Catégories
Interviews

[4/15 – Talitres is 15] Vous ne viendrez plus chez Total Heaven par hasard !

Disquaire indépendant depuis 1997, Total Heaven est une boutique phare de Bordeaux.
Pour fêter les 15 ans du label Talitres, nous avons échangé avec Martial.
Un patron de label, un disquaire. C’est qu’on se croirait dans les années 90. Nom de Zeus ! Rencontre avec Martial Mc Fly !

Taitres & Total Heaven

Comment as-tu connu Talitres ?

Martial : Je pense que c’est lorsque Sean nous déposé son 1er disque, Elk City, au shop. C’était au tout début des années 2000.

Est-ce que la notion de proximité joue dans votre relation avec Talitres ?

Martial : Absolument ! L’autre jour, un gars de passage me dit « Je cherche à tout hasard le premier Stranded Horse en vinyle, ça doit être chaud à trouver ça » ? Un petit coup de fil a Édouard – « Il vous en resterait pas derrière une pile, qui traîne ? ». Dix minutes plus tard le type avait son disque. Les Talitres sont à 200 mètres de la boutique.

Sween

J’ai lu que tu étais fan de Ween. Adolescent, je confondais Ween et Swell. Je te rassure, une fois que je les ai écoutés, j’ai rapidement fait la différence. Mais chacun ses casseroles. Bouchard a réussi à signer Swell. Tu aimes bien Swell ? C’est un groupe important pour toi ?

Martial : Ha Ha Ha… Sween !

Swell – Get High

J’ai vu le tout premier concert de Swell à Bordeaux, au Jimmy, par hasard… Je crois qu’a l’époque ils n’avaient sorti que leur 45 tours Get High (que j’ai toujours). J’aimais bien leur côté groovy, qu’ils ont un peu perdu depuis… Du coup ils m’ont un peu perdu aussi. Je respecte Swell. Mais c’est Ween qui est un groupe important pour moi.

Tu lui conseillerais de signer quel groupe à l’ami Bouchard ? C’est un métier que tu aurais pu faire patron de label indé ?

Martial : Oh je crois qu’il se débrouille très bien tout seul. Mais en ce moment, à Bordeaux, deux groupes pourraient lui correspondre, ce sont Bourbon et Bootchy Temples.
J’ai déjà donné. quand j’étais étudiant, on avait monté Aliénor Records avec des potes, et on a fini par sortir le Shrink de Notwist pour la France et aussi tous les Rubin Steiner. Aujourd’hui il n’y a plus que Laurent qui s’en occupe et le label se nomme Platinum Records.

Les trois fantastiques

Quel est ton disque préféré dans le catalogue de Talitres ?

Martial : Ils sont trois !
Le Destroyer, Streethawk : A Seduction, j’étais trop heureux quand Sean l’a réédité. Le premier Emily Jane White, qui est une bonne copine de l’époque ou elle vivait à Bordeaux – on était tous trop fier d’elle !!! Et le Frànçois & the Atlas Mountains qui a une classe folle.

Frànçois & the Atlas Mountains - Plaine Inondable

Motorama sort son nouvel album ce mois-ci. C’est le groupe phare du label. Tu as passé une grosse commande auprès du label ?

Martial : Quatre palettes. Au bas mot.

Et parmi le catalogue de Talitres, quelle est ta pochette préférée ?

Martial : J’ai surtout un gros faible pour leur logo en forme de zizi.

Retrouvez les autres articles pour le quinzième anniversaire de Talitres :
[1/15 – Talitres is 15] Elk City
[2/15 – Talitres is 15] Dialogues croisés avec Motorama
[3/15 – Talitres is 15] Do the Stranded Horse
[4/15 – Talitres is 15] Vous ne viendrez plus chez Total Heaven par hasard !
[5/15 -Talitres is 15] 15 ans = 15 photos
[6/15 – Talitres is 15] Le Grand Drift
[7/15 – Talitres is 15] Frànçois, l’homme tranquille

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Frànçois & The Atlas Mountains - Coucou

Vidéo : Frànçois & The Atlas Mountains – Coucou

Tous les étudiants d’Histoire Géographie circa 1990 connaissent l’assomante banane bleue popularisée par Roger Brunet dans son dictionnaire critique, Les Mots de la géographie et oubliée depuis. Frànçois Mary aussi qui grâce à ce talisman se métamorphose en Pépito bleu.

Le monde est beau, The World is Haunted

Alors que nous sommes sans nouvelles de David Freel depuis l’ère Be My Weapon (Talitres), deux ex-Swell se rabibochent et viennent frapper à la porte avec The World is Haunted.

[1990 – 2020] Very Swell !

Il y a tout pile 30 ans, Swell posait solidement les bases de sa musique faussement nonchalante et pleinement envoûtante. Avec trois mélodies faites avec deux bouts de ficelle, David Freel ouvrait les années 90 de la plus belle des manières. En 1990, il avait tout dit quand tout restait à faire.
Swell

41 is 25

En 1994, Swell jouit enfin d’une distribution correcte grâce à sa signature chez American Recordings (The Black Crowes, The Jayhawks). Le groupe, repéré par quelques plumes de la presse musicale européenne, va pouvoir diffuser pleinement son spleen épuré et faussement monotone.

[1998 – 2018] Régime sans Swell

En 1998, Swell publie le très attendu successeur de Too Many Days Withhout Thinking. Cette fois-ci le groupe n’a pas perdu son temps (mais a perdu son batteur). En 1995, ce groupe aurait pu prendre la tête du rock indé américain mais les choses se passèrent autrement. Leur label (American Recordings) ne publia pas leur…

Plus dans Interviews

Komorebi © Alexandre Mellak (3)

5 questions à … Komorebi

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Komorebi duo synthétique qui sortira en avril 2021 un premier EP, Ici qui risque de vous emmener ailleurs. On regarde dans…
Amouë © Eva Useille

5 questions à … Amouë

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Amouë, entre amour et méthode Coué. Elle s’affirme en solo après sa collaboration avec Kazy Lambist avec un premier titre, Tes larmes…

Médusant MED

Les albums sur les ruptures sont souvent les meilleurs. En pleine crise sanitaire internationale voilà de quoi satisfaire les heures de couvre-feu, avec une réussite sous forme de pop teintée d’électro pour MED, échappée temporairement du peloton Tahiti 80. Entrevue avec Médéric Gontier (guitariste de Tahiti 80) pour la sortie de son album MED.
Fyrs

5 questions à … FYRS

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de FYRS qui ne craint pas la douceur avec son EP à paraître le 26 mars et un clip, The Swirl Of…
Théo Charaf © Sarah Fouassier

5 questions à … Théo Charaf

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Théo Charaf qui en un album sorti chez Wita Records vient de passer de l’ombre à la lumière. Son folk des…
Icare Vertigo © Sylvain Deffaix

5 questions à … Icare Vertigo

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Icare Vertigo qui dévoile le premier titre de leur album à paraître le 5 mars, Ma place pour Mars. « Je vous céderais…
Photo Cuarteto Tafi © Alexandre Ollier

5 questions à … Cuarteto Tafi

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Cuarteto Tafi qui nous dévoile en exclusivité le clip d’El Canto del Sur, hymne à la lutte sociale qui traverse tous…