[7/15 – Talitres is 15] Frànçois, l’homme tranquille

francois-the-atlas-mountains-david-heang
Guimauve - 01/11/2016

Frànçois & The Atlas Mountains rejoueront Plaine Inondable dans son intégralité le Vendredi 11 Novembre à Bordeaux au Rocher de Palmer pour célébrer les 15 ans du label Talitres (billets).

concert-anniv-talitres

François Marry est un homme tranquille à la beauté solaire que l’on aime beaucoup sur SK*. Chaque concert, chaque rencontre ici ou sont empreints d’une humanité réconfortante qui correspond parfaitement à la galaxie des artistes passés par le label bordelais Talitres. Bien sûr il y avait une certaine logique que le quatrième album du groupe, Plaines inondables sorte chez eux, François étant originaire de Saintes.

Un séjour à Bristol, des concerts avec les admirés Camera Obscura et bien d’autres, une signature chez Domino, et suivront les admirables E Volo Love en 2012 et Piano Ombre en 2014 ou encore cette participation au projet formidable de Thomas Jean Henri Van Cottom, Cabane avec sous le vent. Une progression fulgurante entre pop à l’anglaise, textes poétiques souvent en français et influences africaines qui font de Frànçois & The Atlas Mountains un groupe unique dans le paysage musical.

Inutile de dire que l’on attend le nouvel album de Frànçois & The Atlas Mountains avec impatience tout comme Etienne Daho. En attendant, écoutons ci-dessous une petite sélection de morceaux de François.

2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain
2012_07_27_francoisandtheatlasmountain

En écoute avec Frànçois & The Atlas Mountains

1) Richard HawleyDarling :
Ballade parfaite pour conduire sous la pluie en songeant au passé. Le goût de cet album m’a été donné par la chanteuse de Camera Obscura lors des longs trajet en van quand je tournais avec eux à travers les USA.

2) Tsegue Matyam GuebrouLonely Wanderer :
La passerelle entre le romantisme de Chopin et les parfums exotique de mélodies en pentatonique d’Ethiopie:

3) Beach HouseA walk in the parc :
Marcher dans des parcs est l’occupation qui semble éternellement ponctuer les âmes solitaires citadines.

4) Palmbomen IIJohn Lee Roche :
De l’electro avec du cœur et du souffle. Et des vidéos stylée.

5) Aphex TwinPulsewidth :
L’époque où le génie enregistrait les composantes de la révolution musicale de la fin du XXeme sur cassette.

6) Para OneNaissance des Pieuvres :
Mélancolie x Piscine x electro x mal-être d’ado. Tout y est.

Para One – Naissance des Pieuvres

7) Jonathan FitoussiPluralis :
J’ai posé devant la camera d’Etienne Daho en plan fixe pendant 10 min en écoutant ce titre. Qui accompagne depuis toutes mes siestes en van en tournée.

8) JauneProcession :
Hop là je glisse le titre d’un pote. J’ai de la chance, c’est de la haute qualité, hyper facile d’assumé le plug.

Jaune – Procession

9) Samuel SpanielFarniente :
Idem mais encore plus tournée vers le son du XXieme siècle.

Samuel Spaniel – Farniente (full EP)

10) DestroyerChinatown :
Un artiste qui est passé par Talitres pour finir. Signe que ce label est d’une justesse sans faille.

15 ans Talitres - la playlist de Frànçois & The Atlas Mountains

Retrouvez les autres articles pour le quinzième anniversaire de Talitres :
[1/15 – Talitres is 15] Elk City
[2/15 – Talitres is 15] Dialogues croisés avec Motorama
[3/15 – Talitres is 15] Do the Stranded Horse
[4/15 – Talitres is 15] Vous ne viendrez plus chez Total Heaven par hasard !
[5/15 -Talitres is 15] 15 ans = 15 photos
[6/15 – Talitres is 15] Le Grand Drift

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “News

Le diable se cache dans les chansons de Tim Burgess

La règle est simple avec Tim Burgess. C’est bien simple, il ne s’arrête jamais. Quand il a terminé de jouer avec ses Charlatans, Burgess part en solo pour jouer à l’Américain. Il sera de retour en mai 2020 avec un nouvel album (très anglais pour le coup).

Pomme @ Théâtre Comédie Odéon, Lyon - 17.12.2017

De la révélation

Les victoires de la musique auront lieu ce soir pendant les agapes consuméristes valentinesques et sans Roman Polanski qui certes chante peu. Qui sera révélé au grand public ? Qui sera touché par la grâce du vote du public ?

Niandra Lades

Le temps de Niandra Lades

Il est l’heure de retrouver la pépite la mieux cachée du Klondike musical auvergnat, Niandra Lades, auteur en 2017 d’un disque majeur, Night Funeral injustement ignoré dans nos pages. Alors on est bien à l’heure pour leur retour avec It’s time, premier extrait de You Drive My Mind dans les bacs le 16 avril.

couv-event_facebook_851x315

Croisons le FAIR !

Crée en 1989 le fair est aujourd’hui le premier dispositif de soutien au démarrage de carrière et de professionnalisation en Musiques Actuelles. 5 axes sont privilégiés, une aide financière, des formations professionnelles et artistiques, une aide à la diffusion, un soutien en communication et un accompagnement juridique et en management. Les nom des 7 lauréats…

Cabane - Take me home (part 2)

Tous en Cabane !

Grande Est La Maison sera assurément l’un des disques importants de cette année. Un nouvel extrait, Take me home (part 2) nous étreint, nous enlace, nous cajole avec sa violente douceur.

Orchestre National de Lyon & Alexandre Astier - Kaamelott Opening

Alexandre le bienheureux !

Chaque année, au moment de l’épreuve du bac de philo, une légende urbaine persistante évoque un lycéen qui aurait répondu à la question ‘Qu’est-ce que le risque ?’d’une simple phrase : « le risque, c’est ça » et aurait eu une note correcte.

L’amour de Jean Louis Murat

On nous promettait un Jean Louis Murat en plein chamboulement personnel qui écoute en boucle le groupe Earth, Wind & Fire. En écoutant Si je m’attendais/Troie, on se dit que les promesses sont effectivement tenues.

I wanna be your Baxter Dury

Grand cru en approche. Baxter Dury revient avec un disque qui prêche le froid et qui glace le sang.

Eric & Liam

Cantona avait clamé son amour pour Once sur les réseaux sociaux. Gallagher l’a pris au mot et lui offre le premier rôle dans le clip qui lui est dédié.

The Apartments - No Song, No Spell, No Madrigal

Et Pascal Blua exposa

Pascal Blua exposera du 3 au 22 février dans le cadre du festival Hibernarock à Aurillac une sélection de ses travaux graphiques pour la musique.

Badly Drawn Boy

Badly Drawn Boy vend du rêve

Damon Gough aka Badly Drawnn Boy brise sept années de silence avec le réjouissant morceau Is This A Dream ? et l’annonce d’un nouvel album.

Au Paradis avec Thousand

Thousand (aka Stéphane Milochevitch) sera de retour au printemps avec Au Paradis. Un disque qui porte fort bien son nom.

La bonne humeur des Lathums

Les Lathums ne s’arrêtent plus ! Les revoilà avec un nouveau single, produit par James Skelly (The Coral) et une plantureuse tournée anglaise. A quand la France ?

BC Camplight n’est pas HS

Découvert en 2015 grâce au magnifique How To Die In The North, BC Camplight sera de retour en avril 2020 avec Shortly After Takeoff, un disque de pop totalement allumée.

[EXCLU] Volo – Je me demande quand

Deux ans après l’excellent Chanson Française, les deux Volo sont de retour avec Avec son frère. SK* est fier de vous présenter en avant-première le clip de Je me demande quand, le premier extrait de ce joli disque.

Pixies

2 106 pour les Pixies !

Avant de jouer au Main Square le 4 juillet 2020 devant des milliers de personnes, les Pixies joueront deux soirs d’affilée devant des centaines de personnes au 106 de Rouen.