Thérapie Taxi c’est une recette étonnante et détonante, justement dosée en sensations : une fraîcheur à la fois acidulée et sucrée, dopée par une touche pimentée et juste ce qu’il faut d’amertume, sans oublier leur ingrédient magique, un truc bien à eux qu’on pourrait placer à l’exacte croisée entre l’humour et l’amour.

Rencontrés il y a un an alors même qu’ils ne répondaient pas encore au doux nom de Thérapie Taxi et qu’ils avaient buzzé avec le facétieux single Salope, voilà qu’aujourd’hui, ils sortent leur premier EP. Une belle progression à l’image d’un bel avenir.

French pop hors cadre

Thérapie Taxi c’est la voix envoûtante et lascive d’Adé, les vociférations provocantes et percutantes de Raph, la gratte et les synthés électrisants de Félix, la rythmique implacable de Renaud. Et plein d’autres choses encore : une poésie pop et accessible qui démange un brin mais ne dérange jamais, des sonorités actuelles et rétro, bref, tout ce qu’il faut.

Et cet EP alors ? Quatre titres bien choisis qui nous font partir, mais pas trop loin quand même, la tête un peu dans les nuages, un peu à l’envers, mais les pieds toujours sur terre, qu’ils battent en rythme ou sautent en teuf.
Entrée en matière cloudy à souhait avec Coma Idyllique, métaphore filée d’une renversante envolée en soirée et d’une hypnose désinhibée. On se laisse porter par les sonorités étoilées et le refrain entraînant qui reste en tête inlassablement. On reprendrait bien un verre également avant d’enchaîner sur Jean-Paul, notre ‘date’ suivant.

Thérapie Taxi – Coma Idyllique

Celui-ci est plus joyeux bien qu’un peu vicieux mais toujours dans le jeu. Il nous fait sautiller, s’amuser sur cette petite guitare enjouée et ces rythmes chaloupés, ambiance boom de camping, chemise hawaïenne et tourbillon groovy. On se moque de lui un instant avant de plonger dans l’océan, et de partir en balade sur un tempo plus lent : l’amertume piquante et suave d’Adena nous embarque dans un nouvel émoi. À mi chemin entre le dégoût profond et l’attraction totale, voici une introduction parfaite à la dernière chanson de l’EP, la plus lourde et la plus dark, la paradoxale Pigalle, dans laquelle on n’hésite pas à se lancer à corps perdu pour terminer en beauté ce voyage parmi les sens. Tranchante, profonde et puissante, on se laisse embarquer dans une course effrénée pour atteindre l’apogée sonore de cette douce violence parisienne puis de s’arrêter, essoufflé et esseulé après tant d’oppression et de vains efforts.

Thérapie Taxi – Pigalle

Si cette chouette progression musicale dans l’univers de Thérapie Taxi vaut le détour et nous prouve qu’ils ont déjà tout des grands, ils valent le coup en live également, et seront à la Boule Noire pour la release party de leur bébé le 29 mars prochain.

Thérapie Taxi - EP

chronique : Thérapie Taxi - EP

Tracklist : Thérapie Taxi - EP
  1. Coma Idyllique
  2. Jean-Paul
  3. Adéna
  4. Pigalle

Thérapie Taxi – EP4.0
8/10
Batteuse et passionnée de musique depuis toujours, constamment à la recherche de nouvelles pépites. Un penchant particulier pour les sonorités rocks /indies /psychés et autre dreampop électronique et bizarroïde.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Les Eurockéennes, Belfort | 07.07.2018

Troisième jour pour les Eurockéennes de Belfort avec des valeurs sûres comme At the Drive in ou Queens of the Stone Age et une découverte gigantesque, Caroline Rose
Pethrol © Fabrice Buffart

Photos : Hoshi, Pethrol, Thérapie Taxi @ Changez d’air | 24.05.2018

La deuxième soirée du champêtre et familial festival Changez d’air accueillait à l’Escale à Saint-Genis les Ollières près de Lyon la révélation Hoshi en qui l’on croit de plus en plus, Pethrol dont on attend le prochain album en français à la rentrée avec impatience et Thérapie Taxi qui truste les festivals cet été avec…
Franz Ferdinand @ Rock En Seine 2017

Rock en Seine 2017

Une fois encore cette année, SK* a investi le classique festival parisien de fin de saison. En effet, pour terminer l’été en beauté et opérer une transition entre le soleil des congés estivaux et la grisaille citadine de retour au bureau à coup de bons riffs et de pogos, Rock en Seine c’est pile ce…
photos de concert : Thérapie Taxi @ la Boule Noire, Paris, 29/03/2017

Perdre la Boule en Therapie (Taxi)

Après la sympathique introduction de Dani Terreur et ses airs de Michael J. Fox dans Retour vers le Futur, c’est une Boule Noire complète et survoltée qui accueille les joyeux lurons de Thérapie Taxi. Entre la jupe tennis d’Adé et la chemise hawaïenne de Raph, ces derniers ont toujours ce petit style qui leur va…
Amoure

En Thérapie (Taxi) avec Amour(e)

En ce mercredi soir de novembre, c’est la pop frenchy, lascive et fuzzy qui était à l’honneur au Café de la Presse, avec deux étoiles montantes de la scène pop actuelle Thérapie Taxi et Amoure. Retour sur une soirée entre Paris et l’Océanie, embarqués pour un trip estival et léger en pleine semaine automnale. Une…

Plus dans Chroniques d'albums

Thurston Moore – By The Fire

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire rappelle à qui l’aurait oublié que Thurston Moore reste le patron quand il s’agit de faire mumuse avec des pédales de distorsion et de tresser…
Doves - The Universal Want

Doves – The Universal Want

Après des escapades en solitaire fort peu concluantes, les Doves ont décidé de refaire de la musique ensemble. Et le constat est le même qu’en 2000 quand Lost Souls est arrivé dans les bacs des disquaires anglais : ce groupe est le plus doué de sa génération.
The Apartments - In and out out the light

The Apartments – In and Out of the Light

In and Out of the Light est donc le nom du nouvel album des The Apartments. L’oxymore guette la phrase d’ouverture de cette chronique… Chaque chanson des Apartments est un coût pour son auteur, l’australien Peter Milton Walsh qui ne sait pas tricher et qui écrit des chansons en clair-obscur qui illuminent nos journées.
Whitney - Candid

Whitney – Candid

Julien Ehrlich et Max Kakacek de Whitney nous avaient séduit en 2016 avec l’impeccable Light Upon The Lake et nous avaient passablement ennuyé avec Forever Turned Around en 2019. Pour son troisième album, ce duo américain ne prend aucun risque avec un disque composé uniquement de reprises. Et on s’ennuie encore.

Fontaines D.C. – A Hero’s Death

Aussi utile qu’un masque porté sous le nez, le nouveau disque des Dublinois n’est pas la réussite tant attendue. Ni une grande déception. Pire : il ne se passe strictement rien quand on écoute A Hero’s Death qui porte au final bien son nom.