British Sea Power – Let the Dancers Inherit the Party

C'est sans conteste le grand retour de l'année ! On avait plus ou moins perdu de vue les British Sea Power après leurs trois premiers albums. Let the Dancers Inherit the Party, sixième album de ce groupe de Brighton remet les compteurs à zéro et fait oublier les précédents égarements.

En 2008, les British Sea Power posèrent la question suivante : Do You Like Rock Music ?. Le Royaume-Uni répondit par l’affirmative et envoya ses anciens scouts fans de Bowie dans le top 10. Et après ? La plantade. Valhalla Dancehall ne transforma pas l’essai et relégua ce groupe aux confins de la deuxième division anglaise alors qu’il était promis à un avenir plus que radieux

En 2017, la sortie (et les chansons) de Let the Dancers Inherit the Party est totalement inespérée. La fratrie Wilkinson a repris le flambeau du romantisme comme si on était en 2003 à l’heure du sacro-saint The Decline of British Sea Power. Quand on vous dit que c’est un miracle… Marqués par le Brexit, les British Sea Power veulent renouer les liens avec le continent. Pour cela, ils ont écrit des chansons du calibre de Carrion. On se régalera avec le sombre Praise For Whatever et on dansera sur les deux premiers singles tirés de cet album (Bad Bohemian & Keep On Trying (Sechs Freunde)). Inspiré par Echo & The Bunnymen et la cold wave, Let the Dancers Inherit the Party est un disque solide et remarquablement bien écrit.

British Sea Power – Keep On Trying (Sechs Freunde)

La presse anglaise célèbre unanimement ce retour. On espère qu’il en sera de même avec le public français lors de la prochaine date française de ces chers ex-zinzins.

British Sea Power - Let the Dancers Inherit the Party

Let the Dancers Inherit the Party des British Sea Power est disponible via Golden Chariot / Caroline International License External. Les British Sea Power seront en concert le 27 mai 2017 au Nouveau Casino à Paris.

Retrouvez les articles aux British Sea Power :

The Renaissance of British Sea Power
The Decline of British Sea Power

British Sea Power - Let the Dancers Inherit the Party

Tracklist : British Sea Power - Let the Dancers Inherit the Party
  1. Intro
  2. Bad Bohemian
  3. International Space Station
  4. What You're Doing
  5. The Voice of Ivy Lee
  6. Keep On Trying
  7. Electrical Kittens
  8. Saint Jerome
  9. Praise for Whatever
  10. Want to Be Free
  11. Don't Let the Sun Get in the Way
  12. Alone Piano

British Sea Power – Let the Dancers Inherit the Party
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

British Sea Power @ Nouveau Casino, Paris, 27-05-2017. photo © Louis Teyssedou

L’armada British Sea Power

Dans un Paris déserté par ses habitants, un mini-bus roule et s’arrête devant le Nouveau Casino, rue Oberkampf. La portes s’ouvrent. Les membres des British Sea Power descendent et entrent dans la salle de concert parisienne. Depuis combien de temps cela ne leur est pas arrivé ? Cinq ans ? Récit d’un gâchis monumental et […]
British Sea Power

The Renaissance of British Sea Power

Attention, les British Sea Power ont mangé du lion. La réédition de leur premier album en 2015, The Decline Of British Sea Power semble avoir ouvert un nouveau cycle chez le groupe de Brighton. Leur nouvel album, Let The Dancers Inherit The Party pourrait remettre le groupe sur le devant de la scène.
British Sea Power - The Decline of British Sea Power

British Sea Power – The Decline of British Sea Power

Quel étrange destin que celui des British Sea Power ! Ces gens très capables ont marqué les années 2000 (avec discrétion) en mêlant (avec talent) dans leurs chansons les Pixies, les Psychedelic Furs et Bowie. Ce mélange des genres eu son petit succès de 2001 à 2010.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.