Horsebeach – Beauty & Sadness

Beauty & Sadness, le troisième album de nos Mancuniens dépressifs, devrait séduire les amoureux de Felt et des Everything But The Girl. Ryan Phillips, l'homme qui se cache derrière ce groupe a décidé de mêler héritage pop et culture japonaise. Le résultat est aussi singulier que beau.


Beauty And Sadness qui doit son nom à une nouvelle de l’écrivain japonais Yasunari Kawabata, est une collection de chansons à faire passer DIIV pour des bûcherons de l’Oregon. A la différence de ces derniers, les Horsebeach se cachent et produisent une musique faite de contre-jours. Jamais noire, encore moins blanche, les chansons de Beauty & Sadness sont grises. Écrite en 2016 après une tournée (et une rupture), cette collection d’instants nostalgiques nous transporte dans le salon de Maurice Deebank et dans les confins du Manchester de Margaret Thatcher.

Horsebeach – Alone

Theme for Sadness et Breeze nous procurent des sensations musicales qu’on ne croyait pas revivre depuis des lustres.
Ultime argument en faveur de ces gens décidément parfaits : Lee Southall, qui va bientôt publier son premier album solo dans quelques semaines, ouvrira pour eux le mois prochain en Angleterre.

Horsebeach - Beauty & Sadness

Beauty & Sadness des Horsebeach est disponible via le label Alone Together.

Horsebeach - Beauty & Sadness

Tracklist : Horsebeach - Beauty & Sadness
  1. Theme For Beauty
  2. Alone
  3. The Highest Place
  4. How Far Must We Go?
  5. Breeze
  6. Theme For Sadness
  7. Beauty & Sadness
  8. My Heart Longs For You
  9. Pizza
  10. Emilia
  11. I Must Work & I Must Die

Horsebeach – Beauty & Sadness
8.5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Plus dans Chroniques d'albums

Michelcloup-backflipaudessusduchaos

Michel Cloup – Backflip au dessus du Chaos

Encore rien à écouter sur les internets et pourtant on a envie déjà de vous parler de Backflip au dessus du Chaos de Michel Cloup qui ne sort que le 18 novembre chez Ici d’ailleurs et qui est déjà essentiel.
Jana Horn

Jana Horn – Optimism

On avait découvert cette voix sublime avec une invitation, Go on / Move your body. On avait évoqué Duras en écoutant la première fois son formidable Optimism. On revient sur ce disque qui depuis ne quitte plus nos oreilles et notre cœur de midinette.
Blondino

Blondino – Un paradis pour moi

Blondino fait partie de ces artistes pour lesquels la définition serait à chaque fois imparfaite, trop vague, une suggestion. Ou alors une tentative. Avec juste quelques balises, posées, lancées plutôt, vers de vagues extrémités, histoire d’en conserver l’ampleur.
Limiñanas / Garnier - De Pelicula

The Limiñanas / Laurent Garnier – De Película

Qu’est-ce qui ressemble à un disque des Jesus and Mary Chain ? Un disque des Jesus and Mary Chain. Qu’est-ce qui ressemble à un disque des The Limiñanas ? Un disque des The Limiñanas Avec De Película, les The Limiñanas signent un pacte avec Laurent Garnier et quitte les rivières pourpres de Shadow People pour […]