Catégories
News

[1/15 – Talitres is 15] Elk City

Elk City

Le label bordelais Talitres fête ses quinze ans. Pour fêter dignement cet anniversaire, la rédaction de SK* se mobilise et vous propose 15 articles pour fêter cette belle quinzaine. Et pour bien débuter cette série de billets, nous commençons par le tout début de Talitres avec le disque de Status des Elk City qui fut la première sortie de la maison bordelaise.
Entretien avec le groupe et vidéo exclusive.

Originaires de New York, Renee LoBue, Ray Ketchem et Peter Langland-Hassan formèrent un groupe un peu par hasard. Hébergés par Hidden Agenda Records outre-Atlantique (Ken Stringfellow, The Gerbils), les Elk City virent leurs deux premiers albums importés en Europe par Sean Bouchard.
En 2001, les Elk City étaient la version vitaminée des Cowboy Junkies et distillaient une certaine idée du rock US. Avec Status et son petit frère, Hold Tight The Ropes en 2002, Talitres donna satisfaction à tous les fans des belles voix et des mélodies de certains groupes signés chez I.R.S.
Aujourd’hui les Elk City sont cinq (Sean Eden & Carl Baggaley ont intégré le groupe) et s’apprêtent à publier un nouvel album (avec la présence du bassiste de Martin Olson).

Comment avez-vous rencontré Sean Bouchard et l’équipe du label Talitres ?

Ray : Sean avait entendu une de nos chansons via Internet et nous a envoyé un courriel pour publier notre single. Nous lui avons répondu pour qu’il publie notre album. Sean venait de lancer son label et nous offrait la possibilité de venir jouer en France. Nous avons rapidement accepté. C’est une aventure très excitante pour nous ! A cette époque Talitres était composé uniquement de Sean et de quelques uns de ses amis.

Pourquoi avoir appelé ce disque Status ?

Renee : Elk City était un nouveau départ. Nous venions tous de groupes différents et nous avons tous recommencé de zéro. Comme nous partions de rien, nous n’avions aucun statut.

Elk City
Elk City

Quelle est l’histoire de la pochette de Status ? Pourquoi l’avez-vous choisie?

Ray : A cette époque, des groupes comme nous ne se mettaient pas sur la pochette. Nous avons voulu essayer. Cette photographie a été prise dans à un loft de Bushwick (Brooklyn) où nous avions fait quelques concerts. C’était un endroit intéressant pour faire un shooting photo.

Quel est votre meilleur souvenir lié à l’enregistrement de Status ? Et de la tournée ?

Ray : Pour nous, Status était un disque expérimental. Comme l’a dit Renee, nous repartions de zéro et nous n’avions aucune pression quant à notre son. Nous avons fait pas mal de concerts avant l’enregistrement. Nous n’avions donc aucune règle pour l’enregistrement. La tournée de Status a été incroyable. Nous remercions Sean et Talitres de nous avoir offert la possibilité de faire une tournée en France, en Italie et dans d’autres pays. Nous avons fait de très belles rencontres. Notre deuxième album, Hold Tight The Ropes, a été écrit sur la route de cette tournée.

Elk City – Dreams Of Steam

Renee : Après que Sean nous ait contacté pour publier notre album en France, les choses se sont passées très vites. D’un seul coup, nous nous sommes retrouvés en Europe pendant quelques semaines avec Sean au volant de notre van. J’ai de bons souvenirs de cette tournée : Sean, les concerts que nous avons faits et les formidables personnes que nous avons rencontrées. Beaucoup sont restées des amies.

Quelle est l’histoire de la chanson Trapped ?

Renee : Comme beaucoup de chansons d’Elk City de cette époque, Trapped est issue d’un jam que nous avons fait lors de nos répétitions. Les paroles sont une confession. Nous avons gardé les paroles. Mais elles peuvent signifier autre chose.

Ray : Nous avions décidé que Trapped était trop longue pour la version américaine de Status. Mais Sean l’aimait alors nous l’avons mise sur l’édition française de Status en guise de bonus.

Les deux premiers albums des Elk City sont disponibles via Talitres.

Elk City - Status

elk-city-status

Tracklist : Elk City - Status
  1. Dreams Of Steam
  2. Mysteries Unknown
  3. Love's Like A Bomb
  4. Chocolate Girl
  5. Freeze Two Over Eight
  6. Groundbreaking
  7. Solar Girl
  8. Fall Out Of Reach
  9. California Dreamin'
  10. Tell The People
  11. Reprise
  12. Don't Cha Wait
  13. Trapped

Retrouvez les autres articles pour le quinzième anniversaire de Talitres :

[2/15 – Talitres is 15] Dialogues croisés avec Motorama
[3/15 – Talitres is 15] Do the Stranded Horse
[4/15 – Talitres is 15] Vous ne viendrez plus chez Total Heaven par hasard !
[5/15 -Talitres is 15] 15 ans = 15 photos
[6/15 – Talitres is 15] Le Grand Drift
[7/15 – Talitres is 15] Frànçois, l’homme tranquille

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Raoul Vignal

Pastoral Vignal

Raoul Vignal poursuit son chemin avec un troisième album Years in Marble le 28 mai chez Talitres. On prend la route qui serpente pour rejoindre la maison accrochée à la colline.
Maxwell Farrington & Le SuperHomard - Once

Maxwell Farrington & Le SuperHomard – Once

Ceci sera une chronique basique d’un disque né grâce à une rencontre autour d’une reprise a cappella de Burt Bacharach et qui doit autant à Scott Walker qu’à Lee Hazelwood.
Raoul Vignal

Fondamental Raoul Vignal

Raoul Vignal fait dans la sophrologie musicale. L’écoute de son troisième album, Years in Marble est une cure de quiétude essentielle cette année.
Maxwell Farrington & Le SuperHomard

L’avenir radieux de Maxwell Farrington & Le SuperHomard

Réunis autour de passions communes très seines (à savoir Lee Hazlewood, Scott Walker & Frank Sinatra), Maxwell Farrington & Le SuperHomard rejoignent l’écurie bordelaise Talitres pour un disque qui devrait séduire les amoureux des trois rois mages précédemment cités.
The Apartments

A Life Full of The Apartments

Privé de tournée européenne, Peter Milton Walsh revient sur le devant de la scène en rééditant chez Talitres A Life Full of Farewells.
spitzer horizontal

[EXCLU] Spitzer dynamite Thousand !

Lyon vs Bordeaux. Belle affiche. InFiné meets Talitres. Belle rencontre. Spitzer remixe la très belle Jeune Femme à l’Ibis de Thousand extraite de son troisième album chez le label à l’amphipode de Sean Bouchard. Et on peut télécharger le titre gratuitement !

Plus dans News

paulo

Macca régna !

Paulo est un éternel jeune homme de 79 ans. Il a trouvé sa voie mais continue à nous indiquer la notre.
Têtes Raides

On veut bien de Têtes Raides !

Nouveau titre pour Têtes Raides, Je ne veux pas annonce l’arrivée du quatorzième album studio du groupe à la rentrée.
Cabadzi

L’avenir est un connard

Il n’y connaît rien à la vie. Depuis quelques jours l’avenir est un gros bâtard tout comme le présent.
Lonely Guest

Prodromes menaçants

Après un très bon album solo, Fall To Pieces, Tricky revient avec un nouveau projet, Lonely Guest.
H-Burns

Thanks for the show

Merci Arte pour ce concert capté le 7 juillet 2021 au festival Days Off. L’art de la reprise est difficile, celui de l’hommage encore plus. Renaud Brustlein bien entouré revisite Léonard Cohen avec amour et déférence en chantant les « Master Songs » du maître canadien.
Guillaume Poncelet - Peyo

Zoothérapie avec Guillaume Poncelet

On avait été séduit par son 88, le pianiste guérisseur Guillaume Poncelet caresse les touches de son piano comme on caresse l’échine d’un cheval.