[1/15 – Talitres is 15] Elk City

Elk City
Le label bordelais Talitres fête ses quinze ans. Pour fêter dignement cet anniversaire, la rédaction de SK* se mobilise et vous propose 15 articles pour fêter cette belle quinzaine. Et pour bien débuter cette série de billets, nous commençons par le tout début de Talitres avec le disque de Status des Elk City qui fut la première sortie de la maison bordelaise. Entretien avec le groupe et vidéo exclusive.

Originaires de New York, Renee LoBue, Ray Ketchem et Peter Langland-Hassan formèrent un groupe un peu par hasard. Hébergés par Hidden Agenda Records outre-Atlantique (Ken Stringfellow, The Gerbils), les Elk City virent leurs deux premiers albums importés en Europe par Sean Bouchard.
En 2001, les Elk City étaient la version vitaminée des Cowboy Junkies et distillaient une certaine idée du rock US. Avec Status et son petit frère, Hold Tight The Ropes en 2002, Talitres donna satisfaction à tous les fans des belles voix et des mélodies de certains groupes signés chez I.R.S.
Aujourd’hui les Elk City sont cinq (Sean Eden & Carl Baggaley ont intégré le groupe) et s’apprêtent à publier un nouvel album (avec la présence du bassiste de Martin Olson).

Comment avez-vous rencontré Sean Bouchard et l’équipe du label Talitres ?

Ray : Sean avait entendu une de nos chansons via Internet et nous a envoyé un courriel pour publier notre single. Nous lui avons répondu pour qu’il publie notre album. Sean venait de lancer son label et nous offrait la possibilité de venir jouer en France. Nous avons rapidement accepté. C’est une aventure très excitante pour nous ! A cette époque Talitres était composé uniquement de Sean et de quelques uns de ses amis.

Pourquoi avoir appelé ce disque Status ?

Renee : Elk City était un nouveau départ. Nous venions tous de groupes différents et nous avons tous recommencé de zéro. Comme nous partions de rien, nous n’avions aucun statut.

Elk City
Elk City

Quelle est l’histoire de la pochette de Status ? Pourquoi l’avez-vous choisie?

Ray : A cette époque, des groupes comme nous ne se mettaient pas sur la pochette. Nous avons voulu essayer. Cette photographie a été prise dans à un loft de Bushwick (Brooklyn) où nous avions fait quelques concerts. C’était un endroit intéressant pour faire un shooting photo.

Quel est votre meilleur souvenir lié à l’enregistrement de Status ? Et de la tournée ?

Ray : Pour nous, Status était un disque expérimental. Comme l’a dit Renee, nous repartions de zéro et nous n’avions aucune pression quant à notre son. Nous avons fait pas mal de concerts avant l’enregistrement. Nous n’avions donc aucune règle pour l’enregistrement. La tournée de Status a été incroyable. Nous remercions Sean et Talitres de nous avoir offert la possibilité de faire une tournée en France, en Italie et dans d’autres pays. Nous avons fait de très belles rencontres. Notre deuxième album, Hold Tight The Ropes, a été écrit sur la route de cette tournée.

Elk City – Dreams Of Steam

Renee : Après que Sean nous ait contacté pour publier notre album en France, les choses se sont passées très vites. D’un seul coup, nous nous sommes retrouvés en Europe pendant quelques semaines avec Sean au volant de notre van. J’ai de bons souvenirs de cette tournée : Sean, les concerts que nous avons faits et les formidables personnes que nous avons rencontrées. Beaucoup sont restées des amies.

Quelle est l’histoire de la chanson Trapped ?

Renee : Comme beaucoup de chansons d’Elk City de cette époque, Trapped est issue d’un jam que nous avons fait lors de nos répétitions. Les paroles sont une confession. Nous avons gardé les paroles. Mais elles peuvent signifier autre chose.

Ray : Nous avions décidé que Trapped était trop longue pour la version américaine de Status. Mais Sean l’aimait alors nous l’avons mise sur l’édition française de Status en guise de bonus.

Les deux premiers albums des Elk City sont disponibles via Talitres.

Elk City - Status

elk-city-status

Tracklist : Elk City - Status
  1. Dreams Of Steam
  2. Mysteries Unknown
  3. Love's Like A Bomb
  4. Chocolate Girl
  5. Freeze Two Over Eight
  6. Groundbreaking
  7. Solar Girl
  8. Fall Out Of Reach
  9. California Dreamin'
  10. Tell The People
  11. Reprise
  12. Don't Cha Wait
  13. Trapped

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Plus dans News

Whitneyk

Whitney roustons

Whitney K est un joyeux bastringue entre Lou Reed et Jeffrey Lewis que l’on avait découvert et apprécié avec un premier album titubant et personnel, Two Years. Le K canadien revient avec un EP cinq titres sobrement intitulé, Hard To Be A God. Et s’il avait raison ?
Elgruporenacimiento-lapolicia

La salsa du démon Eblis Alvarez !

Les Meridian Brothers font renaître El Grupo Renacimiento avec un onzième disque entre hommage et relecture endiablée qui vient de paraître chez Ansonia Records.
Lafurarnalds

Ólafur art thérapie

« Le monde entier est cruel à l’intérieur et cinglé en surface » déclare Lula Fortune dans Wild at Heart. Et il faut un coeur bien accroché pour ne pas sombrer dans le vague à l’âme et basculer par dessus le bastingage de la vie.
Wilco

No reservations for Yankee Hotel Foxtrot !

Il y a des chansons qui nous parlent instantanément. Reservations en est une, elle figure sur le classique de Wilco, Yankee Hotel Foxtrot paru en avril 2002 et réédité en version Deluxe et Super Deluxe le 16 septembre.