Slow Joe nous a quitté le 1er mai 2016 à 73 ans, il venait de terminer ce troisième disque, Let me be gone : personne n’avait envie de le laisser partir.

Slow Joe à Lyon est une figure locale qui pourtant vient du far east. Si l’on croisait son histoire dans un film, on penserait immédiatement que les scénaristes ont un peu forcé sur l’opium. C’était sans doute le karma de Cédric de la Chapelle, musicien lyonnais en voyage du côté de Goa en 2007 de tomber sur ce clochard céleste, ce fou chantant dans la rue un blues indien d’une voix sépulcrale. Le trip alors commence grâce à l’oreille avertie de Jean-Louis Brossard des Transmusicales de Rennes en 2009 pour un show mémorable. Suivront avec The Ginger Accident une nuée de concerts et deux albums, Sunny Side Up en 2011 et Lost for love en 2014.

Slow Joe & The Ginger Accident – My Sway

Let me be gone aurait dû consacrer le prince de la place Sathonay, roi d’un blues hybride et d’une poésie pantagruélique. Dès la première écoute, impossible de ne pas imaginer ces titres sur scène tant ce disque est monumental. Il s’ouvre sur un chant traditionnel en Kontani, la langue de Goa qui évoque une idylle impossible. Oui, ce disque parle d’amour (Swing your love). Ce mot irrigue les textes, c’est sa seule religion (Temple Mosque Church). My Sway swingue sévère, Joe malicieux s’adressant à son complice Cédric. I was a stooge, ode aux outlaws bouleverse, Candy sparkles illumine la mer d’Arabie, God damn the pusherman et son sax surinent les dealers de ‘slow’ et l’amour charnel triomphe avec She makes love like crazy. Et comment ne pas être submergé par un tsunami d’émotions avec Silent Waves, supplique ultime à la mort, ascenseur pour le paradis. Sinatra de Goa, crooner pas crâneur, Slow, laisse-nous te garder dans nos cœurs.

The Ginger Accident rendra hommage à Slow Joe le 13 avril au Transbordeur.

Slow Joe & the Ginger Accident — Let Me Be Gone

Slow Joe & The Ginger Accident - Let Me Be Gone

Tracklist : Slow Joe & The Ginger Accident - Let Me Be Gone
  1. Tambde roza
  2. Swing your love
  3. Temple mosque church
  4. My sway
  5. I was a stooge
  6. Candy sparkles
  7. Black moon
  8. God damn the pusherman
  9. She makes love like crazy
  10. Silent waves

Slow Joe & The Ginger Accident – Let Me Be Gone5.0
10/10
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Home 2017 © Marcel Hartmann

Home sweet Home !

C’était comme une évidence. Jouer Home, le projet commun de Chiara Mastroianni et Benjamin Biolay à la maison, enfin presque, au festival les Vendanges Musicales sur le parvis accueillant du château aux pierres dorées de Charnay en Beaujolais, à quelques encablures de sa natale Villefranche sur Saône le 16 septembre.
Photos : Hommage à Slow Joe par The Ginger Accident @ Club Transbo, Lyon | 13.04.2017

Photos : Hommage à Slow Joe par The Ginger Accident @ Club Transbo, Lyon | 13.04.2017

Quelle belle soirée ! Des sourires avant tout pour rendre hommage très simplement et très sincèrement à Slow Joe sur sa terre d’adoption lyonnaise. Beaucoup de tendresse, de respect, d’amour pour cet homme qui a bouleversé à jamais les excellents musiciens du Ginger Accident même si la gorge fût maintes fois nouée comme par exemple…
Joe à Goa

Le retour du roi

Joe nous a quitté mais son âme plane toujours au dessus de la place Sathonay à Lyon.
Slow Joe

Slow Joe’s resurrection

On pourrait être triste. On l’est. Mais pourtant quelle chance de pouvoir écouter à nouveau Slow Jow nous ouvrir les portes de son temple personnel et syncrétique.
Slow Joe © Baghir

Say it ain’t so, Slow Joe

Rendre hommage. Simplement. A un personnage, une gueule, une voix. Slow Joe nous a quitté comme il est arrivé dans nos vies, par accident.
Les Vendanges Musicales 2015

Bon cru aux vendanges musicales

Deuxième édition les 11 et 12 septembre pour le festival Les Vendanges Musicales à Charnay en Beaujolais dans un site magnifique à peine 20 minutes de Lyon.

Plus dans Chroniques d'albums

Nadine Shah - Kitchen Sink

Nadine Shah – Kitchen Sink

Après avoir traité des problèmes géopolitiques mondiaux sur Holiday Destination, l’anglaise Nadine Shah change de braquet et décide de s’occuper d’elle et de la société anglaise. Sur ce quatrième et nouvel album, elle passe à la moulinette les défauts de la société anglaise et a écrit, inconsciemment, ses meilleures chansons.
Lane - Pictures of a Century

LANE – Pictures of a century

Le coup de poing musical de la semaine (ou du mois, voire de l’année) est signé LANE (pour Love and Noise Experiment). Avec dans ses rangs des anciens Thugs et des anciens DARIA, on savait que le niveau serait relevé. Il l’est tellement que les chansons de ce premier disque débordent dans notre salon et…

Manopolo – Billie

Premier EP pour le duo amiénois. Premier EP avec quatre morceaux qui allie la soul et le blues. Quatre morceaux écrits pendant le premier confinement. Quatre morceaux qui sont autant de rêves éveillés.
Built to Spill - Built to Spill plays the songs of Daniel Johnston

Built To Spill – Built To Spill Plays the Songs of Daniel Johnston

Doug Martsch a toujours été un immense fan de feu Daniel Johnston. Il reprenait, dès 1994, les chansons de ce dernier avec la première version de Built To Spill. En 2017, l’agent de Daniel Johnston proposa à Martsch que BTS soit son backing band. L’affaire fut conclue. En trois ans, beaucoup de choses se sont…

Jehnny Beth – To love is to live

Et entre les deux, la rage. Entre un S et le verbe aimer. La rage, en forme d’apostrophe impossible, quand les deux ne veulent pas se coller. S’aimer, pourtant. To love is to live, comme l’annonce Jehnny Beth. Vivre. Aimer. Vivre et puis aimer. S’aimer peut-être, s’aimer enfin, tant ses chansons prennent la forme d’un…
Régina Demina - Hystérie

Régina Demina – Hystérie

On voudrait voir la dame blanche, en short serré, talons aiguilles et joli décolleté, on se trouverait probablement au bon endroit. On souhaiterait voir la Belle et la Bête monter une barre de pole dance, ou Atchoum se maquiller en princesse, on le serait probablement encore aussi. Car Régina Demina est un enchevêtrement de peut-être,…
Snowgoose - Making of you

Snowgoose – The Making Of You

Anna Sheard et Jim McCulloch ont enfin décidé de donner une suite à Harmony Springs, le premier album de Snowgoose sorti en 2012. Accompagné de la crème de la scène écossaise, ce duo rend une copie folk impeccable.