le plaisir de vos oreilles, esclave de la musique enchaîné à mon…
Lambchop - 2B2

clip : Lambchop – 2B2

Lambchop – 2B2 Les mots sont vains pour décrire la pureté et la grâce, la carrière de Lambchop poursuit son petit bonhomme de chemin avec sans doute l’album de l’année, Mr M. Une musique aussi délicate que Wagner, l’autre, pouvait être tonitruant.
Spain - The Soul Of Spain

Josh Haden, corps et âme

The Blue Moods Of Spain est aujourd’hui un album culte et l’on attend au tournant Josh Haden qui revient après 10 ans de silence avec The Soul Of Spain. Le disque sort le 11 mai, quelques titres sont en écoute dont I’m still free et Hang Your Head Down Low de toute beauté. Si un…
Lambchop

Lambchop, M. majuscule

Au rayon spleen et délicatesse, nous sommes gâtés en ce début d’année avec le 11ème sublime album de Lambchop, Mr.M, dédié à la mémoire de Vic Chesnutt.

Plus dans Interviews

Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…
December-Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…
BEBLY © Nicolas Demare

5 questions à … BEBLY

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BEBLY qui longe les murs et déboule dans nos vies avec un nouvel EP, ULDO. Et cela fait du bien d’entendre…

This is The End…

Pierre Lemarchand quitte les années 90 et les studios français pour partir à la recherche de Nico et des années 70. Tel un Pierre Lemaitre, Lemarchand mène son enquête sur l’album The End… de la chanteuse du Velvet Underground et éclaire de sa plume ses chansons.