On avait découvert la grande Blondino au MaMA 2015 sans chaussures noires mais avec des titres envoûtants

Point de bleu ‘Kleinquant’ dans le nouveau clip de Blondino. Longtemps, le bleu a été mal aimé selon l’historien Michel Pastoureau : « A Rome, c’est la couleur des barbares, de l’étranger (les peuples du Nord, comme les Germains, aiment le bleu). De nombreux témoignages l’affirment : avoir les yeux bleus pour une femme, c’est un signe de mauvaise vie. Pour les hommes, une marque de ridicule. » Il y aura un complet renversement avec le christianisme qui privilégiera cette couleur du ciel divin. Avec Blondino, le bleu est un vague à l’âme funambule qui nous secoue le cœur.

Le premier album de Blondino sort le 24 février 2017

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Blondino

Mais à quoi rêver alors ?

Mais à quoi rêver alors ? A quoi rêver alors, lorsque ne restent que la nuit, et Beaubourg derrière nous ? A quoi rêver alors lorsque l’Hôtel de Ville n’est plus qu’une masse silencieuse, et La Seine, une amante paresseuse pour quelques quais immobiles ? Oui, à quoi rêver ?
Blondino

Blondino – Et puis battra son cœur.

Et pourtant, il aurait peut-être fallu du silence. Un peu plus, au moins. Ou parler de tout, ou parler de rien… Pourtant, pour cette chronique, j’en avais imaginé des questions. J’en ai imaginé des débuts et des fins. J’en ai même écrit. Beaucoup. C’était même assez bien cadré. Peut-être même joli. Alors j’ai tout jeté.…

5 questions à … Blondino

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes, appréciés par les membres de l’équipe, de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Blondino qui avait allumé nombre de nos jours avec son album Jamais sans la nuit, et deux EP tout aussi brûlants.…
Fishbach

Fishbach – La vie dans le mille

Il est des évidences comme il est des histoires d’équilibristes, de solistes pyromanes, de grands brûlés. Les écorchés, et leurs sublimes flammes. Fishbach est sûrement tout ça. La beauté d’un sourire triste. Une élégance tragique. Une pasionaria dénudée, et la grâce d’un cœur encombrant.

On dit oui à Blondino !

On a découvert Blondino au MaMA il y a quelques mois. Évidemment, nous étions tombés sous le charme d’Oslo en quelques secondes. Qui peut résister à ce morceau ? A moins d’être un tortionnaire dans une prison au Nicaragua ou un pensionnaire à temps complet d’un asile de sourds, on ne peut qu’être séduit par…
Blondino

Blondino, feu follet pop

La jeune chanteuse Blondino publiera son EP au mois de décembre 2015. Ce disque devrait logiquement intégrer les classements « Découvertes » de fin d’année. De quoi est-il question avec cette demoiselle ? Et bien à l’écoute d’Oslo et de Mon Amie, nous nous retrouvons face à des instants figés dans le temps…. Et dans la musique.…

Plus dans Son du jour

Neptune - Stella

Vidéo : Neptune – Stella

On a tous rencontré une Stella, une pour qui le dernier verre est de trop, celui qui au choix fait perdre un peu de dignité ou gagner un peu d’humanité.
Rosemarie - Nuit d'été

Vidéo : Rosemarie – Nuit d’été

Hier c’était notre dernière Nuit d’été, et c’est un renouveau pour Rosemarie qui a rangé les Paillette et l’anglais pour chanter enfin en français.
Laura Veirs

Vidéo : Laura Veirs – Turquoise Walls

Vous ne connaissez pas Laura Veirs ? Elle sort pourtant son onzième album (!), My Echo le 23 octobre chez Bella Union / Pias avec la participation de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau, Matt Ward et d’autres.