Les vacances de Mel Bowen

© Graham Smilie
A Liverpool, on pouvait compter Lee Mavers le perfectionniste et Mick Head le mélodiste. Il faudra désormais compter sur Mel Bowen le revendicatif ! Ce scouser pur jus vient de publier le premier extrait de son EP à venir. Et c'est du tout bon.

Il y a des groupes où l’on peine à écrire deux lignes sur leur musique. Avec Mel Bowen, c’est tout le contraire. Et avec le camarade Bowen, la politique n’est jamais loin. Le clip de What Have We Become a été fait à partir d’images télévisées relatives à la grève sur les chantiers navals de Cammell Lairds (Liverpool, enfin Birkenhead pour être précis) en 1984. Trente-sept de ces grévistes furent jetés en prison et le gouvernement Thatcher s’en servit pour effrayer les autres. Depuis, la lutte continue toujours. Eddy Marnell, un des trente-sept grévistes, enquête toujours et mène le combat pour leur réhabilitation. Ayant grandi dans ces chantiers navals, Bowen a reçu le soutien et l’accord de Marwen pour ce clip.

Entouré par Michael Holcroft (prodcution), John Johnson (photographies) et une dizaine de musiciens (dont Lee Rogers de Professorat Yaffle) Bowen sort donc un premier EP qui devrait le placer dans le cercle des gens qui compte à Liverpool.

Mel Bowen – What Have We Become

Il a récemment joué lors des soirées organisées par le label de Mick Head, Violette Records. Son concert est disponible via ce lien.

Everyday’s A Holyday de Mel Bowen sera disponible au mois de septembre et sera édité en partenariat avec le site Stereographics.
La pochette de cet EP est signée Pascal Blua.

Mel Bowen - Everyday's A Holiday

Tracklist : Mel Bowen - Everyday's A Holyday
  1. Champagne Bossa-Nova
  2. On The Wrong Side
  3. Squaring The Circle
  4. It's No Easy

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Le spleen de From Your Balcony

Nicolas Swierczek et ses From Your Balcony viennent de publier un grand disque. Avec pour allié le temps, cet élément que l’on préfère dérouler à tout-va plutôt que de le laisser travailler, ce groupe lillois laisse libre cours à sa mélancolie et poursuit un idéal pop qu’il arrive à atteindre.
Olivier Rocabois - Goes Too Far

Olivier Rocabois – Goes Too Far

Olivier Rocabois fait feu de tout bois pour dépasser par la droite Neil Hannon sans le prévenir et laisser tout penauds les frères Brewis de Field Music.

Vibrer avec Mel Bowen !

Mel Bowen donne enfin une suite à son EP Everyday’s A Holiday ! L’ex Mercury 13 revient avec un nouvel EP qui devrait adoucir l’été et nous faire rêver de la Mersey.

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.

Plus dans News

Rover

Rover a du cœur !

Wicked Game a fait irruption dans nos vies avec Sailor au volant et Lula le vent dans les cheveux entre incendie et sa sorcière de mère. Depuis ce titre hante les fins de soirées alcoolisées et a été repris maintes fois. C’est le tour du bon géant Rover.
Lonny – Le Goût de l’Orge

La caresse de l’ivresse

Non, Le Goût de l’Orge n’est pas une ode aux buveurs de bière. Et pourtant. On se fabrique parfois du chagrin après quelques pintes.
Moondog

In the Moondog’s world

Samedi 14 mai à 20h sur la Grande Scène de l’Opéra de Lyon aura lieu un moment magique unique, un concert se faisant rencontrer Louis T. Hardin alias Moondog avec entre autres, John Greaves, Bertrand Belin, Borja Flames, Melaine Dalibert, David Sztanke, Olivier Mellano, Midgets! ou encore Gavin Bryars.
Bertrand Belin - Tambourvision

Tambour-major !

Voir l’envers de l’homme est sans doute plus facile en skate. Bertrand Belin revient avec un disque intemporel et quasi dansant.